AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 » I am what you see, I am not what they say ... { With Dark L. }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité


MessageSujet: » I am what you see, I am not what they say ... { With Dark L. }   Dim 28 Déc - 0:19

    Une journée de plus vient de s'écouler. La Terre a fait un tour sur elle même. Des gens sont morts, d'autres sont nés, maintenant l'équilibre. Les enfants sont couchés. Les monstres se réveillent. Mais un monstre de moins est en vie ce soir. Et une jeune fille de plus ne vivera pas avec le souvenir d'un viol aujourd'hui. Dure journée. Tellement dure. Mais finalement, tellement banale. Une journée de plus vient de s'écouler.
    Le soleil se couche derrière la montagne, et moi, je ne regardes même pas où je mets les pieds. Ma mère ne serait pas fière de voir que je bafoues les morts, ne regardant même pas si je mets mes pattes sur une des tombes de ce fichu cimetière. Tant pis, elle ne peut pas m'en vouloir, elle est morte. Définitivement et irrémédiablement. Et quelle ironie du sort, l'enfant gatée et chérie est devenue une horrible vilaine tueuse. Ironie tragique.
    Je n'ai besoin de personne, et pourtant ce soir, je suis ici, dans ce fichu cimetière. C'est la troisième fois seulement que je mets les pieds ici. La première fois, trainée de force pour leur enterrement. Un suplice. Tout le monde pleurait, même les inconnus. Et puis ce cureton, certes mes parents n'étaient pas des démons, mais pas la peine qu'ils les fasse passer pour des anges en sortant « Notre seigneur Dieu rapelle toujours trop rapidement les meilleurs d'entre nous ... ». Tu parles. Mes parents n'étaient même pas croyants. La seconde fois, ironique elle aussi. J'avais 19 ans. Et le soir même, j'avais massacré leur assassin. Assassin qui m'avait, soit dit en passant, violée aussi. Je le poursuivais depuis 6 ans, sans relâche. Je me rapelle juste ce sentiment de toute puissance quand je le tenais entre mes doigts. Magnifique.
    Ce soir, ça fait 10 ans. Une décennie qu'il est mort. Plus d'une quinzaine d'année qu'ils le sont. Je viens ici célèbrer l'anniversaire de la mort d'Andrew J. Stevens. Andy mon cher violeur, n'est pas enterré ici. A vrai dire, je ne sais même plus où j'ai jeté sa pauvre carcasse. Pathétique civil en mal de lui même. Enfin, je suis là pour les voir, eux, surtout. J'avance, sans réfléchir. Parce que même si je ne suis pas venue depuis 10 ans, je sais que mes pieds me mèneront tout droit où mon esprit a envie d'aller.
    Et m'y voici donc. « Maria S. & Jonathan T. Sady _ 1946 - 1992 _ Beloved parents ».
    Une plaque en marbre de 50 centimètres de haut résumant 2 vies. 10 mots pour presque une moitié de siècle. Ridicule, ou pathétique. Je ne sais pas. J'hésite. Quoi qu'il en soit, ils me manquent. Et peu importe si je ne les ait pas vus depuis 16 ans. Je les aime ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: » I am what you see, I am not what they say ... { With Dark L. }   Dim 28 Déc - 0:46

Encore une nuit. Encore une loi bafouée. Encore une renaissance. Encore une application de la loi.
Dark Lawyer était, comme toute les nuits, de sortie. Il venait de rendre justice à toutes les personnes agressées par l'homme à qui il venait de prendre la vie. Cet homme ne méritait pas de vivre, après toute la souffrance qu'il avait causé, juste lui prendre la vie n'était même pas assez. Mais Dark Lawyer n'était pas là pour torturer, il était là pour faire justice, une vie pour une vie, et si l'homme en avait pris plusieurs, il ne pouvait lui en enlever plus d'une. C'était ainsi, c'était les limites de sa justice.
Il avait donc appliqué la sentence réservé à un homme comme lui. Maintenant, il marchait, il ne savait pas il allait, il se laissait juste conduire par ses pas. Il pensait seulement à cette personne si spéciale dont il était amoureux. Cette personne qui lui avait montré qu'il n'y avait pas seulement la justice dans le monde, qu'il y avait beaucoup plus beau et beaucoup plus précieux, l'amour.
Il marchait, donc, sans but précis, se laissant conduire par ses pas, qui savaient, eux, où il voulait aller et qui il voulait voir. Il se retrouva devant le cimetière. Il ne savait pas ce qu'il faisait là, et pourquoi ses pieds l'avaient conduit là, il n'avait aucune envie de se recueillir sur des tombes, il ne regrettait rien. Il s'apprêtait à faire demi-tour, quand quelque chose attira son regard. Bien sur, grâce à son pouvoir, il voyait dans la nuit ce que les autres ne pouvait pas voir, et ce qu'il vit lui donna cette étrange sensation, celle qu'il aimait tant ressentir. Il sentit son coeur louper un battement, puis accélérer de façon significative. Puis il sentit son estomac descendre d'un coup et se retrouver dans ses talons. Il sourit d'avoir des réactions si prévisibles, mais que voulez-vous, on ne contrôle rien dans l'amour, on subit, on subit nos propres actes, nos propres réactions, on subit le regard de l'autre, on subit tout simplement son amour.
Il était heureux de la voir, il s'approcha d'elle doucement. Elle, elle était arrêté là, devant une tombe, elle était tellement belle avec son regard mélancolique qui ne la quittait que très rarement. Il voulait passer sa nuit à la contempler, même la nuit n'aurait pas été assez longue pour étudier tout les traits de son visage. Mais il voulait aussi lui parler. Il voulait tellement de choses. Il décida de la laisser, par respect, se recueillir et de lui signaler sa présence plus tard, il voulait faire ça pour elle, mais peut-être que son coeur battait trop fort dans sa poitrine. Sady se retourna lentement et Dark Lawyer se dit que finalement ce n'était pas une mauvaise chose, mais il ne voulait pas la déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: » I am what you see, I am not what they say ... { With Dark L. }   Dim 28 Déc - 23:50

    Le soleil vient de disparaître derrière la coline. Ses derniers rayons perçants ont étés pour cette tombe, illuminant la plaque en marbre, vulgaire vestige de 2 vies. Avec ça on se croirait presque dans un mauvais film américain; un de ceux où on connait la fin avant de voir le début. Lumière sur la tombe, la jeune fille va pleurer. J'entends déja un "action" se profiler au loin et une femme courir vers moi m'arranger ma robe qui traine par terre. Pathétique.
    Oui, je porte une robe aujourd'hui. Etonnant, hein. J'ai pensé que ce serait plus convenable pour venir les voir, me recueillir, n'est ce pas ? Par contre, c'est tout sauf pratique. Sans parler des talons hauts, une horreur pour poursuivre les détraqués. De bonnes vieilles converses sont plus pratiques. Quoi qu'il en soit, un de plus est mort ce soir, et je viens ici en paix.
    Je ne sais même pas depuis combien de temps je suis ici. Surement quelques heures. Le soleil a définitivement disparu et la lune a pris sa place. Vu sa position, il ne doit pas être loin de minuit. Je ferme les yeux, laisse courrir mes doigts sur le marbre glacé. Sensation intense. Je vois mes parents. L'anniversaire de mes 11 ans. Notre voyage à New York. Notre ancienne maison. La nuit où ... Pas question que je me rapelles de ça. J'ouvre les yeux, brusquement, sans ménagement.
    Présence inconnue derrière moi. Je la sens depuis un moment, mais j'ai associé ça au souvenir. Mais cette présence m'échauffe le coeur, le remplit, il déborde. Vulgaire poisson emprisonné dans son bocal, tout ce que je peux pathétiquement faire est de me retourner. Il est là. Trois mots si vulgaires qu'ils en sont crevants. Trois mots si simples qu'ils en sont essentiels. Trois mots si communs qu'ils me remplissent d'une sensation étrange. Il paraîtrait que ça s'appelerait l'amour. Peu importe. Cette sensation rempli mon être. Avec lui ici, plus de raisons de se sentir mal. Plus de raisons de se sentir seule. Plus de raisons de se sentir déprimée, triste ou tous ces mots si démoralisateurs. Il est là. Ma moitié. Mon être. Ma vie. Une gueule d'Ange qui cache un coeur encore plus merveilleux.

    « Je me demandais si tu comptais apparaître ce soir ... »

    Vulgaire sourire qui apparaît au coin de mes lèvres. Et pourtant, un sourire qui a tout son sens pour moi et pour lui. Je l'aime. Il m'aime. Et mon coeur va se détacher de ma poitrine si il continue à m'arracher mes entrailles ainsi ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité


MessageSujet: Re: » I am what you see, I am not what they say ... { With Dark L. }   Lun 29 Déc - 0:17

« Je me demandais si tu comptais apparaître ce soir ... »


Dark Lawyer la regarda de façon attentionné. Bien sur qu'il était là, il l'était toujours, il la protégerai toujours de tout.
Il ne manqua pas le sourire magnifique qui apparut sur ses lêvres, ce sourire il le lui rendit aussi bien qu'il le pouvait.
Maintenant ils se faisaient face, Dark Lawyer perdait son regard dans le sien, il ne voulait jamais en sortir. Il aurait pu passer la nuit à se perdre dans ses grands yeux vert.
Il détacha cependant son regard de ses yeux, et s'approcha d'elle. Car malgré le sourire qui était apparut sur son visage, il ressentait une grande détresse émanant d'elle.
Il s'approcha donc d'elle et détacha son regard, juste quelques minutes, pour lire les noms sur la tombes devant laquelle elle se trouvait. Il ne reconnut pas les noms. Il reporta son attention sur elle. C'était étrange cet effet qu'elle avait sur lui. Dès qu'il la voyait, il avait le monde à ses pieds, il voyait pleins de possibilités, l'avenir lui appartenait.
Il tendit la main, qu'il posa doucement sur sa joue, et lui dit


_ Tu sais, ou tu seras, je serai. Si tu as besoin de moi, je serai là, toujours ...


Il s'approcha encore et la serra dans ses bras fort et puissant. Elle était blotit contre lui et il pouvait sentir son parfum lui chatouiller les narines, il en inpirait le plus de bouffées possbiles, comme un drogué.
Il lui murmura doucement à l'oreille


_ Je suis là ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: » I am what you see, I am not what they say ... { With Dark L. }   

Revenir en haut Aller en bas
 

» I am what you see, I am not what they say ... { With Dark L. }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Messages de soutien
» Dramatis Personae
» Irminsul
» [Mission] Dark Stalker
» Epic Armageddon [GW]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVIOR HIGH × heroism's slaves. :: SUPER NOUS :: Grands brûlés-