AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 |- Je suis l'ombre de ton ombre | Shadow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nombre de messages : 756

MessageSujet: |- Je suis l'ombre de ton ombre | Shadow   Dim 21 Déc - 18:30

    La foule acclame mon entrée dans le stade, c'est moi le petit point, tout au fond.
    Je les salue de la main et m'installe tranquillement des les gradins les plus reculés.
    Haut perché, le fou du roi. Monter en grade ne peut pas me faire de mal cela dit.
    Je ne sais pas ce que je viens voir, ni quel genre de rite sauvage se déroule ici.
    Bien calé contre mon siège rétractable, j'observe l'horizon de têtes blondes.
    Moyenne d'âge 18ans, il se sent un peu dépassé le taré pour le coup.
    Peut-être vais-je assister à une réunion de collégiens ou un défilé de couches.
    Tant pis, maintenant que j'y suis. Le divertissement ne viendra pas de la pelouse.
    Je regarde à gauche puis à droite avant de traverser mais ne bouge pas, trop de sièges.
    Je me demande si mon voisin de droite, le petit brun au fond de la rangée, a son permis de fauteuil.

    Grâce à la vitesse que Mamie Nature a bien voulue me donner, je glisse dans un slide superbe jusque lui.
    En théorie seulement puisque oui, les sièges rétractables se rabattent donc... je me lève et marche, en fait.
    Je crois que les quelques milliers de personnes présentent continuent à hurler l'amour qu'ils me vouent.
    J'en serai gêné, d'autant plus que j'ai certainement tuer quelques membres de leur famille. Sympa tout ça.
    Assis enfin sur le siège le plus proche de celui de mon nouvel ami, j'étudie ses traits inconnus et inspire profondément.
    La décharge ne tarde pas, son pouvoir court mes veines comme s'il avait la mort aux trousses avant de m'envahir.
    Je lève un doigt avec la ferme intention de poser une question mais il a disparu. Je suis enfin le fantôme de ma mère.
    Ah, trop tard. La main revient, cela n'aura duré qu'une infime seconde à peine. J'étais bien, invisible de mes groupies.

    Le gamin baisse les yeux, gêné par notre proximité mais il n'a pas de quoi l'être normalement. Il vivra je crois.
    J'assène une bourrade amicale contre son épaule, il me regarde avec une admiration pas évidente mais elle est là.
    Dans une parfaite imitation de sa position à lui, je baisse la tête en voutant légèrement mes épaules. Je suis lui.
    Le temps passe, repasse ou file pour s'effiler ensuite, quel con. Moi, je ne bouge pas de mon imitation plus que réussie.
    Puis le bruit des gens autour, l'odeur de son pouvoir en moi, les lumières aveuglantes des spots par centaines... Réalité.

    - On est là pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://super-highschool.forumactif.org
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: |- Je suis l'ombre de ton ombre | Shadow   Dim 21 Déc - 20:17

C'est samedi.
Un jour comme tous autres si ce n'est que je n'ai pas l'excuse de mon éducation pour être ailleurs que chez moi.
Je me lève et enfile des vêtements qui traînent ici et là.
Je passe devant la cuisine où ma mère a encore placé quatre assiettes à la table.
Mon père lit le journal.
Ils ne me voient plus depuis longtemps.
Je dois être le seul à savoir que j'existe.
Je passe mon chemin. Pas une question sur ma destination.
Pas un mot sur mon passage. Rien d'autre que leur silence.
Je ferme la porte en silence.
Pas un bruit. Pas une ombre. Pas personne.

Je me fonds dans les trottoirs déserts et je marche sans but.
Je n'ai nulle part où aller. Je n'ai personne à rencontrer.
Le vent porte contre mes pieds une feuille de papier.
Je la soulève pour y lire. . .


    CE SAMEDI, ASSISTEZ À LA RENCONTRE OFFICIELLE ENTRE
    DEUX DES PLUS GRAND HÉROS DE TOUS LES TEMPS.
    AFFRONTEMENTS COMMENCERONT À 12H.
    SOYEZ PRÉSENT AU STADE POUR CET EVÈNEMENT À NE PAS MANQUER.


Affrontement ? Je grimace. Je ne suis pas sur d'avoir ce qu'il faut pour être un Héros.
Je ne suis ni fort, ni courageux. Je ne suis ni fier, ni bon.
Je suis invisible, point à la ligne.

Faute d'avoir mieux à faire, je me dirige vers le stade.
Je passe les tourniquets et me retrouve dans les gradins.
Des gradins vertigineux. Peu importe. Je monte vers le fond.
Comme dans les classes, je préfère être derrière et ne pas me faire voir.
J'attends patiemment que ce combat commence.
Je ne suis plus sur que je sois à ma place ici.
Dans ce stade. Dans cette école. Dans cette peau.

- On est là pourquoi ?

Je sursaute. Je ne suis plus visible.
Deux yeux étranges me fixent.
Sa question semble sous entendre un je-ne-sais-quoi.
Je me calme un instant. Je le l’avais pas vu approcher.
Je reviens à cette réalité, à ce monde où je doute de mon existence.
Je baisse les yeux, Je marmonne une réponse parce que c’est ce que l’on attend de moi.

- Vous devez y être pour le combat.
Moi je ne suis pas vraiment là. .
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 756

MessageSujet: Re: |- Je suis l'ombre de ton ombre | Shadow   Dim 21 Déc - 22:20

    Pic et pic, les briques s'imbriquent. Pourquoi est-il aussi facile de faire des jeux de mots aussi laids ?
    Parce que je reprends deux fois le même mot, peut-être. Plus que probable, même.
    Une musique retentit dans les enceintes qui grésillent sous la puissance soudaine du son.
    Mon voisin daignera m'expliquer ce dont il tourne et retourne bientôt, ou pas.
    L'enfant disparait et moi, je m'efforce de laisser mes yeux à hauteur du vide laissé par les siens.
    Il serait malencontreux que je fixe ses narines ou une oreille lorsqu'il réapparaitra. Et il reviendra.
    Pouf ! Un petit nuage de fumée pourrait accompagner son retour soudain. Magique apparition.
    L'enfant baisse les yeux et retourne à son fanatisme muet. Parlera, parlera pas ?

    - Vous devez y être pour le combat.
    Moi je ne suis pas vraiment là. . .


    Comprends pas, le psychopathe. Un combat, comme dans "ce soir j'organise un combat de chiens" ?
    Vu la taille de l'enclos, ces cerbères doivent être disproportionnés. A moins que... Des éléphants !
    Et je douterais presque de ma santé mentale lorsqu'il affirme ne pas être là. Juste un instant.
    La voici la raison de cette rangée de sièges vides, je suis en train d'imaginer le môme !...
    Parfaite surprise de mon esprit spécial, livraison express d'un pantin torturé. Pas mieux.
    Je passe une main furtive devant ses yeux, il la voit. Ces inventions sont superbes.
    Doucement, j'approche ma main tendue vers son torse et le heurte d'une petite claque.

    - Très bien fait ! j'approuve dans un rire halluciné.

    Malgré la chaleur de sa peau, les battements furtifs de son cœur et l'écho de son pouvoir en moi, il n'est pas là.
    Vraiment très bien fait. Mon imaginaire regorge décidément de surprises plus détonantes les unes que les autres.
    Le doute est quand même là, pas très loin, surement au dessus de ma tête, juste là. J'essaie de l'attraper mais ne sens rien.
    Invisible, impalpable mais présent pourtant. Déçu, je considère la possibilité qu'il puisse exister, en fin de compte.
    La musique se tait, le spectacle va commencer. Eléphant ou mammouth décongelé ? Le suspens se fait sentir.
    Je me redresse dans mon siège avant d'applaudir bruyamment, j'invite mon comparse à en faire autant.

    - Quoi ? T'aimes pas les animaux ou t'es juste "pas assez là" pour participer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://super-highschool.forumactif.org
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: |- Je suis l'ombre de ton ombre | Shadow   Mar 23 Déc - 9:52

Il semble trouver ma remarque hilarante.
Et le combat intérieur qu'elle semble avoir provoquée se peint sur son visage.
Il m'effraie. Sa proximité me fait peur.
Je suis habituellement seul.
Ça arrive si souvent que ce n'est plus seulement une habitude, c'est un mode de vie.
Et cet inconnu au regard perdu qui entre dans mon espace plus que quiconque depuis . . .

Je ne veux pas y penser.
Il donne alors un coup sec de la main contre mon torse.
Étant déjà concentré, j'ai évité de disparaître à nouveau.
Il ajoute à son geste qu'il doit vouloir amical quelques paroles sans cohérence.

- Très bien fait !

Je me rappelle de la peur que j'ai ressentie lors de ma rencontre avec Peace.
Il semblait dangereux. Il semblait menaçant.
Cet inconnu me fait quant à lui ressentir une peur nouvelle,
Plus primitive. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que je devrais disparaître et le laisser aux attractions.

Je ne porte aucune attention à ce qui pourrait se dérouler au stade.
Le combat pourrait être terminé que je n'en saurais rien.
Ce qui me semble une éternité plus tard,
Il répond à ma remarque.
J'ai l'impression qu'il assemble les pièces d'une toute autre façon que moi.
Comme si son esprit n'était pas sur la même longueur d'ondes que le mien. . .

- Quoi ? T'aimes pas les animaux ou t'es juste "pas assez là" pour participer ?

Est-ce qu'il fait allusion au fait que je pourrais être sous l'influence de drogues ?
Cette pensée me fait réaliser que lui l'est peut-être.
Son attitude étrange me laisse la chair de poule.
Je sens que je devrais terminer cette conversation,
Mais je lui réponds tout de même.

- Je n'ai rien contre les animaux et je suis contre la drogue.

J'ai senti cet inexplicable besoin de m'expliquer.
Mes paroles ont sonné comme des critiques.
Je ne le juge pas.
Je pense seulement à sérieusement rentrer chez moi.
Cette perspective est plus réjouissante que d'écouter les balivernes de cet homme stone. . .



[HJ: Sorry, c'est le pire post de Shadow à vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 756

MessageSujet: Re: |- Je suis l'ombre de ton ombre | Shadow   Mer 24 Déc - 2:32

    - Je n'ai rien contre les animaux et je suis contre la drogue.

    De mieux en mieux cette sortie entre amis, vraiment !
    On droguait les bestiaux maintenant, mais c'est qu'il avait raison le petit.
    Applaudir un spectacle qui encourage cette vilaine maltraitance est une abomination.
    Je me lève en beuglant mes protestations légèrement incohérentes, mais le cœur y est.

    - C'est dégueulasse ! que je hurle au chauve de devant.

    Je me retourne vers mon ami protestataire qui cache la fierté que je lui inspire.
    Brave gamin, il est tellement impliqué qu'il conserve sa colère contre les bourreaux d'éléphants.
    Je lui souris en abordant un air inquisiteur pour lui demander si je suis suffisamment crédible.
    Puisqu'il ne bronche pas, je prends sur moi la décision de le surprendre en beauté. Attention...

    - C'est pas parce qu'ils peuvent pas parler hein ! je scande aux tribunes d'en face. Hein !

    Je retrouve mon siège, heureux d'avoir pu défendre une noble cause avec des mots justes et percutants.
    Comblé, je tapote l'épaule de l'ami dont le prénom m'échappe. A nouveau, il masque l'admiration qu'il me voue.
    Pas grave, chaque chose en son temps je suppose. Je me suis élevé, et j'ai protesté dans la lumière d'un projecteur.
    D'ailleurs, maintenant que je suis de retour à l'ombre, les questions gratuites et perdues me reviennent en nombre.
    Pourquoi encourage-t-il un combat où l'on drogue les éléphants en payant son entrée à un prix excessivement élevé ?
    Hein? Pourquoi personne ne répond ? Je dois être la seule personne du pays à ne pas être sur écoute. Trop injuste.

    - Alors, pourquoi ?

    Bah ouais, merde à la fin... pourquoi est-ce qu'il est là lui ? Et moi, pourquoi je lui parle à lui ?
    Pourquoi le gars de devant a-t-il perdu ses cheveux ? Pourquoi celui d'à côté en a des frisés ?
    Pourquoi les animaux sont-ils drogués pour se battre ? Pourquoi les éléphants n'ont-ils pas de chaussures ?

    - Parce qu'ils ont de trop grands pieds, je réalise en brassant du vent de ma main gauche.

    Tout est clair maintenant, sauf l'air perdu du môme peut-être.
    J'attire ma tête contre mon épaule pour le dévisager curieusement.
    Il disparait à nouveau, peut-être à cause de ce couteau que je tiens à la main.
    Je voulais juste voir son visage pour une fois, et savoir pourquoi il était là.
    Rien qu'en le regardant, j'aurais pu savoir. Soudain, je réalise ma méprise.
    S'il attend une réplique du genre, il ne sera pas déçu. Enfin je crois qu'il ne le sera pas.
    La brûlure qu'a laissé son pouvoir dans ma gorge est toujours là, plus vive que jamais.
    Je tends simplement mon bras et rencontre sa peau, okay, il est toujours là.
    Va savoir quelle partie de son corps j'ai bien pu toucher. J'essuie discrètement ma main.

    - Et arrêter de disparaitre, tu sais faire ou même pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://super-highschool.forumactif.org
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: |- Je suis l'ombre de ton ombre | Shadow   Mar 3 Mar - 19:00

- C'est dégueulasse !

Je sursaute devant son affirmation.
Mais qu'est-ce qu'il cherche? Il veut de l'attention ?
Je ne suis pas la personne pour ça.
Je ne suis personne. Qu'il aille se trouver un autre publique.

- C'est pas parce qu’ils ne peuvent pas parler hein ! S'exclame-t-il comme un militant de green peace contre la chasse aux phoque.

Je n'aurais pas cru si bien dire. Ila maintenant tout un publique.
Les gens devant nous se sont retournés et le fixent comme s'il était dérangé.
Pas que j'aie envie de le savoir, mais cet homme me terrorise.
Il n’attend même pas qu'on lui réponde et il semble se parler à lui-même.
S'il entend des interlocuteurs invisibles, j'ai encore plus de doutes quant à sa santé mentale.
Quoi que je suis invisible. Je ne sais toujours pas pourquoi il a décidé de me porter attention.
Je ne sais pas qui il est et je ne sais pas ce qu'il veut.
Je ne veux pas le savoir, je veux qu'il me laisse partir en paix.

- Alors, pourquoi ?

Je n'en sais rien. Je ne veux pas le savoir.
Pourquoi la vie a placé ce dérangé sur mon chemin?
Si c'est un coup du destin, je n'ai pas déjà assez perdu ?

- Parce qu'ils ont de trop grands pieds!

Je le regarde gesticuler et je me demande s'il n'a pas attrapé la rage.
Il y a des gens tout autour qui nous fixe.
Je suis mal à l'aise et terrifié.
Et je le déteste pour me mettre au centre de toute cette attention.
Je veux partir. Je veux disparaitre.
Je veux qu'on me laisse croire que je n'existe pas.
C'est alors que le dérangé sort un objet brillant de ses poches.
C n'est pas rassurant, mais qu'est-ce qu'il fait avec une arme blanche ?
Je n'y suis plus. Je veux me fondre dans mon siège.
Qu'il m'oublie et ne repense jamais à moi.
Sa main agrippe mon épaule et je tombe de mon siège.
Il semble amusé et je me sens tellement impuissant.
Je n'arrive même pas à me protéger avec ce stupide pouvoir.
J'ai l'impression qu'il me connaît et qu'il anticipe les mes réactions.
Comme s'il sentait ma peur et s'en nourrissait.

- Et arrêter de disparaitre, tu sais faire ou même pas ?

Je ne contrôle pas très bien mon pouvoir
E je veux tout sauf rester dans la mire de ce bouffon en série.
Ce n'est plus drôle. Ça ne l'a jamais été.
Je n'ai rien à lui répondre. Je ne veux rien.

- Laissez-moi tranquille. Qu'est-ce que je vous ai fait ?

Je tremble comme une feuille.
Je ne devrais pas le laisser avoir autant d'influence sur moi, mais c'est plus fort
Je crois pourtant qu'il pourrait faire des atrocités si je l'énerve.
Mais je n'ai rien fait. C'est comme être pris dans un cauchemar si réel
Sans la possibilité de pouvoir se réveiller.
Ce n'est qu'un mauvais rêve. Ce n'est qu'un mauvais rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 756

MessageSujet: Re: |- Je suis l'ombre de ton ombre | Shadow   Jeu 5 Mar - 17:15

    Alors ? Arrêter de disparaitre tu sais faire ou pas ? Dis-moi pas non, je le sais déjà.
    C'est con tout ça, tu penses pas ? Moi je vole des répliques, tu verras. Arrêter, je peux pas.

    - Laissez-moi tranquille.

    Les gens grands, ils existent pas. T'as déjà idolâtré un mec vivant, toi ?
    Je le sais, moi, que tous les bienfaiteurs passés n'ont jamais existé.
    C'est trop gros, trop évident. Le monde a commencé en même temps que moi.
    Tout ça tu vois, c'est ma réalité à moi, t'as de la chance d'être dedans, tu sais.
    Je sais pas ce que je dis ni où je vais mais merde, on s'en tape ! Ce monde n'est pas là.
    Les vieux enfermés dans les bouquins n'ont rien fait, ils les ont inventé.
    Comme nous on a inventé la neige, tu te souviens ? C'est pareil, mais en pire.
    Les gradins là, tu vois ? Y'a quoi allez, une trentaine de ces ploucs qui sont là.
    J'te jure, le reste c'est une illusion d'optique ou une autre connerie qui nous berne.
    Et tout ce que j'te raconte là c'est pas de la lucidité, plutôt crever. C'est pas réaliste.

    - Qu'est-ce que je vous ai fait ?

    Je te tutoie mais toi tu ne m'entends pas, tout mon tralala s'écoule en une poignée de secondes.
    Ça aussi c'est douteux, tu trouves pas ? Je mets des piges à prononcer des mots qui s'évadent.
    Sans blague, ils tombent où tous les mots que je lâche pour rien ? On est tous fous. Personne ne l'est.
    Nan tu crois ? Moi je pense qu'au pays des gens les plus sains de la planète, je serai toujours taré.
    Parce que rien ni personne ne pense comme moi, c'est la clé du danger. Ah oui, au fait...

    - Il y a une sorte de désespoir hystérique dans ta voix.

    Il faut que tu le saches parce que ça peut te servir pour la suite, on sait jamais.
    Tu seras pas obligé de répéter que c'est un désaxé qui t'as aidé à piger le truc.
    Mais toi tu le sauras, et ça suffira pour un moment. Mais faudra m'oublier.
    Je ne suis pas vraiment là, je peux... disparaitre, comme toi. Mon fantôme.
    T'es surement un genre de production de mon subconscient, un souvenir.
    Tu es le môme que j'aurais pu être sans avoir à m'étaler sur ma mémoire, en fait.
    Juste ça. Un pur produit de mon imaginaire dans lequel j'entrevois le passé.
    Sauf qu'il est déformé, ce passé. J'ai jamais été un bambin, tu le sais. Mmh ?
    Mais si, tu le sais. Pas la peine de faire semblant allez, t'es démasqué !
    Vas-y deviens fou, sors ton couteau et achève la morale de l'histoire.

    - On est pas tous comme toi.

    Non, non. Tu verras, c'est maintenant, tu as l'âge requis.
    C'est pour bientôt, que tu vas perdre ta femme et ton bébé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://super-highschool.forumactif.org
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: |- Je suis l'ombre de ton ombre | Shadow   Lun 21 Mar - 5:06

    Je porte mon invisibilité comme on porte une armure. Rien d’autre ne me protège de sa folie. Folie tranchante qui s’étends jusqu’au bout de sa lame. J’aimerais être courageux et l’affronter pour épargner la prochaine personne qui croisera sa route, mais je ne sais pas, je n’ai pas appris à être un Héros. Qu’ils me laissent respirer mon insécurité, je ne suis pas fait pour les répliques mordantes. Je ne suis pas de ceux qu’on pourra modeler pour la télévision, pour la gloire, de toute manière, qu’y a-t-il à voir ? Je ne suis même pas une ombre, la mienne me fuis, me préférant des tiroirs et des commodes de jeunes filles. Je pourrais me la coudre, mais à quoi bon ? Je n’en serais pas moins seul.

    Je ne peux détacher mes yeux de son corps agité et de ses yeux qui cherchent ma présence. Je n’aime pas cette chasse, cette partie de cache-cache détraqué. Tu comptes le temps que je m’éclipse ? Garde les yeux bien fermés, pas de triche, hein ? Je te fais confiance. Je rie silencieusement de l’ironie de ma conversation intérieure. Je ne lui fais pas confiance, pas avec ma vie, pas sur son honneur. Sa folie semble déteindre sur moi et j’en suis lunatique. Moi et mon ombre on ferait mieux de filer.

    - Il y a une sorte de désespoir hystérique dans ta voix.

    Oui, le désespoir, je connais, mais l’hystérique c’est indubitablement lui. Pourtant celui qui aurait le courage de lui lancer cette vérité au visage n’est pas encore né. Je ne suis pas suicidaire, pas encore. Probablement que lui non plus, n’a pas envie de mourir, mais les gens doivent faire la file pour s’inscrire à une existence sans sa présence. Je chasse de ma tête une pensée troublante. Probablement que lui aussi, il souffre de solitude. Peut-on vraiment blâmer quelqu’un de ne pas être charmé par sa lame et son sens de la conversation. Non, ça je ne pourrais pas.

    - On est pas tous comme toi.


    Je me laisse tomber en silence à quelques bancs de ce fou, écrasé par la vérité sous ses paroles. Il ne sait pas. Je ne souhaite à personne d’être comme moi, qui voudrait être comme ça ?

    « non et c’est tant mieux comme ça! »

    Laissai-je échapper, dévoilant par la même occasion ma position. Quelque part, sa remarque est blessante. Qui aurait cru que le roi des excentriques aurait l’audace de me reprocher ma différence. Ma voix est étranglée, et j’aurais aimé être de ceux qui ont les muscles pour pouvoir se lever et crier au monde entier qu’ils sont uniques et supérieurs. Je ne suis qu’une bouffée d’air perdue dans l’atmosphère et c’est probablement mieux pour tout le monde. Je ne peux pas être un Héros, je n’ai pas pu sauver mon frère et je réussis monumentalement bien à me faillir à moi-même. Qu’il me bouffe tout cru ou qu’il me coupe en cubes pour en faire des brochettes, je n’ai plus envie de jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: |- Je suis l'ombre de ton ombre | Shadow   

Revenir en haut Aller en bas
 

|- Je suis l'ombre de ton ombre | Shadow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» RAMPE, OMBRE, RAMPE !
» La nuit du renouveau.
» Malagyrr Rilynt'tar [Tebirahc]
» Je suis l'ombre qui hante tes nuits [Livre 1 - Terminé]
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVIOR HIGH × heroism's slaves. :: SUPER NOUS :: Grands brûlés-