AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 « Où est la vraie vie ? / Lara × Liam »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nombre de messages : 3

MessageSujet: « Où est la vraie vie ? / Lara × Liam »   Mer 24 Avr - 21:23

J'ai refusé de cacher le soleil aujourd'hui et sa présence me gâche un peu le plaisir que j'ai de marcher, de me dire que le monde est à ma portée. J'ai orné mon visage d'une paire de lunette de soleil que je viens juste d'acheter, au marché. C'est quelque chose de merveilleux le marché, je jure que c'est vrai. Les gens y sourient, se satisfont d'une pomme ou d'un melon. J'aime bien l'idée que les gens crient pour nous faire acheter, entendre les prix, se dire tout simplement ; Tiens, ce n'est pas cher ici. Et y aller, foncer, céder. C'est comme cela que j'ai trouvé mes lunettes, juste en passant devant et en me disant que puisque je venais de décider de laisser le soleil briller, autant me délecter de quelque chose dont je ne me suis jamais servie, c'est une première en somme, aujourd'hui.

La vérité c'est que j'ai cédé pour autre chose que je tiens fermement dans ma main, comme un trésor qui n'existera plus demain. Tandis que mes yeux se baladent sur les édifices de la ville, mes doigts ressentent l'aspect rugueux de la peau de l'orange que je tiens. Bien sur n'importe qui dirait que cette orange n'a rien de spécial, qu'après tout une orange, c'est juste une orange ... Un fruit comme bien d'autre qu'on a arraché de son arbre pour finalement le manger. Le truc c'est que cette orange, c'est la première que j'achète dans un marché. Alors elle est plus précieuse que n'importe quel trésor de l'humanité. Bon, d'accord, peut être que c'est un peu exagéré.

Je m'avance au milieu de la place publique, ferme les yeux, ô juste un peu, je relève mes lunettes nouvelles sur le dessus de ma tête, je me sens comme une girouette, découvrant trop de chose, appréciant tout et n'importe quoi, juste parce que cela existe et que c'est un bonheur de se dire qu'on peut être fascinée, juste par le fruit d'un oranger. D'une main experte j'arrache un bout de peau, ressens le jus qui gicle sur ma peau. J'observe le monde, les gens, les petits, les grands. Je souris un peu, plante mes dents dans ma travaille si spéciale, et puis comme ça, je regarde l'homme qui se trouve juste à côté de moi, avant de lui dire simplement :

- C'est magnifique, n'est ce pas ? La vie, les gens, les héros et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 13

MessageSujet: Re: « Où est la vraie vie ? / Lara × Liam »   Jeu 11 Juil - 16:41


T’es-tu déjà fait peur, t’es-tu déjà fait mal ? T’es-tu déjà imaginé n’être qu’un labyrinthe, un dédale ? Tes songes ont-ils déjà pris le devant, as-tu déjà perdu le contrôle au volant ? T’es-tu, un soir, cru mort et enterré ? As-tu déjà été désespéré ? As-tu fait des cauchemars, dis-moi, as-tu essayé ? Les cauchemars… sont le moyen le plus sûr de voir tes rêves se réaliser.

Les abymes de ta détresse me régalent. J’y plonge et sombre, muant l’ordre en chaos, t’apportant sous mon bras. J’immerge et ingère, glissant ma plume dans tes veines enflées par tes peurs rances et je jure, murmure, assure que leur sang sèchera moins vite que mon encre. J’ai signé ta carcasse désincarnée d’une injure longée d’un paragraphe. J’ai apostrophé tes hontes, saigné tes maux et les miens sont devenus un autographe. J’ai traversé le temps comme d’autres des plaines pour te réduire à l’état de rien, poussière de tes peines. Sur le bitume de tes cauchemars, petit homme, je suis ta mort. Mais tu n’es pas la mienne.

J’use de nos jambes qui me mènent face au vent, contre les foules que notre corps fend. Je serpente entre leurs cadavres dont le sursit retient la pourriture, laissant macérer leurs chairs dans une obséquieuse parade dont j’emprunte aussi le masque. Je promène mes doigts joueurs sur les dorures de leurs dos, flirtant avec la fragilité de leurs nuques nues de n’être parées que d’une fine peau. Tu contemples, impuissant, la lueur dans leurs yeux minables et j’en profite, laissant couler la peur comme une sève. Petit homme, je m’abreuve de la sueur de tes rêves.

Oh c’est la peur qui coule dans nos veines, elle laisse carburer l’essence qui pulse son jus dans le fond de notre ventre couvert d’écailles, elle m’élève tant elle saigne, grisant leurs vies comme un miroir porté sur ton âme. Je terrifie le parterre, gonflant et craquant le bitume pour que leurs pieds y butent et s’arrachent à leurs jambes sans but, ne laissant qu’un moignon sanglant pendre de leurs erreurs cinglantes et traumatisées. Je stigmatise coup sur cœur, choisissant sous tes yeux une enfant aux espoirs bleus. Une miss météo qui me tourne le dos et sur lequel je laisse filer un couteau. « C’est magnifique, n’est-ce pas ? » Comme ta vie, entre mes doigts.

Tu alarmes les barreaux de ta cage, singeant des mimes que seules les créatures privées de tout comprennent. Tu t’agites, trébuchant sur le tapis de mes émotions feintes et abandonnées auprès de tes pieds qu’elles servent mieux que leurs âmes. J’imite, dupe le monde, faiseur de miracles. Tu grimaces tandis que je souris une interrogation fade et quand les mots tombent, c’est moi qui m’évade. « Oh, c’est comme une sérénade. Tous ces gens qui courtisent la vie, qui l’attendent sous sa fenêtre sans même jamais l’avoir vue. A quoi elle ressemble après tout, mmh ? » Est-ce que tu le sais, est-ce que tu la connais ? Es-tu sûre d’être là, n’as-tu jamais essayé de te faire du mal ?

Oh Liam, que répondrait le Diable ? Quelque chose comme « Moi je sais, je l’ai déjà rencontrée. » mais ça ne s’est… Ah, disons que ça ne s’est pas très bien terminé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« Où est la vraie vie ? / Lara × Liam »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Lord Voldemort [Une vraie présentation en cours]
» Mirlande Manigat aux Gonaives mercredi soir:une vraie démonstration de popularit
» une petite blague vraie de laramas
» Lucie Frot ϟ Une vraie boule d'énergie [terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVIOR HIGH × heroism's slaves. :: SULLIVAN'S HOLE :: media center :: Place publique --