AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 | M&M's | Minnie & Maxim |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nombre de messages : 16

MessageSujet: | M&M's | Minnie & Maxim |   Mar 23 Avr - 21:04

Aujourd'hui je décide que tout ira bien, aujourd'hui je décide que demain sera toujours meilleur et que même les gaffes de Miss Catastrophe n'existeront plus. Je me bats pour mon monde, ce en quoi je crois. J'oublie mes délires, efface mes soupires. Je n'ai pas peur, non je crois pas. Je n'ai pas mal au cœur, pour une fois. Ma rencontre avec Jazz Seene m'a transformé, je suis sure que j'y arriverais que mes doigts finiront par arrêter de trembler. Si je le veux assez fort, je suis certaine que je pourrais. Oui, je décide aujourd'hui, je décide peu importe quoi, mais je décide c'est déjà ça.

Je marche dans la ville, les cheveux au vent, et j'ai laissé mon gilet au vestiaire, peut être même au cimetière. J'ai les idées claires, l'esprit léger, comme si rien au monde ne pourrait m'arrêter. La pluie est tombée dans la matinée, et les rues m'offres une centaine de flaques dans lesquelles tomber. Cependant je fais attention, guidée par une autre moi, comme si l'ancienne Maxim n'avait jamais existé. Je ferme les yeux, respire calmement, je découvre un nouvel univers où Maxim Rean sait enfin tenir sur ses pieds.

Je regarde autours de moi, redécouvre une rue que j'ai surement pris des centaines de fois, mais c'est différent à présent, je le sais, je le sens. Je vois des affiches que je n'avais jamais vu avant, des visages de personnes que j'admire et que j'admirerai, des ces héros célèbres aux chanteurs d'un autre temps, tous ayant marché ici avant moi. Je souris un instant quand je prends le temps de regarder toute ses posters de plus prêt. Me vient en tête une pensée un peu idiote : Mais je veux être comme eux, oui, voilà, un jour je serai comme eux.

Je tourne le visage, m'apprête à reprendre ma route, ma course vers la vie. Et alors que je me retourne mes pieds s’emmêlent entre eux, comme pour me rappeler qui je suis. Comme si j'avais pu l'oublier, sans que je ne comprenne le pourquoi du comment je me retrouve à terre sans même avoir le temps d'y penser. J'ai mal au crâne et au lieu de pleurer, j'accompagne ma chute d'un rire vrai. Parce que c'est comme cela, c'est en moi. Miss cata'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 20

MessageSujet: Re: | M&M's | Minnie & Maxim |   Mer 24 Avr - 13:27


« Vous n'avez pas de cours de philo ? Pas de langue étrangère, pas de trigo ? » on m'a demandé, il y a quelques minutes. Une petite bête adorable toute chamboulée d'avoir raté ses partiels m'avait fait m'arrêter alors que je cherchais quelqu'un, quelque chose, sans savoir quoi. C'était peut-être elle, même si... Non, je ne crois pas.
Elle ressemblait à une poupée toute chiffonnée et j'ai eu envie de l'apporter avec moi. Lui mettre une laisse et la promener pour lui montrer le monde et ses merveilles, lui faisant faire des prouesses pour un morceau de sucre. Mais non. Je l'ai juste fait rire et puis... Et puis, pourquoi on a pas de cours de trigo, à l'école ? J'avais haussé les épaules, parce que je n'en savais strictement rien. C'est vrai, ça. Et la trigo ? Pas de mathématiques à Savior High. Les héros n'ont sûrement pas besoin de savoir compter, pour sauver des gens. Il n'empêche que cette histoire m'embête. Pas de trigo. Pourquoi on a pas de trigo ? Je demanderai à mon As de poser la question au Principal, la prochaine fois qu'il lui rendra visite. Même si il risquerait de créer des cours de trigo, si je fais ça. Je n'ai jamais aimé les maths. Pourtant, ça peut toujours servir. Non ? Bon, sûrement que non.

Et puis j'entends un rire qui s'élève, venant de nul part. Vraiment, de nul part. Je lève un peu la tête pour fixer les gens et leurs lèvres mais rien, rien. Rien si ce n'est ce rire qui se colle contre ma peau, contre mes os, contre mon cœur qui, hé, le connaît, il en est certain. Je cherche encore et oh ! Je trouve. Là, par terre, la divinité des choses brisées. « Aujourd'hui, je t'aime. » je lui lance, franchissant la distance qui nous sépare encore. Et son rire... J'en suis toute chamboulée, j'en ai le cœur qui s'emballe. Elle a rit, comme ça, d'elle-même. C'est officiel ; c'est une reine. « Pas que je ne t'aime pas d'habitude, attention. Mais aujourd'hui, tu es parfaite. Alors je t'aime encore plus. Tu es une Reine. » Une petite Reine de Trèfle, encore inconsciente de sa chance. Ma petite reine des choses brisées qu'elle écorche pour les voir ensuite renaître. Elle casse tout autour d'elle tandis que je répare ce à quoi elle tient, récupère les morceaux de ce dont elle ne veut pas.
Je lui expliquerai un jour, que rien n'est plus beau qu'une chose brisée tant, une fois démantelée à nos pieds, elle se réinvente sans plus jamais avoir a souffrir d'être abîmé.

Je m'assoie à même le sol juste à côté d'elle, contre les pavés humides. Les gens paraissent beaucoup plus grands qu'ils ne le sont vraiment. Je veux dire, sérieusement, ce sont des géants, des titans à la mine triste. « Tu sais, tout à l'heure, j'ai parlé avec quelqu'un. Non. Le quelqu'un qui a fait grillé tout les micro-ondes à midi. » et je l'aimais déjà, rien que pour ça. Elle a entendu parlé de ça, au moins ? Sûrement, c'est une petite reine. Les reines connaissent tout de leur royaume. « Sonny. Son nom est presque trop doux pour quelqu'un avec une barbe comme la sienne. » Parce que sa barbe, en plus de danser contre ses joues quand il sourit, elle pique. « J'adore sa barbe. Elle pique. » je dis, en touchant mon menton, effleurant mes lèvres. Je veux la même. Pourquoi je ne peux pas avoir de barbe Je devrais demander à mon As de laisser pousser la sienne. Non, mauvaise idée. Theo n'a jamais eu besoin d'une barbe, pour être piquant comme la vie. Mon Theo est un Spade. Le Spade, ultime carte maîtresse du jeu.

D'ailleurs, je devrais lui faire des enfants. Ca me semble évident, maintenant. « Tu crois que je pourrais lui arracher tout ses vêtements pour abuser de son corps et lui faire des enfants ? » parce que vraiment, ils seraient beaux, ces enfants là. On repeuplerait le monde de petits Spade tout les deux, tu crois ? Ils seront bruns, ces petits chérubins. Ils s’appelleront Spade, parce qu'il ne faut pas pousser, c'est moi qui les aurait enfanter. « Toute une portée de petites choses barbus avec juste ce qu'il faut de piquant. » Il va falloir que je pense à trouver un bateau plus grand. « Il faudrait que je pense à lui dire, d'ailleurs. A lui dire « Attention, je vais t'arracher tout tes vêtements. » » Je hoche la tête, m'approuve moi-même. Je lui dirais, la prochaine fois que je le verrai. Si je le revoie. Je devrais sûrement le voir, il y a encore plein de choses à faire disjoncter, dans le ciel. « Avec les dents. » La précision est importante, change tout. Et il va se dire, il va penser, que je ne vais faire qu'une bouché de lui. Il aurait peur, quand je viendrais pour son corps ? « Il faut toujours prévenir les gens avant d'abuser d'eux sexuellement. C'est beaucoup plus courtois. » Et la courtoisie, c'est important. Il faut respecter les gens. Ou leur cracher au visage, s'ils le méritent. C'est une forme de respect, il me semble. De fuir l'hypocrisie. « D'ailleurs, ça me fait penser ! » C'est faux, ca n'a aucun rapport.  « Pourquoi on a pas de cours de trigo, à l'école ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

| M&M's | Minnie & Maxim |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Maxim Afinogenov R 31 4000000 2 79 79 85 67 72 62 88 73 49 66 64 75 81 67 72
» Dark Hope
» Montreal Canadien
» L'Himalaya c'est haut comment ? •• with Shyann
» Ca y esttttttttttttttt
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVIOR HIGH × heroism's slaves. :: WHISPERTOWN :: 9th avenue :: - Allée des Souvenirs-