AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 MAXIM REAN || Miss catastrophe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nombre de messages : 16

MessageSujet: MAXIM REAN || Miss catastrophe.   Dim 26 Fév - 11:03



Mon héros








    Maxim Rean


    alias Miss Catastrophe
    On dit de lui/d'elle qu'il/elle est : On dit qu'elle ne sait pas tenir sur ses jambes plus de dix minutes sans tomber. On dit que malgré ses maladresse, sa douceur reste intacte. On dit qu'elle ne sourit pas souvent, à part lorsqu'elle est désolée, de ce qu'elle a pu provoquer. Que son meilleur ami, elle l'aime un peu, beaucoup, à la folie aussi. Que son pouvoir, un jour, il lui servira, même si elle ne sait pas encore vraiment comment. On dit qu'elle veut tout le temps montrer de quoi elle est capable, mais que bizarrement à chaque fois, ça rate. On dit qu'elle est toujours partante, que sa volonté de bien faire est son atout, même si jamais elle ne parvient à faire ce qu'elle souhaitait. On dit qu'elle est une catastrophe, mais au moins, ce n'est pas encore un ouragan, quoi que parfois, entre les deux à Sky high, il n'y a qu'un pas.
    Mais on oublie souvent de dire : Qu'elle ne supporte pas cette maladresse qui lui colle à la peau. Que le côté qu'elle choisira sera le mal, même si parfois elle ne sait pas, elle y pense vraiment en tout cas, à se mettre du côté des méchants, poser un mot sur son mal être, arrêter de trembler quand ses doigts sont près à faire n'importe quoi. Elle voudrait pouvoir se comprendre, mais elle n'y voit pas bien clair dans tout ça. Il lui arrive de penser que sa place n'est pas là, et puis, elle essai à nouveau d'y arriver. Parce que même si la maladresse est ancrée en elle, elle est persuadée qu'un jour elle y arrivera. Avec ou sans personne, bien ou mal, peu importe, elle brillera.

    Son histoire vraie : Je blesse ma mère et ce n'est pas ma faute, je ne veux pas. Je sais qu'elle est heureuse et pourtant je ne peux m'empêcher d'avoir mal pour elle aussi. J'entends ses cris et mes tympans souffrent pour moi. Je ne suis qu'une enfant, un bébé même pas encore là, et je fais des dégâts. Ce n'est pas ma faute, maman, pardonnes-moi.
    J'ai trois ans, et on m'apprend à faire des puzzles, emboiter les cubes entre eux. Je sais le faire, je m'en souviens parfaitement bien, je le fais vite, vois les images, les enregistre et sais exactement où sont leurs places. Je suis fière de moi, le ressens au plus profond de mon corps de petite fille qui change la vie de ses parents. Ils sont fiers aussi, contents, tellement. Le cube en bois m'écorche le doigt, au moment où je veux déplacer le seul et unique puzzle que je réussirai à finir dans tout ma vie. Je veux être désolée, mais je n'arrive pas encore assez bien à parler.
    C'est ça oui, ce qu'il se passe, j'apprends à faire bouger mes mains plus rapidement qu'un éclair avant même d'apprendre à prononcer un véritable mot. Mes mains bougent au rythme de mon cerveau, et c'est trop vite pour moi, à l'évidence, je crois.
    Huit ans et je ne compte même plus le nombre de cicatrices que portent mes genoux, mes bras, mon ventre, tout mon corps ... Je ne sais pas faire autrement que cela, et je ne me rends même pas compte que je creuse un peu plus les cicatrices des cœurs de mes parents, maman, papa, de moins en moins fiers de moi.
    Quinze ans. Premier baiser, bizarrement, je ne m'étonne même plus de voir une action aussi importante ratée. J'accuse le stress, je ne sais plus quoi, je mords sa langue je crois, je ne sais pas. Je fais exactement tout comme on m'a expliqué, mais rien. Le garçon que je ne reverrai plus se met à saigner. Un enfer. Il me maudit et s'en va, je pleure un peu dans les bras de maman qui ne me serre plus comme avant. Les gens disent que je suis spéciale, que j'ai quelque chose en moi, un pouvoir, un don, n'importe quoi. Alors je m'arme d'un courage et je me jette dans la fausse aux lions. Je dois montrer mes preuves, je prévois de grandes choses. Et puis, il hurle, le monsieur qui vole dans un gros fracas que je viens de provoquer : CATASTROPHE !
    Le mot se pose à la perfection sur mon ombre, je ne sais plus qui j'ai blessé, je crois que le gosse est assommé. Quinze ans et tout tourne toujours au même résultat, celui que le professeur Ring m'a crié aux oreilles la première fois.
    Je ne vois plus vraiment mes parents et le monde ne tourne pas rond, un peu comme moi, au fond. Je suis toujours autant déterminée, mais je me dis que peut être je ne serai même pas bonne pour assister. Solitaire et en attente de la prochaine tempête que je vais provoquer, le monde des vilains m'attends patiemment. Et maman, papa, je voulais pas décevoir, je promets, un jour mon cerveau ira moins vite que mes mains, ou l'inverse, je ne sais pas, je jure, je promets.

    Sa plus grande force : Sa détermination, son envie de réussir, sa volonté, son visage d'ange, tout ce qui se rapporte à ce qu'elle est à l'intérieur, et puis on oublie que tout ce qu'elle fait fini toujours par s'écrouler. Maxim sa force c'est de ne pas abandonner et de croire coute que coute qu'un jour elle fera des grandes choses de ses mains qui ne savent pas encore bien faire.
    Son intime faiblesse : - Sans rire, vous osez me le demander ? Ma faiblesse, hum, il me faut un petit temps de réflexion ... Ca y est, je l'ai, ma maladresse non ? Non, non, pas ça. Si ! Ma capacité incroyable a créer, provoquer, des catastrophe autours de moi.
    Son âge : 17 ans.
    Sa citation favorite : "Tu sais, quand on est jeune on a l’impression que tout est la fin du monde mais ce n’est pas vrai. Non, tout commence."

    Son visage : Kate Mara











    Famille et Connaissances


    | JESSE MASON; Flash Forward; Flash Forward | Celui qui connait tous mes secrets, celui qui connait mes vrais sourires, celui que je m'en voudrai de blesser. Je sais très bien qu'il finira par se rendre compte qu'une meilleure amie comme moi, ce n'est pas quelque chose de bon. Je voudrai arriver à lui parler, lui dire ce que je ressens, mais je me convaincs que j'ai le temps, comme ça, je le garde plus longtemps près de moi.
    | SAMUEL WOODS; Dr Ink; ft Jamie Campbell Bower | Il a construit son chemin comme je suis en train de construire le mien. Il a hésité, comme moi. Il ne savait pas. Et puis l'évidence s'est déclarée à ses yeux, je ne sais pas. Il me fascine, m'intrigue même. J'aimerai le rencontrer, savoir si j'ai raison de penser à lui lorsque je pense à mon futur. Savoir si je veux vraiment le même que lui.
    | ELIE FISHER; Lili; ft Rose Byrne | Je mentirai si je disais qu'elle ne me manque pas parfois. Que je ne pense pas à la petite fille qu'elle a été, amie avec moi pendant des années, voisines d'un seul palier. Mais qu'est ce qu'il s'est passé ? La vie nous a rattrapé, je crois. Nos chemins se sont séparés et elle ne me comprend plus, autant que moi je ne la suis plus.
    | ANNA WOLFE; Sincerity; ft Juliette Binoche | Je fais semblant, avec beaucoup de gens, oui, c'est ça, je fais semblant. Semblant que rien ne me touche, semblant que je n'ai jamais mal, même lorsque je me coupe une énième fois. Alors je fais aussi semblant, lorsque madame Wolfe perd son temps à me demander si tout va bien. Si je vais bien.



& Moi


    Prénom, Âge : Lilou, 20 ans.

    Pourquoi avoir choisi ce personnage ?
    Parce qu'elle a une part de moi. Je suis tombée le jour où j'ai rencontré Mika, j'ai dévalé les escaliers de mon lycée entrainant tout le monde avec moi, mon stylo a explosé au visage de mon meilleur ami, le recouvrant comme ça d'une encre bien rouge, pendant un partiel, j'ai fais volé le bouchon de mon stylo jusqu'au crâne d'un autre élève, je me suis déboitée le genoux en sortant d'une voiture, j'ai scié mon ongle du pouce au lieu d'un bout de bois, j'ai marché sur un cendrier coupé alors que j'étais pieds nus, j'ai glissé dans de la boue, me cassant l'orteil, j'ai pété mes chaussures au moins cinq fois alors que j'étais à une fête, j'ai brûlé mes cheveux en faisant la cuisine, mon bras est resté collé au four alors que je voulais juste récupérer mon plat, je suis tombée de ma chaise en classe, je ne sais pas combien de fois, y a une flaque d'eau, je glisse dedans, je ne compte pas le nombre de fois où je me suis coupée sans faire exprès, j'ai pété une de mes dents, je suis tombée du lit de mes parents en arrière en frappant ma tête contre le mur, et je m'arrête là, parce que je pourrai continuer des heures et des heures comme ça. Quand je vous dis que Maxim a une part de moi.
    D'autres comptes ici ?
    Prêts ? Feux ? Go ! Stan, Joyce, Kaylie, Keira, Noah, Jared, Alex, Evan, Morgan et Lita, et je crois que le compte est bon Very Happy
    Un petit mot pour conclure ? Nous sommes un.


Dernière édition par Miss Catastrophe le Jeu 1 Mar - 21:34, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: MAXIM REAN || Miss catastrophe.   Lun 27 Fév - 12:41

    MDRRR
    En effet, on pourrait t'appeler Unlucky Girl mdrrr.

    J'ai essayé de dire le plus vite possible tout tes noms sans prendre ma respiration Very Happy Le plus dur, c'est de les prononcer sans buter lol
Revenir en haut Aller en bas
Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: MAXIM REAN || Miss catastrophe.   Mer 29 Fév - 11:07

    Et encore, là, vous ne savez que la moitié de mes épopées de Pierre Richard que je suis Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 756

MessageSujet: Re: MAXIM REAN || Miss catastrophe.   Jeu 1 Mar - 21:37


    J'en reviens pas que tu en ais honte ou puisse trouver cette fiche mauvaise... J'ai jamais été aussi facilement mise dans la peau d'un personnage en ne lisant que quelques mots. J'ai la sensation de voir la vie à travers ses yeux, je ne saurais même pas expliqué comment tu t'y prends, tu décris merveilleusement bien l'image de ses petites mains créant son puzzle et moi, je les vois, j'y suis. C'est impressionnant.

    Je l'aime toute entière et trouve qu'elle est absolument réussie. J'ai hâte comme jamais de la lire en TP parce qu'elle est tellement vivante que cette présentation devient trop petite pour elle. Tu l'as dans la peau, ça se sent et bon dieu, ce que c'est bon Love u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://super-highschool.forumactif.org
Nombre de messages : 16

MessageSujet: Re: MAXIM REAN || Miss catastrophe.   Jeu 1 Mar - 21:43

    Comme tu le sais, je ne m'y attendais franchement pas.
    Je ne sais pas quoi te dire, à part merci et encore je trouve ce mot de plus en plus petit.
    Je suis sans voix, toute troublée d'être validée alors que je pensais devoir tout recommencer.
    Franchement, merci de l'aimer, voilà, merci pour elle et un peu pour moi.
    Je t'aime ma Ju Love u (oh et merci à toi de me permettre encore une fois de jouer un de tes personnages si grands Potté Love u)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: MAXIM REAN || Miss catastrophe.   

Revenir en haut Aller en bas
 

MAXIM REAN || Miss catastrophe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVIOR HIGH × heroism's slaves. :: SAVIOR HIGH RULES :: les présentations :: Fiches validées-