AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 | Set fire to the rain | Morgan & Sephie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nombre de messages : 153

MessageSujet: | Set fire to the rain | Morgan & Sephie.   Mar 21 Fév - 22:50

J'ouvre un oeil, puis l'autre, puis celui d'avant et encore celui d'après. Je me régale seul, parce que quand on ouvre un oeil puis l'autre.
Bah on voit pas les choses du même angles, c'est comme si on avait la force de faire bouger les objets en un clignement d'oeil.
J'suis sur qu'en fait c'était un de mes pouvoirs, mais personne ne l'a répertorié. Incompétents qui m'entourent toute la journée.
Bon sang, c'est désolant. Je m'entraine du mieux que je peux et voilà ce que je récolte ? Des gens qui ne voient pas mon potentiel.
Bordel de dieu, je continue mes clignements, pour que quelqu'un les remarque, mais rien. Je crois bien que je suis tout seul avec moi.
Mais c'est mieux comme ça, je m'éclate seul, des fois non, mais aujourd'hui oui, je me suis rendue compte d'à quel point j'étais exceptionnel, c'est pas génial ?
Bon pas que je le savais pas déjà, mais c'est toujours bien de l'être un peu plus. Je suis bon, et c'est comme ça.
L'esprit enfermer dans mon délire, me reviens en tête encore une fois les courbes de cette brune bien trop chanceuse de m'avoir touché.
Putain, l'idée de l'avoir en tête m'agace à tel point que je me retrouve à cracher au milieu de nulle part avec mon regard bloque sur un bout d'herbe que j'arrivais à faire bouger.
Je soupire un bon coup, pour le vent, le contrer, lui montrer que je rivalise parfaitement bien avec lui. Et puis je tourne la tête.
Parce que mon bout d'herbe il commence franchement à me faire chier, alors je me bloque sur un autre petit détail.
Donc, cette motte de terre là. Je cligne de l'oeil, elle est là, je le ferme et cligne de l'autre, elle bouge. J'esquisse un sourire.
Pense à n'importe qui, bref, Bam, pourquoi pas, peut être que je me ferai moins chier s'il était pas là. Je cligne encore et sur ma motte se retrouve quelque chose de bizarre.
Un pied, putain, un pied sur ma motte ! Je cligne encore, voir si je peux déplacer le pied, et oui, bordel, il a changé de coté. Me semble même que j'en vois deux !
Je commence à peine à flipper quand je me dis que si pieds il y a corps pas loin il y a aussi.
Alors je cligne toujours des yeux, rapidement, cette fois, et je remonte lentement le long des jambes qui n'arrêtent pas de bouger mais en plus de s'approcher de moi.
J'en écarquille mes yeux à chaque clignement, je le ressens, c'est pas que le corps gache mon paysage, mais quand même, je m'entrainais moi !
Je veux pas dire, mais les gens, ils ont aucun respect de quoi que ce soit, on peu même pas être cinq minutes seul dans cette école. C'est dingue.
J'arrête de cligner quand je me rends compte que le corps comporte également une poitrine, poitrine féminine. Alors je souris.
D'accord, jolie, je veux bien être dérangé aujourd'hui. Et quand je remonte enfin jusqu'à son visage, je vois que c'est le même que Lilith à part les cheveux.
Alors pour être sur que je ne suis pas bigleux, je cligne des yeux. Un puis l'autre, je la déplace, ouais, c'est vrai, mais elle a toujours le même visage entouré de cheveux blonds.
Alors comme un con, peut être, je laisse échapper ma surprise dans un cri qui frise la féminité égale à ses seins.

    - Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Lilith dis moi que t'as pas fais ça !


Ou alors plus simple, hein, dis moi juste que tu t'appelles Sephora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: | Set fire to the rain | Morgan & Sephie.   Mar 13 Mar - 6:16


Je marche. Je marche comme d'autres crèvent, remerciant les anges de m'avoir donner ma sœur comme seul repère pour ne pas flancher quand la douleur me fait chavirer. Elle m'a sourit, avant que je ne quitte la chambre ce matin et j'ai gardé son sourire contre mon cœur dont il calme les douleurs, offrant sa grâce à mes erreurs.
Mais elle est n'est pas à mes côté et mon accalmie déconne jusqu'à se fissurer, faisant renaitre mes rancœurs.

Je m'en veux. Je m'en veux d'une douleur foudroyante de me savoir n'avoir pas été assez, coupable d'avoir provoquer de mes mains ce que j'avais promis de ne plus laisser arriver. J'ai saigné le cœur d'un ange, lui arrachant un battement de trop de mes désirs, se voulant beaux.
Mais la beauté est ailleurs, persécutée par le poids de mes erreurs. J'aurais dû trouver un moyen de tester cette invention avant de la harponner à son doigt et de lui remettre son cœur. J'aurais du y penser, me sens minable de ne pas l'avoir fait.

Mon visa céleste, misérable passeport éventé, ne signifie rien. Cette petite preuve de tout, ce grand témoignage de rien. On m'a rendu ma sœur, sans que je ne sois capable de tirer le moindre mérite de cette victoire. Je ne suis pas assez, ayant épuisé mes forces dans de vaines luttes avec la boulimie d'une condamnée, avant de voir mes efforts malades balayés, épuisés, fracassés.
Et puis, et puis le génie de ma sœur s'en est mêlé, rencontrant le charisme d'un chien couronné roi des cieux et la bonté d'une femme si grande que l'univers en tremble.
On me l'a rendu grâce à eux et je m'en veux. Je m'en veux de m'avoir cru plus que ce que je suis. Je ne suis pas assez. Mais le serais, je promets. Pour son cœur, pour ma sœur et un peu pour moi.


    « Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Lilith dis moi que t'as pas fais ça ! »


La journée commence bien. Je pense à des anges, voilà qu'apparait un guignol gueulant d'un aiguë si poignant que lui en ai surement poussé un vagin, me ramenant sur terre.
Et me voilà repartie dans le carnaval du Mardi gras, coincée entre un gars déguisé en femme et la parodie minable d'un Destin faucheur d'anges. Me voilà planqué au fond d'un trou à négocier une halte des heures, quelques secondes de calme et de quoi panser un cœur avec Merlin l'enchanteur.
J'ai peur pour Hayden, déposant mon cœur et le sien entre les mains de ma sœur.

    « Pitié, dis-moi que tu ne viens pas de beugler comme une femme ? … Non, oublie ça, je m'en fiche.  »


Je m'en fiche avec une superbe telle que je pourrais cramer sa carcasse pour mieux en extirper son cœur, offrant ses battements à un ange dont la bonté ne connaissant aucune limite, les mérite et saurait les épuiser pour donner aux âmes égarés leurs parts de rêve, au lieu de perdre leur temps à hurler comme une poissonnière en manque de clients.
Je m'en fiche si bien que le choc m'ayant figé sur place se dissipe, me laissant incrédule face à l'écho d'un hurlement suffisant à stopper ma course.

Alors je marche, pour crever la douleur de mes pas, son sourire accroché contre mon cœur. Je marche, les mots du chef me reviennent, lorsque j'aboie un :


    « ...crétin. »


Et je marche, quémandant la force qu'il me manque encore.


(… fin du TP ? Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 153

MessageSujet: Re: | Set fire to the rain | Morgan & Sephie.   Ven 23 Mar - 19:05

Dis quelque chose, n'importe quoi, vomis moi au visage comme le ferai ta réputation. Cris, hurles, dis moi que je suis tarée, ou de fermer ma gueule, qui sait.
Je jure que je rigolerai, te courrai surement après. Je suis Morgan Cox, putain, tu vois, je peux tout faire moi. Même rire des blagues que tu feras sur moi, allez tiens, Sephora, résistes-moi.
Bouges, animes, restes pas là avec tes yeux de chiens battus qui ne me racontent rien si ce n'est une colère que je ne connais pas. Si t'as fais souffrir Hayden, je serai obligée de t'abimer.
T'assimiles ? C'est mon ami, et j'sais que tu lui plaies. Même si pour lui ça va plus haut qu'une simple attirance ... Putain, les gens et leurs sentiments. J'comprends qu'à moitié, on m'a mal appris quand j'étais petit.

    « Pitié, dis-moi que tu ne viens pas de beugler comme une femme ? … Non, oublie ça, je m'en fiche. »


Je recule le visage, sans comprendre sa question, étonné. Mais merde pas la peine que je ne te le dise pas. J'ai beu-glé comme une femme, ouais ! J'ai beuglé et j'assume, c'était fait exprès !
Puis on ne peut pas simplement se "fiche" d'un de mes hurlements. T'as pas compris, qui je suis ? Je préfère ta soeur, et je me demande ce que te trouve Nobody. Personne, c'est que te trouve personne quoi.
Je me fais rire moi, si toi tu te contentes de te barrer. Je crois que mon ami, va plaider la folie, parce qu'une fille comme toi, c'est juste nul, tu vois ?
Je suis déçu, j'imaginais des étincelles la première fois que je verrai Sephora. J'y voyais je sais pas, des blagues, des rires, et qu'elle m'aboie. Qu'elle face celle qui sait mieux, puis qui sait pas. Qu'elle me dise qu'elle aime, parce que je sais qu'on ne peut que l'aimer.
Ouais, j'imaginais autre chose, et même la découverte de mes yeux qui savent faire bouger les choses me semblent mieux que sa réplique toute trouvée. On t'a jamais appris à imaginer ?

    « ...crétin. »


Elle se casse et le temps trépasse, putain, cette rencontre, c'est la plus bidon que j'ai jamais faite. Serieux ? Crétin ? Mais bordel ! Je t'ai demander d'imaginer !
Je suis pas un crétin, loin de là ! Mais juste pas crétin quoi. Je sais même pas quoi dire pour ma défense, ça se ressent, non, que je suis une future star, que mon sang est grand.
Qu'être crétin ça ne me défini pas. N'importe quoi ! Crétin ? Et si je te réponds crétine, tu dis quoi ? On fait une battle de celui qui aura la pire réplique.
Je vote pour toi, sans hésiter.

Alors je la rattrape, marche à ses côtés, calque ses gestes un peu, pour l'emmerder, j'étais bien tout seul t'es venu me trouver, c'est pas ma faute c'est inscrit dans mes gênes de crétin que je vais te faire chier.
Je secoue la tête, regarde par terre, je crache même pour montrer que je ne vais pas bien, et en mec que je suis, je suis fier de ma provocation, et un peu déçu de ne pas l'avoir fait dans son visage.
Mais faut avouer que si j'avais fait ça, j'aurai été le pire des crétins, alors que là ... Là, j'en suis un parmi tant d'autre, tu vois ?
Je continue de marcher, tout à côtés, secoue la tête quand elle le fait, regarde d'un côté quand elle le fait, je me prends pour Garry un peu, je crois, sauf que j'ai pas le corps de celle qui se tient proche de moi.
Je me décide à occuper mon temps comme ça, jusqu'à ce que je trouve mieux, et puis faut avouer que c'est crétin de perdre son temps, alors avec elle, j'en utilise un peu.
J'attends la prochaine réplique, pour la rattraper au vol, pouvoir lui cracher au visage autre chose parce que la première elle l'a lancé" de dos et c'était super crétin de faire ça. Si on veut se s'amuser on a qu'à se traiter de tous les noms d'oiseaux, de chats, en face, tu vois. C'est juste plus drôle, quoi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: | Set fire to the rain | Morgan & Sephie.   

Revenir en haut Aller en bas
 

| Set fire to the rain | Morgan & Sephie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» MILLA ♣ set fire to the rain
» 05. A book club ? Yes sir !
» Coleen & Sofia ♔ Set fire to the Rain
» Max & Alessa ¤¤ Set fire to the rain
» "And i set fire to the Rain " pv Aviva
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVIOR HIGH × heroism's slaves. :: SULLIVAN'S HOLE :: savior high :: Terrain vague --