AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 | Love is a smile | Lita et Jake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nombre de messages : 22

MessageSujet: | Love is a smile | Lita et Jake.   Lun 20 Fév - 0:37

L'esprit ailleurs, j'avance à petit pas, je laisse mes doigts glisser sur les bouts de bambous, ce qui sont verts, bien vivants. Je joue un air de musique sur ceux là, d'une mélodie que je ne connais que de moi, d'un autre temps peut être, je ne sais pas.
J'esquisse un sourire, lève les bras, danse un peu aussi, je crois. Je sifflote, flotte ... J'écoute le vent, me sens un peu seule et je me dis que ce n'est que là que je peux être vraiment moi.
Je pense à tout, comme à rien, je ressens mon coeur qui bat, mon monde qui est là, tout proche de moi, j'y crois. J'ai la tête qui tourne, à force de danser, et je me rends compte que les pas qui me guidaient ne me servaient qu'à simplement tournoyer.
Je rigole et m'arrête un instant, toujours personne à l'horizon, alors je m'assoie tandis que mon cœur vacille encore un peu, je souris lorsque je retire mes chaussures et que me dos va se poser sur les bois durs.
Je ferme les yeux, tandis que Jason s'impose à moi, en manque de lui, encore une fois. Je repasse les gestes qu'il pouvait avoir envers les autres dans ma tête, et je me dis que le temps passe trop vite.
Que notre histoire fut trop courte et que son sourire reste pourtant éternel. Je pense à lui aujourd'hui encore plus que je pense à moi je crois.
Et ma main droite va toute seule fouiller dans la poche de mon sac à main, aujourd'hui la photo est éloignée de moi, parce que je suis en robe, mais pas de toute elle est toujours avec moi.
Je regarde son visage, comme si je le voyais pour la première fois, je remémore à mon esprit ses yeux, sa bouche, ses traits, et je m'en veux un peu de l'avoir oublié.
Le temps absorbe les souvenirs, comme un mal qui ne s'arrête jamais. Et lorsque je tourne la photo pour y regarder ses mots qui s'effacent un peu trop, mon cœur se serre de ne pas avoir pu le sauver.

- Love is a smile ... je murmure persuadée qu'il m'entend où qu'il puisse me regarder. Mes doigts caressent l'inscription et mon coeur s'emplie de cette douce douleur qu'il aime ressentir.
Celle qui mélange à la perfection les souvenirs que j'ai de lui et les regrets que je porte en moi à cause du serpent qui a brisé sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: | Love is a smile | Lita et Jake.   Mer 22 Fév - 0:19

Je traverse la rue, sans vraiment regarder des deux côtés. Mon ombre me demande si je fais bien, si ce n'est pas ce manque de Jason qui me rends moins docile. Si cette sécurité dans laquelle j'ai toujours vécu ne s’effrite pas peu à peu. L'envie de retrouver mon frère dans cette éternité qu'il a gagnée me semble attirante. Jason n'a jamais rien dit de mal sur personne, toujours à voir les couleurs dans ce qui me semblait gris, voir translucide. Mon avis comptait lorsqu'il me demandait si j'aimais une photo ou un dessin. Qu'y avait-il à ne pas aimer. Son talent, c'était lui. Sa vision, c'était tout le reste. Il savait comment faire rêver. Moi qui me contente de la réalité. C'est difficile de ne plus être avec lui. Sa mort m'a enlevé ma maison, ma famille. On se ressemble, m'a dit Sweety. J'aimerais bien la croire. Que peut-être, au fond, il y a un peu de mon frère qui a survécu en moi. Ce serait un honneur, de n'avoir que ses yeux ou ses épaules. On se reverra un jour, lui et moi, j'y crois.

Mes pieds sont chaussés de ses vieux souliers. Ceux qui ont encore les marques des pédales de son vélo sous les semelles. Jason est partout dans ma vie, dans mon coeur, mais je n'arrive pas à le retenir, je n'arrive jamais à le sauver. À quoi ça sert d'être un héros si je n'ai personne pour qui me battre. J'oubliais un instant, que je ne sais pas me battre. C'est facile d'oublier, je m'oublie moi-même. L'air que je respire est immobile, inconscient de ma présence. C'est comme le béton qui se métamorphose tranquillement en herbe et en terre. Mes baskets ne laissent aucune trace de ma présence. Pas un brin de gazon ne sera dérangé par Jake, l'homme invisible. J'aimerais faire taire ce sarcasme noir qui m'atteint quand je passe trop de temps chez-moi. Keira fait disparaitre de sa présence cette noirceur qui m’étouffe, mais je m'en voudrais de rechercher sa compagnie pour les maux qu'elle apaise et non pour l'exceptionnelle personne qu'elle est. Ce ne serait pas juste. La mort de Jason n'était pas juste. J'aurais du mourir à sa place. L'univers aurait pu continuer de tourner, mes parents auraient pu continuer de vivre. Même Jason aurait fini par m'oublier.

Je suis ailleurs, et je suis forcé de reconnaitre que ça ne fait pas de différence. C'est exotique et ça me dérange un peu. Je lève les yeux pour reconnaître qu'au bout de mes baskets, se trouve une demoiselle un peu enfantine qui me regarde avec de grands yeux. Ça me fait bizarre, d'être vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 22

MessageSujet: Re: | Love is a smile | Lita et Jake.   Ven 2 Mar - 11:59

Mes pieds ne font qu'un avec la terre qui est un peu humide, le contact me plait et je souris au ciel, comme j'aurai souris à Jason, c'est vrai.
Coquine rien que pour moi, enfantine parce que je le choisi, je pense comme je vis, je vacille entre deux mondes, celui où je sais qui je suis et celui où on cache ma vraie nature.
Je tais mon sourire lorsque je me rends compte que je ne suis plus seule, je regarde la personne qui se trouve devant moi, éblouie par le soleil qui se trouve derrière lui.
Pendant quelques secondes mon coeur se serre, il est pincé comme jamais, et ma main tenant toujours la photo de mon amour perdue, tremble un peu, je crois ... Lita, calmes-toi.

Je pince mes lèvres, découvre son visage, j'ai peur un peu, parce qu'il ressemble trop à Jason pour ne pas être lui, j'aurai eu froid, si je n'aurai pas su qui se tenait devant moi.
Passant ma langue sur ma bouche, je me décide à lui lancer un autre sourire, parce que tout en moi me murmure que je me trouve devant le frère de celui qui comble encore un peu le vide de ma vie.
J'incline le visage et attends, je voudrai qu'il parle le premier, me raconte tout les sourires de son frère et ses conneries, tous les mots qu'il a pu écrire chez lui ...

Et puis, l'évidence se trouve devant moi, c'est vrai, que lui et moi, on ne se connait pas, pas vraiment en tout cas, et même si Jason m'a parlé de lui une centaines de fois, j'ai un peu peur que Jake n'ait jamais entendu parler de moi.

- Tu peux t'assoir avec moi, si tu n'as rien d'autre à faire, tu sais ... Je crois, je crois que Jason aurait apprécié, ça. Et si je me trompe de personne, pardonnes-moi.
Mais c'est plus fort que moi, je ressens que toi aussi, il te manque cette part de toi, celle où il était toujours. Celle que lui seul arrivait à habiter.
Tu sais, la partie de ton cœur que tu lui réserves encore, celle où tu sais que même s'il est parti, il est toujours là, en toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: | Love is a smile | Lita et Jake.   Jeu 15 Mar - 19:15

Sous mes chaussures collent la terre et les lambeaux de bambou. Je me souviens des livres d'histoire parsemés d'animaux exotiques et de Jason qui les reproduisait d'un crayon, son imagination sur papier pour tapisser les murs de ma chambre contre les cauchemars. Contrairement aux autres gamins, je n'avais pas peur des monstres. Mais bien de me réveiller seul, sans personne. Totalement et irrémédiablement seul. Et la pensée me terrorisait. Encore aujourd'hui, ça me laisse les mains moites, le coeur à travers la gorge. Parce que sans le savoir, ils m'ont tous quitté, à leur façon. Jason, lorsqu'il a été arraché à moi. Il a été envoyé de force au seul endroit qu'il m'est impossible de le suivre. Papa, Maman, qui m'ont abandonné, oublié dans cette vie. Ils errent comme des fantômes, des âmes perdues et je suis incapable de les atteindre. Ils sont trop loin, m'ont laissé derrière.

Depuis quelques mois, mes rêves sont plus doux. Je ne suis plus si seul durant le jour, et la solitude en est plus tolérable dans l'ombre de la nuit. J'ai Keira qui mériterait d'être inventée. À travers ses yeux, je me surprends à exister, à vouloir d'un toujours à ses côtés. Hayden, qui a su voir à travers l'invisible. Sa confiance aveugle m'accompagne depuis notre rencontre. Je ne suis plus seul et c'est à la fois rassurant et pétrifiant. Parce que s'il m'arrive de les perdre, je ne pense pas que je saurai me relever. Que je voudrai encore exister.

- Tu peux t'assoir avec moi, si tu n'as rien d'autre à faire, tu sais ... Je crois, je crois que Jason aurait apprécié, ça.

Ma tête se recroqueville entre mes épaules et je revois les dessins de Jason, cette grande torture qu'il imitait, me décrivant les couleurs de sa carapace. Mon coeur me crie à tue-tête, que cette invisibilité a été trop longtemps ma carapace, mon armure. Jason n'avait pas besoin d'armure. Il était sensible, mon frère et c'est ce qui faisait de lui ce garçon si attachant. Parce que le talent, ça se gâche rapidement lorsqu'on le souille de vanité. Jamais Jay n'était prétentieux. Il était heureux, naturel, juste Jason, quoi.

Et je trouve ça naturel, que cette fille, avec son visage à la fois rêveur et lucide. Ait elle aussi une part de mon frère. Les questions ne se posent même pas. Oui, Jay aurait aimé ça, qu'on pense à lui, qu'on s’assoit un peu, alors que la vie vas trop vite, alors qu'elle est parfois trop courte. J'inspire la nostalgie qui m'envahit, alors que je m’assois à côté d'elle. Ça fait du bien, d'entendre son nom prononcé, de savoir que je ne suis pas seul à le garder vivant en moi.

« Tu connais Jason, alors ? »

Parle-moi de lui, parle-moi de toi. Je ne veux pas parler de lui au passé. Tu comprendras, pas vrai ? Que Jason est un peu partout, dans tout ce qui est beau, dans tout ce qui nous émeut. Moi c'est Jake, le frère de Jay. Enchanté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 22

MessageSujet: Re: | Love is a smile | Lita et Jake.   Ven 23 Mar - 12:23

J'attends, respire calmement, me dit que Jason aimerait là, nous voir tous les deux, se connaitre enfin, s'apprivoiser un peu. Je souris une nouvelle fois, le voyant avoir peur peut être.
Je le vois comme s'il allait s'enfuir, comme s'il se cachait depuis trop longtemps derrière l'image de personnes qu'ils voient plus grandes que lui.

Mais dis moi, Jake, tu savais que ton frère te trouver exceptionnel, qu'il était fier de toi ? Qu'il détestait te voir te cacher derrière cette invisibilité qui colle à ta peau, qui fait partie de toi, mais un peu trop souvent, je crois, ton frère disait, que tu vaut beaucoup plus que ça. Il le savait, et je t'avouerai un jour que moi aussi, je le sais.

Tu n'es pas hanter par lui, je suis persuadée qu'il t'aide un peu à briller. Ton frère t'aimait tellement, Jake, dis moi, que toi aussi tu gardes avec toi une photo de lui et toi.

« Tu connais Jason, alors ? » Je pince mes lèvres, le trouve mignon, touchant, je connais ton frère, oui, je te connais toi aussi, à travers lui. J'aimerai me dire qu'il t'a parlé un peu de moi avant ce jour où on nous l'a arraché. C'était il y a quatre ans, Jake, et je m'en souviens encore, comme un poids que je porte au fond de moi, je n'ai pas pu le sauver, le jour où tu sauras ce que je sais faire, tu m'en voudras, de tout ton coeur tu me détesteras parce que je n'aurai eu qu'à pleurer un peu plus fort pour le réveiller. Je ne suis pas vraiment triste, parce que je l'ai trop été, mais j'avoue que je suis un phœnix pleins de regrets.

J'incline le visage, les yeux perdu dans le passé, je ne sais plus comment aborder le sujet, je devine qu'il veut que je parle de lui, mais je ne sais pas si je serai assez douée. Dans ma main cachée, j'ai toujours cette photo de lui et moi, celle où il me murmure que pour aimer, il suffit de sourire. Celle où il me parle comme s'il n'était jamais parti.

Je la sors de sa cachette, la tend à Jake, espère de tout mon coeur qu'il comprendra, qu'il était mon Jason et que je suis encore sa Lita. N'aies pas peur, prends là, c'est juste une partie de lui, et surtout une partie de moi.

- Je ne sais pas s'il t'a parlé de moi, j'espère que si ... dans tous les cas il était fier de toi.
Je suis contente de te trouver ici, tu sais, dans cette forêt. J'aurai aimé t'approcher avant, mais je ne trouvais pas les mots, les bons gestes. J'avais peur que tu disparaisse dans une tristesse que je n'aurai pas supporter, que tu t'effaces, te caches derrière ton invisibilité. Je te demande de vivre, aujourd'hui, pas pour moi, mais pour lui, tu vois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: | Love is a smile | Lita et Jake.   Lun 3 Sep - 18:07


J'excuse un sourire maladroit, incapable de me faire à l'idée d'une rencontre. Je ne suis que l'ombre d'un fantôme, d'un frère meilleur que moi. Probablement que j'aurais du lui en vouloir, le jalouser, d'être le préféré, mais jamais je n'ai pu faire autre chose que de l'aimer. Il y a des gens qui en veulent au monde entier, sans savoir que la personne à qui ils en veulent vraiment est eux-même. Je suis le contraire. Je sais pourquoi je m'en veux, pourquoi je n'arrive pas à fermer les yeux sans le voir. J'aurais du sauver Jason. Pourquoi être un héros si ça ne me permets pas de sauver ceux que j'aime. Parfois, je laisse le soleil effacer les traces des rêves improbables où mon frère est toujours vivant. Je me réveille, coupable d'être coincé entre sa mémoire et un futur où il n'est plus. Chaque jour est une danse étrange avec ce sentiment qui m'accompagne partout où je vais.

La réalité semble étrangement idyllique derrière le voile du passé. Une fille qui semble plus grande que son corps. Une simple impression, parce qu'on ne se connaît pas, c'est la première fois. Pourtant, un fil invisible semble la lier à Jason comme une toile des mystères colorés qu'aura créé mon frère. Il avait cette façon de voir la vie en couleurs, en formes et en sentiments. Mais la plupart du temps, j'aurais aimé me voir avec ses yeux, pour comprendre ce qui l'empêchait de m'oublier comme les autres. Peut-être qu'elle sait, au fond de ses grands yeux enveloppants, de quoi Jay était fait.

- Je ne sais pas s'il t'a parlé de moi, j'espère que si ...


Mon coeur se froisse, désolé de n'être que de papier et de ne pouvoir lui dire que Jason m'a tout dit. J'aimerais lui répondre que je connais son nom et que je la connais par coeur, mais Jason avait une façon bien à lui de voir la vie. J'ai la soudaine impression, qu'avec un peu de courage, je retrouverais son visage dans les croquis et dans les couleurs de ses oeuvres qui meurent dans une boîte douloureusement laissée dans la penderie. Je te promets que ce soir, si mon coeurs bats toujours, je trouverai ce qu'il n'a pas su me dire. Jason tournera les pages de papier au dessus de mon épaule, guidant mes pas comme il le fait depuis qu'il n'est plus avec moi.

« Non . . . Enfin, pas encore . . . »


Mon frère me manque chaque jour. Je sais que ça n'est pas ce que disent les livres sur le deuil, mais je continue de vivre dans ses choses. Ses vêtements, sa chambre, ses livres, ça me laisse croire qu'il n'est pas vraiment parti. Parce que sans Jason, je ne suis personne. J'existais avec lui, certain qu'il verrait, comme tous les autres, qu'il était trop bien pour moi. Mais Jason radiait sans devenir le centre du monde. Il savait observer et apprécier la vie. Il était à la fois jeune, trop jeune, mais si mature, comme s'il en était à sa deuxième vie.

« Je crois qu'il n'a pas eu le temps . . . »

Parfois, trop souvent, on croit à l'infinité. On oublie que tout a une fin, même les plus belles choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 22

MessageSujet: Re: | Love is a smile | Lita et Jake.   Ven 29 Mar - 12:38

J'ai dans le cœur un gout d'ailleurs, de souvenir et sans douleur. J'attends qu'il me parle à nouveau, qu'il me dise que Jason riait parfois, lorsqu'il parlait de moi. Et que s'il ne le faisait pas, que ça lui arrivait de prendre du temps pour sourire au vent, imaginant simplement que c'est avec moi qu'il passe ses moments. Qu'il me surprenne avec quelque chose de doux comme il posait sa main sur ma joue.

Je ne le supplie pas de parler, je me contente de patienter d'imaginer un monde qui n'est jamais mauvais. Un endroit où sous le soleil simplement, nos cœurs arrivent a se retrouver. Le mien, celui de Jake, de Jason et peut même ceux de toute l'humanité.

« Non . . . Enfin, pas encore . . . » Oh, d'accord ... La révélation ne m'étonne qu'à moitié, je me dis qu'il voulait me garder pour lui comme un de ses plus grand secrets. Une princesse qu'il voulait a tout prix protéger. Et même si penser à cela me murmure encore une fois que c'est moi qui n'est pas réussi a empêcher le méchant dragon de nous l'arracher. Si j'avais su mieux faire, j'aurai appris à mieux renaître, a mieux aimer, a tenter de m'apaiser. C'est le destin, mais il ne fait que nous achever.

« Je crois qu'il n'a pas eu le temps . . . » Je mords ma lèvre inferieure comme pour empêcher que la réelle douleur fasse saigner mon cœur. Pas le temps. Je fermé les yeux, regrette chaque instant comme j'aime savoir que je les ais partagé avec lui. Il n'a pas eu le temps, c'est vrai, il aurait du vivre plus que n'importe qui d'autre. Mais l'important c'est qu'il a vécu. Et je me console en croyant aussi fort que je le peux que c'est ce qu'il aurait dit. Au moins j'ai été là.

J'ai dans le cœur un goût d'ailleurs, quelque chose qui pèse sur mon cœur. Une atroce douleur qui renaît de ses cendres parfois, un phoenix bien plus puissant que moi. Je me répète sans cesse qu'il ny a rien a envier aux gens qui ont la chance d'avoir le temps de s'aimer. Le temps de s'apprivoiser, de raconter au monde entier a quel point on peut aimer. Je me demande c'est vrai, pourquoi certains possèdent ce droit, pourquoi moi je dois passer a côté de cela.

Je vois dans ses yeux ceux de son frère et je ne sais par où commencer, ce que je dois raconter. Comment parler à sa place alors qu'il n'est plus là. Je ne savais pas comment il pensait a moi, ne savait pas lire ses pensées, je ne savais de lui et du monde que ce qu'il a bien voulu me raconter. Je ne saurais pas être assez douée pour tenter de lui dire ce qu'on a vécu et ce qu'on aurait du vivre si on avait ce temps que Jake a évoqué.

-Je crois que lui et moi ça s'est imposé, quand je l'ai vu derrière son appareil photo, j'ai cru voir un ange et je ne l'ai jamais quitté. J'ai dans le cœur un goût de bonheur, quelque chose d'inachevé mais que pour rien au monde je ne changerai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: | Love is a smile | Lita et Jake.   Mer 3 Avr - 14:56


Mes yeux sont sur elle, décryptant ses mouvements comme Jason les auraient capturés d'un trait sur le papier. Il savait parler sans crier. Jamais il ne pointait du doigt. Trop empathique pour rejeter qui que ce soit. Il n'avait pas de patience pour les gens faux, et tout le coeur du monde pour les autres. La forêt n'est pas aussi silencieuse qu'on peut le croire. J'entends le vent danser à travers les feuilles et l'eau couler non loin. Elle ferme les yeux comme si le présent était trop tragique pour en être témoin. Comme si la réalité parallèle dont Jason fait toujours partie était à sa portée lorsque ses paupières la coupent du monde existant. J'aimerais que de la force de nos pensées, il puisse nous apparaître, comme il était, comme il aurait du être, comme on l'aime encore sans faillir. Les secondes sont d'une longueur agonisante, parce qu'il nous manque à l'unisson.

-Je crois que lui et moi ça s'est imposé, quand je l'ai vu derrière son appareil photo, j'ai cru voir un ange et je ne l'ai jamais quitté.


Mon coeur dépose un sourire sur mes lèvres. Pour accompagner la douceur de ses mots. Je peux le voir, Jason, derrière son appareil, gravant sur pellicule le monde tel qu'il le voyait. Mon frère avait un don pour rendre le quotidien d'une beauté à couper le souffle. Son amour des choses et des gens avait la puissance de se figer sur papier. Mon frère, le plus grandiose des humains. Je ne doute pas une seconde qu'il ait aimé cette fille au premier regard. Il a vu la beauté qu'elle a au fond du coeur et ça lui a suffit.

« Je crois qu'il a vu la même chose à travers sa lentille, un ange qu'il n'aurait jamais voulu quitter. . . »

C'est sorti comme ça, parce qu'elle sait me parler, à moi qui ne sait pas exister. Je me dis qu'elle doit avoir mal comme moi, que je n'aurais pas du dire ça. Que ça ne fait qu'arracher les blessures à peine cicatrisées, qu'il faut suturer à nouveau le trou béant qu'on a au coeur. Que Jason était si viscéral à ceux qui le connaissaient qu'on ne peut que se sentir vides sans lui pour nous guider, pour nous montrer comment regarder.

« Pourquoi est-ce qu'on a pas eu le droit de le garder encore un peu ? . . . Juste un peu . . . »

Ma voix m'a quittée, me laissant là, à poser la question qui gruge mes boyaux, la question que personne n'a voulu répondre. La question qu'ils ont ignorée, comme si elle était invisible, comme moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 22

MessageSujet: Re: | Love is a smile | Lita et Jake.   Lun 6 Mai - 21:11

J'aurais voulu lui raconter plus, lui expliquer à quel point notre histoire était unique et banale à la fois, aussi simple que lui, que moi. On était biens parce qu'on était ensemble. On pensait que la vie elle même ne pourrait pas nous arrêter, on était bêtes, on ne pensait pas que c'était la mort qui l'arracherait à moi.
Emplie d'une mélancolie nouvelle, je trouve dans le regard de son frère quelque chose de magique aussi, quelque chose qui me dit que tout ira bien tant que je saurais sourire, tant que je ne l'oublierais pas. Caché dans mon cœur comme un talisman, une amulette, qui veille sur moi en permanence, qui me permet d'avancer, toujours, sans vraiment rien regretter. Il est mon étoile dans la nuit, celui qui me guide à chaque pas, chaque fois.

« Je crois qu'il a vu la même chose à travers sa lentille, un ange qu'il n'aurait jamais voulu quitter. . . »Touchée, un peu blessée, je clos mes paupières qui portent malgré elles le poids de ce qui est arrivé ce jour là. Ce qu'il me dit cependant me fait oublié l'espace d'un instant cette blessure, cicatrice qui jamais ne s'effacera, savoir qu'il aurait pu lui dire que j'étais cet ange qu'il n'avait jamais espéré dans sa vie me semble si fou, si beau, si imaginé ... Je touche son souvenir du bout des doigts, comme s'il était encore là, juste ici, assis entre Jake et moi. Ce n'était pas un ange qu'il a croisé ce jour là, c'était juste moi, celle qui n'arriverait pas à le garder. Si j'avais été un ange, j'aurais du savoir le sauver.

« Pourquoi est-ce qu'on a pas eu le droit de le garder encore un peu ? . . . Juste un peu . . . » J'aimerais trouver les mots, lui dire des choses auxquelles moi même je ne crois pas, un truc qui pue le "c'est comme ça, c'est la vie, je crois ..." Ou peut être que je devrais lui dire que je suis arrivée trop tard, que si j'avais su j'aurais pleuré, et puis je penserais qu'avec des si on refait le monde, on la refait cette vie. Celle qui est comme ça, écrite par d'autres mains que les nôtres, contrôlées par on ne sait quoi. Quelqu'un qui aime les drames, je crois. Celui qui décide du destin ? Peut être qu'il teste sans arrêt notre capacité à connaitre et savoir le chagrin.

Je n'ose pas répondre, parce qu'à la vérité je n'ai pas la sagesse, la prétention de lui donner une raison. Je ne sais pas, voilà tout ce que je suis capable de répondre à sa question. Je ne sais pas. Je ne sais pas pourquoi le soleil a décidé de se laver tous les matins. Je ne sais pas pourquoi les oiseaux pour migrer empruntent toujours le même chemin. Je ne sais pas pourquoi certaines fleurs fleurissent le matin pour s'éteindre à la nuit tombée. Non, Jake, je peux te le jurer, je ne sais pas pourquoi on a pas eu le droit de le garder. Ne sais pas pour on nous l'a arraché.

▬ Je l'ignore ... Et me le demande tous les jours depuis que c'est arrivé. C'était écrit, c'était comme cela, on ne décide pas même si on le souhaite au plus profond de soi. On ne choisit pas, on se contente d'être ceux qui subissent, qui survivent. A jamais esseulés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: | Love is a smile | Lita et Jake.   Mar 30 Sep - 20:23

Les feuilles bruissent son nom comme l'écho des mes cris, de ce désir égoïste de le rappeler à moi. Je ne suis pas seul à avoir ce sentiment d'injustice, je le vois à travers ses yeux, ses yeux tristes, ses yeux résignés, ses yeux pleins d'espoir. C'est beau, de pouvoir ressentir tant à la fois. Je crois que je sais pourquoi Jason l'a aimée, mais je me dis que ça tournerait probablement ses yeux en océan si je lui disais.

Elle a une présence rassurante, comme si pour une fois, l'inconnu ne m'effrayais pas. Je n'aime pas les gens, mais elle, Jason l'a aimée en premier, ne me laissant pas vraiment le choix. Elle est réconfortante, comme si on partageais les morceaux d'un secret.

- Je l'ignore ... Et me le demande tous les jours depuis que c'est arrivé.

Ça me fait du bien, de savoir que je ne suis pas le seul à être dépassé par tout ça. Je n'en parle pas aux parents, ils ne sont plus vraiment là, ça les enfonce toujours un peu plus, quand ils me voient, alors j'ai cessé d'exister à leurs yeux, aux miens aussi pour un moment.

Je veux la connaître, je veux savoir, je veux qu'elle me raconte un Jason que je ne connais pas, un garçon qui n'est pas mon frère, qu'elle me dise comment elle l'a vu, avec ses yeux à elle, avec ses yeux nouveaux.

« Je m'appelle Jake . . . c'est peut-être pas important, c'est qu'un nom, mais j'aimerais bien savoir le tien, si tu veux bien . . . »

Je veux mettre un nom sur son seul amour, peut-être que de nommer les choses, ça aide. Peut-être que de parler, ça donne la chance de se débarrasser du poids des souvenirs.

Quand je saurai son nom, j'essaierai d'être son ami, si elle veut bien, si elle veut bien de moi. Je ne suis pas Jason, mais un Jake, c'est mieux que rien, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: | Love is a smile | Lita et Jake.   

Revenir en haut Aller en bas
 

| Love is a smile | Lita et Jake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» I love America
» Love Hina
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVIOR HIGH × heroism's slaves. :: SULLIVAN'S HOLE :: le terrier :: La forêt de bambous-