AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   Lun 20 Fév - 3:27

De mes mains osseuses, j'ose à peine toucher celles de Keira. Qui m'a donné le droit d'exister face à elle. Je ne devrais pas. C'est pas permis d'être merveilleuse comme ça. Il y quelque chose au fond de ses yeux dont j'ai tout simplement besoin. C'est ridicule de me dire que j'ai besoin d'elle. Que Keira m'est devenue vitale. Elle est mon oxygène, ma confiance, mon existence.

C'est drôle de penser qu'il fût un temps où je ne la connaissais pas. Que dans une autre vie elle n'existait pas. Et après je me rappelle, que dans cette autre vie, je n'existais pas non plus. Que le soleil et l'espoir ont suivi sa rencontre. Que les doutes et l'insécurité sont la preuve irréfutable que j'ai quelque chose à perdre. La force qui naît au creux de mon ventre est puisée à même les étincelles de ses yeux. Le temps, si c'est tout ce qu'on a, j'en veux une éternité. Toute une vie à compter nos maladresses. Une infinité de premières fois. Quelque chose qu'on bâtit pour vrai. Pas un château de cartes ni un rêve éveillé. J'aimerais que juste une fois, je puisse jurer sur nous, sans douter d'être oublié. Je parle plus que jamais, lorsqu'elle m'écoute. Moi qui était silencieux comme mon ombre. L'ombre d'une ombre. Rien d'important.

Le silence que je connais trop bien, me souffle qu'elle ne sait plus quoi dire. Que parfois on se perd dans nos pensées, dans nos tête. Qu'on peux oublier de répondre comme d'exister. C'est facile, je ne le sais que trop bien. Alors qu'elle prenne son temps, tout son temps, tout le mien si elle veut. Ce serait beau, trop beau, de rester avec elle encore un peu. L'odeur de son cou, c'est l'odeur du bonheur. Ça sent comme Jay et ses couleurs. Lui qui savait les peindre et en faire cadeau au monde entier. Et je réalise qu'ils sont côte à côte dans ma tête. Tout simplement parce que je les aime tous les deux.

- Tu devrais exister avec une personne qui mérite de voir ça, quand même.

J'inspire ses doutes, qu'elle expire de ses mots. C'est facile d'avoir peur, de ne pas savoir. C'est encore plus facile de disparaitre. Bien sur que Keira ne mérite pas mes états d'âme et mon triste sort, mais je sens quelque chose de plus fort, qui me pousse à ne jamais douter d'elle. On est faits l'un pour l'autre, me dit mon coeur. Il le crie plus fort que les murmures constants de mon cerveau insécure. Et je voudrais tellement y croire, que je commence à oublier de me remettre en question.

« Je pense que je préfère exister avec toi, parce qu'avant je ne voulais pas exister du tout. »

Je réalise un peu tard, que quelque chose cloche dans mes ma phrase. Tant pis, je n'ai jamais été très doué avec les mots. Ça n'était pas mon intention d'attirer sa pitié. Je n'étais pas malheureux au point d'en être suicidaire, mais j'aurais volontiers vécu seul, dans l'ombre, jusqu'à la fin de mes jours. Parfois, je me demande pourquoi je suis ici, dans cette école. Comment ils ont fait pour ne pas m'oublier dans un coin, alors qu'il y a tous ces gens extraordinaires qui m'entourent. Certains pourraient cracher du feu, alors que d'autres jouent dans les pensées. Mais je me suis fait à l'idée, que je ne serai que Jake, et ça me suffit amplement. Ils peuvent devenir de grandes célébrités, de grands héros. Il en faut, pour sauver ceux qui sont en danger, pour rétablir l’équilibre. Sans vilains, il n'y aurait pas de place pour nos héros.

« Mais quand tu te lasseras de moi, tu promets de me le dire ? »


Pas pour que je t'en empêche. Uniquement pour que je sache qu'il est temps. Pour ne pas m'acharner, pour ne pas m'accrocher. Les gens partent, je le sais maintenant. Même ceux qu'on aime peuvent nous quitter. Ça ne nous donne pas le droit d'être en colère, triste un peu, mais on finit par guérir et garder cet amour là bien au chaud, dans une partie secrète de son coeur. Je ne cesserai jamais de t'aimer, Keira, je veux juste savoir pour pouvoir te ranger bien en sureté, là où personne ne peut t'atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 189

MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   Dim 26 Fév - 12:19

J'ai ma à la tête, et je crois que je vacille comme si je marchais sur un fil.
L'évidence de ne pas être assez bien pour lui, me pétrifie, je me demande même ce que je fais ici.
J'y laisse tout, pas seulement ma chambre, j'y laisse tout de moi, et même mon cœur, je crois.
Je ne sais pas vraiment quoi faire, je suis perdue, et je vacille toujours autant, Jake, je t'en supplie, coupe le fil.
Je sais que je vais finir par tomber, peu importe le côté, je tomberai pour toi, alors aujourd'hui, je veux tomber à cause de toi.
J'ai plus vraiment froid, je crois que je n'arrive plus à le ressentir sur froid là. Peut être que ...
Peut être qu'il a réussi à me le retirer de ses bras, non, Jake, ce n'est pas peut être, je sais que ça vient de toi.
Ca me fait mal, un peu plus, un peu moins, je ne sais plus où se trouve le seuil de ma douleur, je la ressens toujours au fond de mon coeur.
Et je ressens la souffrance comme une vieille amie et même avec lui ça ne s'enfuit pas, parce qu'elle se mélange à la peur.
Parce que j'ai peur qu'il me quitte, si on est vraiment quelque chose l'un pour l'autre, je sais qu'il partira.

    « Je pense que je préfère exister avec toi, parce qu'avant je ne voulais pas exister du tout. »


Mon fil se renforce un peu, je crois, je ne vacille plus, ou moins, je jure.
Je lâche un soupir pour lui, pour moi, de soulagement, parce que cela ne peut que être ça comme sensation.
Le plaisir de se dire qu'il préfère être avec moi plutôt qu'avec n'importe qui. Je souris, ou j'essaie.
J'ai toujours un peu peur là, sur un des bouts de mon cœur. Je ferme les yeux, juste un peu.
J'essaie de ne pas trop y croire, parce que ce qui se passe ne ressemble pas à ma réalité, ou pas à la mienne.
J'appréhende un peu, ses gestes et ses pensées, ses espoirs et ce qu'il attend de moi. J'appréhende oui, mais rien ne vient.
Alors d'appréhension, me vient la peur qu'en réalité, il ne m'aime pas. Je ne sais pas ce que je veux, je secoue le visage.
Jake, tu es si différent des autres, dis moi ? Promets moi.

    « Mais quand tu te lasseras de moi, tu promets de me le dire ? »


J'esquisse un sourire, ne sais pas quoi dire. Lui crier de toute mon âme qu'un jour c'est lui qui va me quitter ?
Je pourrai oui, me contenter de faire ça, lui dire qu'un jour il se lassera, et il coupera ce fil sur lequel, je vacille.
Parce que j'ai repris à vaciller, c'est vrai. Parce que je veux agir un peu, je ne sais pas.
Je n'aime pas ce que je fais, parce que je ne sais pas sur quel pied danser. Parce que je ne deviens qu'esclaves de mes pensées au lieu d'être esclave de leurs espoirs.
J'ai l'impression de ne pas savoir réellement quoi faire, comme si j'étais nouvelle dans cette vie.
Je dois tout réapprendre et comme une enfant, nouvelle née dans le monde de Jake, nouvelle dans le monde des sentiments.
Ceux qui retournent un peu mon estomac, ceux qui me font peur, me font froid, ceux qui forcent ma main à s'animer.
Guider par une force venue d'ailleurs, et je jure que cette force vient de lui, de son esprit qui ne veut pas de moi comme les autres.
Celui qui ne s'attarde pas sur mon corps et mes formes, celui qui a l'esprit aussi pur que mon surnom.
Celui qui est dans l'ombre, alors qu'il devrait briller. Je caresse sa joue, lui montre que du plus profond de mon coeur, je ne partirai pas.

    - Si un jour quelqu'un doit partir, je suis désolée de t'apprendre que ce sera toi.


Je lui dis en souriant ... Pas très sure de moi, je laisse ma main caresser sa joue un peu, avant de l'enlever avec douceur.
Parce que tu me quitteras, et que je ne t'en voudrai même pas pour ça.
On est les mêmes toi et moi, tu crois que c'est pour ça qu'on se quittera jamais, en réalité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   Dim 4 Mar - 22:57

Mon coeur bats au rythme de la mélodie qui joue en fond sonore. Une balade aux allures d'antan. Une musique aux sonorités de pour toujours. Une invention de mon esprit qui romance nos premiers moments en tête à tête. Deux c'est bien assez, si c'est nous deux.

Sa main contre ma joue est si douce que ma gorge en tremble, ému. Je n'arrive pas à me souvenir la dernière fois que je me suis laissé approché, la dernière fois qu'on m'a touché. J'ai peur de fermer les yeux pour réaliser que ça n'est qu'un rêve aux accents de réalité.

Les secondes comptent le bonheur qui s'accumule dans mon coeur. J'en aurai assez pour une éternité. Jamais je n'oserais demander tant de Keira, mais c'est permis d'espérer, pas vrai ? Je n'aurais pas le courage de tuer cet embryon d'espoir qu'elle a su faire naître en moi.

- Si un jour quelqu'un doit partir, je suis désolée de t'apprendre que ce sera toi.


Mon être tout entier se réjouit de cette merveilleuse nouvelle. Ne sois pas désolée de m'apprendre que mes rêves deviennent réalité. Ce jour n'arrivera qu'au moment d'une douce apocalypse. Qu'après des années à ne plus savoir comment faire autrement que d'être heureux. Ce ne sera pas triste de devenir vieux, ce ne sera pas triste d'avoir tant existé. Je ne veux rien de grand, rien d'autre que maintenant. Mais s'il y avait un demain, je le chérirais comme un présent qui m'est donné sans l'avoir mérité. On ne sait jamais ce qui nous attends. Jason n'est plus, mes parents non plus, et je ne suis pas le seul à avoir tant perdu. Keira qui n'a aucune famille, dont le coeur est à adopter, dont la vie est à louer. Je serai ta famille, mon ange.

« Jamais je ne te laisserai. »

Je mords un sourire sur mes lèvres, tentant d'y retenir le moment présent. De mes aveux, je me rends vulnérable, mais si quelqu'un en est digne, cette personne c'est Keira. Aucun regret pour assombrir le moment, qu'une perfection qui l'entoure. Elle qui tient mon coeur entre ses mains. La beauté de mon ange ne réside pas dans ses beaux yeux, ni dans son visage de porcelaine, mais bien dans ces moments précieux où elle semble baisser sa garde. Où elle se permet de vouloir, de désirer, d'exister.

« Je crois bien qu'on sera ensemble pour toujours, alors. »


Et rien ne pourrait me faire plus plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 153

MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   Ven 16 Mar - 13:34

Je suis derrière la porte, c'est vrai, putain, j'ai pas bougé. Je suis comme un con a tenté d'écouter ce qu'il se passe de l'autre côté.
Je voudrai pouvoir ouvrir le porte à nouveau, d'ailleurs mes doigts courent dessus comme un obsédé. J'ai envie d'entrer, je jure que c'est vrai.
Les gens me regardent, je crois, mais je suis persuadé qu'ils comprennent mon envie de retourner dans la chambre de Keira.
C'est juste une des plus belles quoi, et puis des plus pures aussi ...

L'hésitation et l'excitation monte de plus en plus en moi. Je vais ouvrir bientôt, Jake répares-toi, c'est le retour de sexy Coxy pour Keira et toi.
Vous en rêviez ? Morgan va le faire ! Attention ! Attention ! Dans un coup de vent, j'ouvre la porte du plus fort que je le peux, je les imagine sursauter, putain, je me fais kiffer.
Je les trouve assis là, juste assis quoi. J'écarquille les yeux, halluciné. Putain, c'est limite s'ils n'ont pas bougés. Je suis déçu.
Non sérieux, hein, vraiment déçu, je voulais surprendre un baiser, et je me retrouve devant un truc qui ressemble à peine à un câlin. Mais sérieux ? Putain !

Je soupire largement, fais même craquer mon dos en le faisant, peut être qu'en soupirant, je m'étire un peu en fait.
Ouais, je m'étire, parce que bordel, ils m'ont endormi, les tout petits. Faut leur expliquer, les aider, parce que là, ça tourne plus rond leur truc ! Ça sent pas bon.

    - Putain ! Mais tu vas l'embrasser, oui ? Faut se réveiller !


Jake ! Vas y allez, c'est LE moment là ! Vas y, mouilles tes lèvres, prépares ta langue. Le regard langoureux, la voix un peu tremblotante, tu peux même lancer un Keira dans le vent.
Et puis on y va ! On se lance ! Bordel c'est maintenant ou jamais ! Putain, je suis tout excité, mes petits bébés ont tout bien grandit. Ils vont se lancer.
Allez y, mes jolis. Faut pas être coincés dans la vie, faut foncer, sans jamais s'arrêter. Courir et puis accélérer ! Foncer !
Prêts ? Feu ! Go ! Partez !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   Mer 21 Mar - 5:38

Je n'attends rien. Aucun mot, aucune confirmation. Je souhaite simplement que rien ne change. Keira est si belle qu'un « nous » ne pourrait qu'être à son image. J'en rêve en silence et mon silence crie à la vérité. Ce ne sont probablement que mes sentiments qui s'entremêlent avec la réalité. Peut-être que mon coeur se joue de moi. Mais en ce moment, je n'en ai rien à faire du monde entier. Keira existe dans mes bras et c'est bien amplement pour moi. Je ne connais pas grand chose des amours. De ces histoires à faire soupirer les jeunes filles. Personne ne m'a appris à dire les choses qu'il faut. Je ne fais que suivre la musique et le vent qui nous entortille dans une danse des sentiments. C'est ridicule, pas vrai, si je te dis que je t'aime, ici, maintenant. Je ne peux pas savoir ce que c'est l'amour, je ne suis qu'un gamin perdu sans son frère. Mais le coeur qui bat dans ma cage thoracique me jure le contraire. C'est fort et aucune description romancée ne fait justice à ce qui semble nous unir. Je dis nous, parce que je pense que peut-être je ne suis pas seul. Que si elle ne m'a pas renvoyé, peut-être qu'il y a de l'espoir, peut-être qu'elle m'aime un peu. Un tout petit peu, ce serait bien assez pour moi. . .

Perdu dans ma contemplation de Keira, je sursaute lorsque la porte s'ouvre à la volée. Lorsque Morgan fait son entrée. Je l'avais oublié, lui et sa présence envahissante. J'ai aussi oublié de m'effacer. Je suis toujours là, Keira. Et je veux rester.

- Putain ! Mais tu vas l'embrasser, oui ? Faut se réveiller !

Il gesticule et s'énerve. Je suis si bien que j'en ris un peu. Que ses exubérances me semblent naturelles. Je n'ai plus peur de Morgan et de son affection pour Keira. Il s'en fait pour elle et veut ce qu'il y a de mieux. J'accepte leur amitié, bien que je ne sois pas certain de la comprendre. La situation a un ridicule léger. Je me dis que Morgan en aurait probablement profiter pour essayer de l'embrasser. Que bien des gens en auraient fait autant. Elle a cet effet là, mon ange. Mais Morgan a raison, il faut se réveiller. Je me crois encore en train de fabuler. Keira est le plus beau des rêves que je puisse imaginer. Mais le fait est que je suis conscient. Que la réalité c'est maintenant. Je ne pense même pas à me détacher de Keira. Un vague sourire persiste sur mes lèvres. Ne t'en fais pas, Morgan. Un jour on sera là, et tu pourras rire de nos sourires niais et de notre amour. Mais pas maintenant.

« Pas maintenant, je crois . . . Parce qu'on a pour toujours. Pourquoi se presser. On peux attendre un peu le bon moment. . . »

Celui où tu ne sera pas derrière la porte à écouter ce qu'on se dit. Le moment où ça sera naturel où on y pensera pas vraiment. Je n'y connais pas grand chose, mais un baiser ça vient du coeur, pas de la tête. Et maintenant, je pense beaucoup trop pour le ressentir à sa juste valeur. Notre premier baiser, mon ange, il sera parfait parce qu'on l'aura tous les deux voulu. Pas parce qu'on se sera sentis obligés. Morgan peut penser ce qu'il veut. Je t'aime et c'est tout ce qui compte.

On est une histoire qu'on écrira à notre vitesse et de nos propres mots. Peut-être qu'il y aura des fautes, peut-être que personne ne la lira, mais on saura qu'elle nous appartient.

Et je garde Keira dans mes bras. Tu vois, je suis là. Je peux tout faire si tu crois en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 189

MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   Ven 22 Mar - 22:50

    « Jamais je ne te laisserai. »


Les mots tombent comme une pierre dans mon cœur, quelque chose de profond qu'on ne pourra jamais retirer, j'en suis persuadée.
Un « Jamais je ne te laisserai. » qui restera pour toujours gravé en moi, synonyme, murmure d'un nouvel espoir.
D'une vie dans laquelle leur Purity pourra s'imaginer aimer.

    « Je crois bien qu'on sera ensemble pour toujours, alors. »


Je ne dis rien, soupire je crois, toujours c'est difficile de le croire. Toujours, c'était moi qui le pensais et dans sa bouche, comme si ce n'était pas important, ça devient du vent.
Je voudrais, vraiment, avoir le pouvoir de me projeter dans l'avenir, me dire qu'il sera merveilleux.
Dans un éternel que nous promettra chaque matin.
Mais je ne crois pas que le monde nous le permettra, ne crois pas, peut être, qu'on y arrivera.
Toujours, c'est horriblement long, Jake, tu vois ?
Toujours fait l'écho à jamais, et mon âme semble se tordre en tout sens d'une douleur nouvelle.
Je m'en veux c'est vrai de le penser, parce que les choses se devraient d'être simples ...
Mais dans notre univers rien ne l'est, même la courbe qu'effectue la Terre est en réalité compliquée.
Ma pensée, c'était qu'à toujours, je préfère un jamais.
Je me demande, si un jour il pourra me le pardonner, mais avant cela comment lui avouer ?
Comment lui dire que s'il veut de moi pour toujours, il devra commencer par m'oublier.

Je n'ai pas le temps de penser plus, pas le temps de divaguer sur cette histoire qu'un jour il nous faudra stopper.
Cette histoire que je m'autorise à avoir, alors que je ne sais comment la gérer.
Je voyais en lui un prince qui venait me sauver, aujourd'hui c'est cette porte qui s'ouvre qui m'en offre un nouveau.
Un échappatoire inattendu, jusqu’à ce que je sache placer des mots sur ce que je me permets d'imaginer.
Morgan. Morgan, avec son charisme et sa splendeur. J'essaie profondément de ne pas le remercier de tout mon cœur.

    - Putain ! Mais tu vas l'embrasser, oui ? Faut se réveiller !


J'esquisse un sourire, l'enviant l'espace d'un instant.
Me disant que de savoir ce qu'il se passe dans la tête de Morgan, doit être vraiment amusant.
Apaisant même pour moi, de ne devoir se soucier des personnes qu'on va tenter d'impressionner pendant la journée.
Je me réjouis de la voir à nouveau là, malgré moi, de me sortir de ma torpeur, des tourments de mon cœur.
Il soulève d'ailleurs un point important, pourquoi ne pas profiter de l'instant, avant de vouloir le trainer jusqu'à toujours ?

    « Pas maintenant, je crois . . . Parce qu'on a pour toujours. Pourquoi se presser. On peux attendre un peu le bon moment. . . »


La voix de Jake me glace le sang et ses bras contre moi me semblent froid.
Pourquoi toujours ? Le bon moment est celui qu'on choisi, Morgan dis lui.
Dis lui que toujours c'est effrayant, qu'il faut vivre avant.
Dis lui que je pourrais l'aimer, s'il ne souhaite pas que je le fasse à jamais.
Dis lui je ne sais pas, que s'il ne le fait pas, tu t'en chargeras.
Fais lui peur, menace le, prouve lui que quand on prend trop son temps, on est le premier a perdre le jeu.
Et même si cette vie n'en est pas un, inventes-moi des règles où je n'aurais jamais plus peur, où il saura apaiser mon cœur. Mes douleurs.

    - Morgan ...


Je lance dans un souffle, me rendant compte que je ne sais plus parler.
Ou tout du moins, que je ne sais plus quoi dire.
En tout cas, presque malgré moi, je me rends compte que je me suis redressée, éloignée des bras de Jake.
Vacillant sur un fil imaginaire, un fil oui ... Je pourrais supplier, pour que Morgan finisse par le couper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   Sam 23 Mar - 18:46

Je vois en couleurs, je vois tout ce qui m'entoure. Je vois mes propres mains qui existent dans un univers étrangement chatoyant. Les mouvements sont étourdissants. Non, ce ne sont pas les couleurs dansantes, c'est l'étourderie de mes paroles. Ça ne se dit pas ce genre de choses, à une fille qui nous connaît à peine. C'est stupide, Morgan est là, je ne sais plus pourquoi, je ne sais plus comment rattraper celui que j'étais avant de la connaître. Les secondes s'éternisent et la douce solitude qu'on partageait à deux s'est envolée. Je ne suis qu'un intrus dans leur amitié. Tout le crie et le démontre.

Les détails s'accumule. Keira laisse tomber mes mains. Son regard s'accroche à Morgan comme s'il était le prince qu'elle attendait. Son corps tout entier s'éloigne hors de portée. J'ai oublié comment ont fait pour respirer. Mes poumons s'affaissent, aussi fragiles qu'un château de cartes. Mes doigts sont glacés, comme s'ils avaient siphonné le froid abstrait dont souffrait Keira il y a quelques moments à peine. Mes tempes crient un '' t'aurais jamais du y croire '' au goût atroce de première fois. Je ne devrais pas m'approcher de ce qui brille, ça n'est pas pour moi. J'aurais du savoir que ce qui réchauffe de l'intérieur ne laisse plus tard qu'un terrible vide ayant brûlé tout ce qui aurait pu être.


- Morgan ...

Le coup de grâce, si elle savait avec quelle facilité elle peut m'achever. Je n'aurais jamais du exister, Keira n'aurait pas eu a trancher entre deux, entre lui et rien. Quand j'entends son nom à lui passer le seuil de ses lèvres à elle, il y a quelque chose en qui s'écorche doucement, lentement, avec agonie. Parce qu'elle le fait avec affection, avec cette amitié qu'elle éprouve pour lui, avec ce quelque chose qui n'est qu'à elle. Je voudrais rester, lui dire que c'est pas vrai, que c'est pas ce que je voulais dire, qu'on peut être amis si c'est ce qu'elle veut. Je voudrais, mais je ne m'en sens pas le droit. Ce droit d'exister, je ne l'ai jamais eu. Ces quelques moments, je n'ai existé qu'à travers ses yeux à elle. Trop faible pour prendre forme de moi-même. Les autres ne me voient pas. Moi, je m'oublie.

C'est mieux comme ça. Keira pose les yeux sur Morgan, me laissant le temps d'effacer ma présence. Il dira quelque chose de stupide, elle sourira en levant les yeux au ciel. Ce sera comme si je n'avais jamais existé. Je recule un peu, juste un peu, laissant sur place les éclats de mon coeur qui appartiennent désormais à Keira.

Je m'écarte. Peut-être que c'était trop. Trop pour aujourd'hui, trop tôt pour ça. Je ne suis que si peu, filant entre leurs doigts, pas qu'aucun d'eux ne tente de me retenir. Ils ne voient pas, je m'éclipse, je m'éloigne, je m'efface.

Le corridor est vide, j'y suis sans y être. Le monde tourne si vite et je reste sans ciller, si facilement troublé de ne pas avoir changé. Keira pourrait me faire croire que le temps n'existe pas, que les étoiles sont des ampoules, que le sol est fait de papier. Je la croirais, alors qu'il m'est impossible de croire en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 153

MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   Mar 26 Mar - 11:28

Allo ?! On y va mes petits chevreaux ! Le monde appartient à ceux qui s'embrassent tôt !
On entre-ouvre les lèvres, on sort la langue et montrez-moi comme vous savez bien baver là où il faut.
S'il le faut vraiment, Jake, je peux te montrer, Keira, tu serais d'accord, n'est ce pas ?
J'ai envie de tenter le diable, de les perturber, de me dire que peut être s'ils ne l'ont pas encore fait, c'est juste parce qu'ils ne vont pas ensemble.
Y a pas plus simple, c'est une question d'alchimie, et d'après ce que je vois dans cette chambre, sur ce lit, l'ambiance n'est pas très chaude, on se croirait en Russie.

    « Pas maintenant, je crois . . . Parce qu'on a pour toujours. Pourquoi se presser. On peux attendre un peu le bon moment. . . »


Rah ! Beurk ! Ce qu'il est mielleux celui là, avec ses idées de putain nous on s'aime pour la vie.
Essaie d'aimer pour une nuit mon petit, et la vie te paraitra bien plus belle après ça.
Après la chaleur, l'excitation, le sexe quoi. Après que t'es atteins le sommet, juste en réussissant à la faire crier.
Je fronce les sourcils, et me demande si Keira voit ce que je vois, c'était pas vraiment un fantasme, j'ai même pas prononcé les mots "J'aimerai ..."
Je voulais tenter le diable, c'est vrai, lui montrer en pensées ce que ça pourrait être de m'embrasser, mais je me suis peut être un peu emballé.
Alors mon regard quitte celui de monsieur Je t'aime pour toujours et se tourne vers elle, perdue et plus belle que jamais.
Y a un truc chez Keira qui fait que ça m’ampute de mes couilles à chaque fois que son regard se pose sur moi.
Ça doit être toute sa bonté, j'suis écoeuré.

    - Morgan ...


Oh bordel ! C'est moi !
C'est moi qu'elle a appelé, et ce n'est pas le même Morgan que tout à l'heure, je peux vous l'assurer !
Ce coup ci c'est un appel à l'aide, un foutu appel au baiser ! Je vais l'embrasser !
Et tout s'efface, enfin Jake surtout. Je hausse un sourcil et me demande ce qui se passe.
Pour un mec qui veut se battre pour elle, je trouve qu'il lache vite les armes.
Bon sang, revient, on a même pas commencé la bataille !
J'essaie de le voir, fais comme si j'avais un rayon laser à la place des yeux, mais en fait, je me rends compte que je dois juste passer pour un con.
Une fois de plus, une fois de moins, je crois qu'on est plus à ça près.
Je me concentre à nouveau sur Keira, j'oublie mes idées de "J'aimerai ...", même si c'est vrai que ça aurait été plutôt sympa de la perturber, juste en me disant, j'aimerai qu'elle voit, ce que ça peut faire de m'embrasser moi.
Je m'avance vers elle, pince mes lèvres, m'assoie sur le lit, tente d'oublier que putain ça, ça aurait été du baiser.
Mais qu'il aurait été plus drôle si son prince charmant était rester là, à la regarder se l'imaginer.
J'suis à côté d'elle, et j'oublie comment on fait pour parler. Je regarde face à moi, la porte toujours ouverte me renvoie l'image d'un couloir vide, sans un Jake meurtrit.

    - Il est un peu flippant, ton petit ami !


Je fini par lui dire dans un soupir qui est en fait un cri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   Lun 1 Avr - 21:11

Le dos contre le cadre de porte. Les doigts glacés, tremblants, effacés. Mon coeur se débat. C'est stupide. J'ai eu peur, quelques secondes. Juste peur. On ne laisse pas la peur diriger sa vie. Quand on a une vie, on ne la laisse pas filer. On ne la laisse pas se fondre dans l'ombre. Il suffit d'y croire. Il suffit qu'on m'aide un peu. Juste un peu. À ne pas la laisser passer. À la tenir à deux mains. C'est dans ces moments que je voudrais avoir mon frère. Pour qu'il voie dans le silence et qu'il devine dans l'ombre. Pour qu'il me dise que c'est pas grave de faire des erreurs tant qu'on est prêt à les corriger. Je le veux avec moi pour me tenir debout, la main dans mon dos, sa confiance comme béquille. Pied d'appoint pour l'étrange handicapé social que je deviens. Exister quand on ne sait pas comment s'y prendre, ça donne l'impression de se perdre, de perdre pied, de ne plus savoir marcher. Dis-moi que tu crois en moi, Jay, dis-moi que t'y crois pour deux.

Il suffit d'inspirer. De sentir mon coeur qui bat à mes oreilles. De recroqueviller mes orteils. De décrisper mes doigts. De redresser mes épaules. Le monde qui m'entoure n'a pas la force de m’abattre. Je suis quelqu'un, je me vois, je peux presque y croire. Ça viendra, ça viendra, quand je n'y tiendrai plus, mais ça viendra.

Mon coeur se calme. Mon sang s'immobilise. J'ai loupé ce qui s'est passé dans la pièce. Je voudrais m'excuser, Keira, d'être parti comme ça. Je voudrais prendre ta main et te jurer que c'est la dernière fois, mais je doute de pouvoir changer à ce point. Jamais je ne serai Morgan dont la personnalité s'empare de l'attention, dont les cris et les émois rendent sa présence indéniable. Jamais Keira ne prononcera mon nom avec l'enthousiasme qu'elle réserve pour Morgan. Qui ne voudrait pas de quelqu'un comme lui, pour tuer le silence de remarques pointues. Il suffit d'inspirer. Ça va passer.

- Il est un peu flippant, ton petit ami !

Son petit ami ? Est-ce que c'est ce que je suis. Je ne sais pas, si elle veut bien de moi. Je le veux, Keira, t'entends ? Je le crie en silence, comme un enfant à qui on a dit trop souvent de se taire. Je ferme les yeux, cherchant cet interrupteur à même ma conscience qui me permettrait d'allumer ma présence, de renverser cet invisible état. Je m'accroche à Keira et cette façon qu'elle a de sourire avec toute la tristesse du monde au fond de ses yeux. Je m'y accroche plus fort qu'à ma vie. Je suis toujours là, tu sais, même quand tu ne me vois pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 189

MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   Mer 3 Avr - 21:48

Je regarde autour de moi, ne comprends pas vraiment ce qu'il se passe, je crois.
Supplier Morgan de me sauver n'était peut être pas une bonne idée. Je ne sais pas ce que j'ai fais, ni pourquoi. Je ne suis plus moi, ne suis plus personne et j'aimerais pouvoir disparaitre sans que personne ne me dise quoi que ce soit.
Pleurer sur son toujours et rire de sa candeur. Parler à Warren de tout sauf de cela, j'ai besoin de quelqu'un qui n'espère pas. Qui ne veut pas. J'ai besoin d'être seule, de dormir pas pour penser à eux, mais pour penser à moi. Seulement je ne suis pas de celles la, de celles qui pensent à elle avant les autres. C'est comme cela, je suis faite comme ça.

Jake disparait, m'arrachant un soupir de je ne sais quoi. Et mon cœur s'efface aussi un peu, tandis que mon âme elle se retrouve pleine d'idée de baiser. J'en secoue le visage, comme lorsqu'il me montrait nos presque furtur enfants.
J'ai dans la tête un goût de "j'aimerais ..." que je suis certaine de ne pas avoir provoqué.
J'essaie de fermer les yeux, d'essayer d'oublier, de ne pas voir ce qu'il tente de m'imposer. J'ai la nausée, tandis que Morgan me montre sans le savoir ce que cela pourrait être de l'embrasser.
J'ai du mal à respirer, ne sais plus comment tout cela a pu arriver.
J'ai toujours les yeux fermer et dans ma tête ses lèvres rencontrent les miennes dans cette image qui s'encre presque à jamais.
Il m'embrasse sans le voir dans ce qui devient dans mon esprit un premier baiser. Qui me rend vivante mais qui pourrait aussi bien me tuer.
De cette amitié, je n'en sortirais que torturer. Morgan, je te supplie d'arrêter.

    - Il est un peu flippant, ton petit ami !


Je réalise qu'il est à présent assis à côté de moi, à la place de Jake, les yeux fixés sur la porte comme s'il attendait qu'il revienne pour pouvoir recommencer le jeu qu'il est le seul à jouer.
Je ne sais pas sur quel pied danser, je n'ai pas appris Morgan, tu sais, je suis tellement loin d'être comme toi. Puissant rien que parce que cela doit être comme ça.
C'est étrange les personnes comme lui si sures et si heureuses de leur vie. C'est étrange aussi ce qu'il provoque en moi, l'envie de l'avoir à mes côtés, de me dire que j'ai besoin de lui tout en ayant la certitude qu'il pourrait me briser.
Je ne pense pas que je suis prête à assumer, et se mélange encore mes pensées. Pas prête à désigner qui que ce soit comme mon "petit ami", crois moi.
Je me tourne vers lui, toujours sur mon lit ... J'inspire un peu, heureuse de ne plus le voir m'embrasser, mes yeux observent son visage, tous ses traits et je ne saurais dire si je l'admire ou s'il m'effraie.
Persuadée que Jake n'est plus là qu'il m'a abandonné pour un toujours que je ne peux lui donner, j'ai perdu la faculté de parler.
Je me sens idiote, me maudis un peu aussi, de vouloir mener une vie comme le ferait n'importe qui.
Et puis quand je pense que mon esprit ne comprend plus rien, qu'il ne reste que Morgan et moi ici perdus sur le fil du temps qui n'est pas écrit, j'entends, je vois, un je ne sais quoi.
Un désir qui ne vient ni de lui, ni de moi.
Une envie de Jake de m'entendre dire que oui, c'est lui mon petit ami.

Je réalise alors que dans cette chambre ne se trouve pas juste Morgan et moi, mais que nous y sommes encore tous les trois.
J'ai envie de lui dire de revenir, de ne pas se cacher, d'exister.
Mais comment je pourrais lui demander cela, quand je sais que ce qu'il veut c'est que je prononce ces mots là.
" - Oui, Jake, c'est toi. "

    - Je ne peux pas, je ne suis pas prête, pardonnes-moi.

Je prononce presque sans voix.

Morgan me regarde comme si je frisais la folie, et une part de moi a envie de lui répondre que oui, la seule solution reste celle la, elle est folle, cette Keira.
Je ne sais pas si Jake a compris, ne sais pas grand aujourd'hui, je dis oui comme non, une poupée de chiffon.
Incapable de penser, de mettre de l'ordre dans ce qu'elle ose espérer.
J'ai peur de le voir réapparaitre, de devoir m'expliquer. J'ai peur de devoir dire que c'est son toujours qui m'a blessé.
J'ai peur de tout, comme de rien, j'ai peur d'être seule maintenant que je sais que je peux supporter d'être aimée et rire de ce que certains peuvent désirer, comme je le fais pour celui qui est encore assis à côté.
Et j'ai peur de demain, de me dire que c'est finalement si loin.
J'ai peur de ce demain, comme de son toujours et bizarrement comme de mon jamais.
A défaut d'être folle, je crois bien que leur Keira n'est pas réglée.
Qu'au début de l'histoire, elle n'aurait pas du exister.
Il faut me pardonner.


Dernière édition par Purity le Jeu 4 Avr - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 408

MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   Jeu 4 Avr - 3:55

J'ouvre les yeux pour voir que Morgan m'a remplacé, comme on prends le prochain train, sans y penser, sans regarder en arrière. Les murs semblent plaqués aux grise possibilités. L'air semble cloué sur place sans aucun désir de s’enfuir. Le sol n'attire que les pensées sombres pour les accumuler à mes pieds, menaçant de m'ensevelir. Je devrais partir, les laisser à ce qui ne me regarde pas. Cesser d'épier comme un indésirable à la fenêtre. On ne vole pas aux gens leur intimité, pas que ça semble troubler Morgan. Il sourit, parce qu'il sait ce qu'il veut. Il existe autant qu'une armée entière de soldats, déterminé à avoir Keira. Si c'est Morgan qu'elle veut, qui suis-je pour lui dire que c'est le mauvais choix, que je ferais n'importe quoi. T'en fais pas, je ne vais pas hurler ou me battre, je te laisserai glisser vers ce qui pourrait te rendre heureuse. Keira, si c'est Morgan qui est fait pour toi, si c'est lui que tu choisis comme roi, et bien je serai encore là, jamais bien loin, pour assister avec bonheur à tes grands moments, comme la reine que tu seras un jour, c'est évident.

Le silence.

On fait semblant, un instant, que tout vas bien. Mais on ne peut plus se leurrer, ça ne va pas. Je ne sais pas quoi. Mon index glisse, chaque fois que j'essaie d'y mettre le doigt. Des heures auraient pu passer, que je n'aurais pas trouvé. Je me dis que c'est comme ça quand elle est là. Je ne pense à rien d'autre, parce que tout le reste n'en vaut pas la peine si elle n'y est pas. Ça tourne en rond, sans que je puisse me défaire du temps. Est-ce qu'on est demain déjà, que je demande enfin à ce qu'on m'explique. Je ne suis plus là, de toute façon, c'est tout ce que je sais, c'est tout ce que je suis.

- Je ne peux pas, je ne suis pas prête, pardonnes-moi.


On m'a enlevé l'organe invisible qui est supposé me tenir en vie. Il a disparu, comme un mauvais tour de magie. J'ai aussi perdu mes poumons, écrasés par le poids de l'air qui ne m'est plus nécessaire. Ce ne sont que des mots, dit mon cerveau, on dirait que je meurs, arrive à répondre mon coeur. C'est ma faute. Je ne devrais pas espérer. Je ne devrais pas vouloir exister. Mes petits espoirs sans issue ne font que s'agripper aux gens. Keira ne devrait pas avoir à les porter. Ce sont les miens. Je les reprends. Comme tout ce que j'ai dit, comme chaque moment. Ils ne t'importuneront plus, promis. Si j'arrivais à respirer ce serait pour finalement m'effondrer. Le silence et le vide me portent encore un peu, témoins de mon renvoi. Je ne pardonnerai pas, parce qu'il n'y a rien à pardonner. Les anges n'ont jamais tord. Mon ange à moi ne veut pas de ma personne, ça n'est pas grave, ça m'arrache les organes, ça n'est pas grave, ça n'est que moi. Elle mérite le soleil, pas l'ombre. Tu jures de lui montrer le soleil, pas vrai, Morgan ? Tu lui montrera la lumière et tu lui diras qu'il faut rire, parce qu'elle est si belle quand elle laisse le bonheur entrer dans son coeur. Je peux te faire confiance, pour t'assurer qu'elle soit en sureté. Keira est une princesse qui croit être un paysanne. Faudra lui ouvrir les yeux, quand viendra le temps, tu sais qu'elle ne voudra pas le croire, mais faudra la pousser un petit peu, un tout petit peu, parce qu'elle fera de grandes choses. Elle existera, Keira, pas la mienne, non, parce qu'elle ne veut pas, mais existera tout de même. Comme la plus belle des étoiles qui fait rêver les mortels. Intouchable, mais incroyablement brillante. Je ne tendrai plus la main vers le ciel, parce que je n'y ai pas ma place. Je serai silence, loin de son ombre, son visage en souvenir.

Incapable d'en supporter plus, je m'incline, je me rends. Ma main se pose sur la poignée de porte de sa chambre. Le métal est glacé ou est-ce ma main qui est brûlante, blessée. Je referme sur moi les souvenirs que je voudrais abandonner un à un sur mon chemin, mais dont je serais incapable de me séparer. La porte, sans un grincement, sans un son, est maintenant fermée, séparant d'un mur ce que je suis de ce que je voudrais être. Qu'un fantôme à errer dans les couloirs déserts. Qu'une âme sans désir de corps. Qu'un garçon dépouillé de ses espoirs. Qu'un coeur aux battements indésirables. Je les laisse, espérant simplement qu'elle m'oublie. Oublie-moi, Keira, ça sera si facile, tu verras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 153

MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   Sam 20 Avr - 11:33

Je mangerais bien quelque chose, n'importe quoi, un truc qui me permette de faire semblant d'être occupé quoi. Parce que là, si ça continue on va s'endormir comme des rats morts.
Bon bien sur je pourrais proposer que l'on fasse des folies de nos corps, mais je ne crois pas qu'elle appréciera.
Et puis à notre première rencontre, j'y avais promis, non ? Promis de ne jamais nous imaginer dans le même lit.
J'ai presque tenu ma promesse quand on y réfléchit, j'ai pensé à nos enfants, à notre premier baiser, jamais au moment où nos corps se rencontreraient. Même si je sais qu'un jour cela arrivera, on ne résiste pas longtemps à Morgan, croyez-moi.

    - Je ne peux pas, je ne suis pas prête, pardonnes-moi.


Hein ? Mais je n'ai rien demandé encore, je veux dire, j'y ai à peine pensé, même pas espérer. Je me disais juste qu'un jour peut être cela pourrait arriver.
Je sais que je dois la regarder sans comprendre, je dois même avoir mes yeux qui cherchent une solution. J'étais pourtant persuadé de ne pas avoir prononcé les mots "je voudrais que" en pensées. Je suis sur que je ne l'ai pas fais, bordel, je suis atteins d'amnésie aiguë. Keira, je te promets je n'ai jamais regardé ton cul.
Oh putain, voilà que j'y pense, et merde, non désolé. C'est toi qui devrait me pardonner. Je suis d'une vulgarité qui la ferait fuir si elle savait. Bordel, je suis pas doué quand il s'agit d'être sérieux, j'apprends doucement à me défaire des dieux de l'humour, des cieux où je gravite. De mon monde démesuré, de ma prétention assurée. J'suis taré.

Et là, j'ai l'impression que les fantômes sont aussi de la partie, la porte se met à bouger, comme si quelqu'un avait la main sur la poignée.
J'ai compris ! Si, si ! Je jure que c'est vrai ! Le petit ami, enfin Jake quoi ! Il était encore ici. Et c'est à lui qu'elle demandait d'être pardonnée.
Je ne sais pas vraiment si pour le coup elle a assuré. Mais maintenant que je me retrouve sérieusement en tête à tête avec elle dans cet endroit confiné, je me rends compte que ça va être difficile de ne pas penser, de ne pas espérer.

    - Je crois bien que tu l'as vexé.


Je suis d'une profondeur à faire pâlir n'importe qui, pas vrai ?

    - Keira, c'est une question de choix, tu sais, tu n'es pas obligée de subir ce que les autres voient, sers toi de cela pour t'en servir contre eux, comme des secrets qu'ils te révèlent sans même le contrôler. Tu n'es pas obligée de t'arrêter de vivre parce que tu es spéciale, je te jure que c'est vrai.


Je crois que je n'ai jamais dis quelque chose d'aussi censé ! Je suis fier de moi ! J'ai tellement grandi que j'vais sauver le monde !
Souris, jolie Purity, si je dis tout ça, c'est pour ne pas penser que dans ses draps qui sont les tiens, je pourrais t'apprendre à danser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 189

MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   Mar 30 Avr - 8:39

Je vois la porte se fermer emportant avec elle le vent qui avait pousser mon cœur a espérer.
Je ferme les yeux et j'ai l'impression d'entrevoir dans mon esprit mon âme cabossée, mes peurs devenir vraies.
Je ne sais pas comment vivre, il y a un certain temps que j'ai oublié d'ailleurs je ne suis même pas sûre d'avoir appris un jour.
C'est une chose qui se doit d'être innée ... Dois je en conclure que je ne suis pas faite pour exister ?
Tout se résume toujours aux mêmes choses, aux mêmes questions, je suis lasse de cela, lasse de moi.
Je meurs au lieu de faire comme si la vie m'attendait. Je suis vide de toute harmonie, une pâle copie de Purity.
Morgan tu sais, toi, si le monde attend ? Et s'il le fait est ce qu'il m'attendra longtemps ?
Quelques années, des millénaires durant lesquels j'essaierai qu'à force de faire semblant je me serais convaincu que c'est la vérité.

    - Je crois bien que tu l'as vexé.


Et je me suis brisée.

    - Keira, c'est une question de choix, tu sais, tu n'es pas obligée de subir ce que les autres voient, sers toi de cela pour t'en servir contre eux, comme des secrets qu'ils te révèlent sans même le contrôler. Tu n'es pas obligée de t'arrêter de vivre parce que tu es spéciale, je te jure que c'est vrai.


Alors je m'exécute, j'esquisse un sourire que je sais faux mais que je veux vrai.
Les mots de Morgan glissent dans ma tête, s'effacent, de mélangent ... Tout danse comme Morgan pourrait le faire.
D'ailleurs j'entrevois ses espoirs, juste un peu, parce que je vois dans son regarde qu'il lutte pour ne pas penser.
Je ne peux lui en vouloir, je me rends juste à l'évidence de la conclusion qui se fait en lui, je soupire, fatiguée.
J'avale ma salive, avale mon mal être, ravale mes rêves que je ne me permettrais plus jamais d'imaginer, c'est un serment que je me fais.

    - Morgan, je ne sais pas danser ... Et je suis loin de vouloir apprendre, désolée.


Je passe mon temps a présenter des excuses a qui veut les entendre. Je ne suis bonne plus qu'à une seule chose prétendre.
Et ce poids qui pèse en moi me force à basculer sur le côté, tombée allongée, j'écoute Morgan respirer tandis que mes paupières se closent d'avoir sûrement trop vu aujourd'hui, trop vu pour toute une vie.
Je ne sais pas si je dois parler, rajouter quelque chose pour lui dire que c'est gentil, de croire en moi, touchant de se dire qu'il est sincère et qu'il sait être autre chose que ce danseur endiablé.
Comment pourrais je le remercier de m'avoir sorti de ce toujours non désiré ... ? Aujourd'hui je ne sais pas, mais je me promets qu'un jour je trouverai.
Je ne me sens pas m'endormir, ne me sens pas basculer dans le seul endroit où mes rêves ont le droit d'exister, parce que c'est le seul endroit où je ne peux rien contrôler.
Et comme s'il me comprenait, comme s'il savait une chose sur moi que personne ne sait, comme si je l'imaginais, je ressens sa main caresser mes cheveux et ses lèvres se poser sur ma joue. Une promesse muette d'une amitié renouveler, du cœur de Morgan Cox qu'il me donne a moitié quand personne ne le voit, personne ne le sait.
Je le sens sur le point de s'en aller, mon lit semble plus léger. J'entends alors sa voix prononcer :

    - Tu seras une grande héroïne, ouais. tu n'es pas obligé ... Et ce jour là, même les mouettes ne s'en relèveront pas, tant tu seras parfaite dans ce rôle là. Je te jure, tu feras fermer leurs gueules aux mouettes et ça se sera un exploit. Pense plus a Jake, Keira, tout s'arrangera.


Je réponds en un sourire, quand il s'imagine me prendre dans ses bras.
Merci Morgan Cox, de faire parti de ma vie, parti de moi.

Sujet clos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: |- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.   

Revenir en haut Aller en bas
 

|- The show must go on.-| Morgan, Keira & Jake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The Hillywood Show
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Chris Sabin Vs Big Show
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVIOR HIGH × heroism's slaves. :: SUPER NOUS :: - Sujets terminés-