AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nombre de messages : 48

MessageSujet: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Dim 13 Mar - 23:15

    J'approche difficilement du début du monde, début de la vie. Et pour changer, je ne sais pas vraiment ce que je fiche ici. Fuis ma vie, peut être, et ses réalités. J'aurai du demander à Lilith de venir avec moi, j'aurai été moins seul et fatigué que ce que je suis. Ma guitare dans mon dos, je crois que mes doigts tremblent déjà à l'idée de jouer. Je ne veux plus aller voir ce film, seulement usé de mes talents pour faire danser une dame qui doit surement pleurer quelque part sur un banc. Elle ira bien du moment qu'elle aura entendu mes notes enchantées, je le promets.

    Je me place derrière le monde, ceux qui attendent, qui vont faire comme moi, passer leur journée ennuie enfermés dans une salle bondée. Je soupire parce que je sais que je fuis et ne veux pas me l'avouer. D'ailleurs, c'est décidé, j'arrête de le dire, le penser ou le répéter. Je vais juste passer une après midi au ciné, voir quelque chose de faux, qui semble être beau. Rêver, peut être, qui sait ? Et puis je sortirai. Je sortirai barbouillé, retourné, et je m'en irai d'un pas faussement léger, je retournerai d'où je viens de l'école qui regarde de haut, les gens nés en bas, loin de tout ça.

    Les grilles du cinéma ouvrent enfin, et les gens entrent, tous devant moi. J'aperçois les silhouettes mais ne les vois pas réellement, ne le cherche pas de toute façon. Me viens à l'idée une question con, je ferai quoi de ma guitare une fois à l'intérieur ? Rien, je ne jouera pas, c'est juste comme ça, je ne sais même pas d'où elle est venue, cette question là. N'importe quoi. Mes pieds avancent, beaucoup mieux que moi. J'arrive devant le guichet, demande un ticket. Pour voir quoi ? En réalité, je ne sais pas.

    - N'importe quel film, ça ira. La dame semble perturbée, presque choquée. Ce n'est pas la fin du monde, un ado qui ne sait pas ce qu'il veut, pourtant. Je ne prends pas de boisson, me contente d'avancer vers l'entrée de la salle qu'elle m'a montré. J'avance toujours, déconnecté, et puis cherche un siège pour faire comme le reste du monde, des gens. Dément. Je pose ma guitare à gauche, avant de me tourner vers la droite pour regarder et voir qu'il y a quelqu'un à côté de moi.

    - Vous n'attendez personne au moins ? je demande d'abord sans regarder, et perds soudainement mon souffle lorsque je crois voir celle qui est à côté de moi. Lilith c'est toi ? Je fronce les sourcils, me prends presque l'envie de la toucher, pour vérifier. Non, non, j'ai vu Lilith ce matin, et elle était encore brune. Je secoue le visage pour m'enlever le visage de cette jeune fille de l'esprit. Et puis ... Ma Lilith elle a perdu sa sœur, si c'était elle l'autre moitié de son cœur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Lun 14 Mar - 19:38


    Seule dans un salle habitée par sa seule pensée, j'attends l'obscurité. J'ai le cœur perdu quelque part entre ici, là haut, et cette utopie qui m'a vu renaitre.
    Je rêve éveillée à cet Eden que j'ai pu caresser, la pulpe de mes doigts encore frémissante de la sensation brûlante de ses larmes qui s'y sont accrochés.
    On me l'a rendu, mon espoir. Ma fierté. Ma merveille. J'ai pu embrasser l'éternité, lorsque mes bras l'ont enserrer.

    Je songe à ce que le futur sera. Beau et lumineux, comme l'astre parfait qui illuminait nos éphémères retrouvailles. Je sais, de toute mon âme entière, mais encore incomplète, que je la récupèrerai. Qu'un jour prochain, mon univers ne se résumera qu'à cela : Sa bonté, sa beauté, et moi.


      -Vous n'attendez personne au moins ?


    Je ne prends conscience des mots prononcés, que lorsque mon visage se tourne pour rencontrer le vide qu'elle aurait dû occuper.
    Je ne vois qu'une silhouette, mes yeux encore éblouit par les étoiles d'un souvenir aussi cuisant que parfait. D'un monde à son image.

    Il aurait du être sien, ce siège. C'est elle, qui aurait du se trouver à mes côtés, dans cette salle surpeuplée. Elle, et non pas l'illusion tenace qu'une chimère a su rendre plus vivante que jamais.
    Ce siège, c'est le sien. C'est sa tête, qui prend appuie contre mon épaule. C'est son souffle, qui s'écrase sur ma peau. C'est sa main, qui trouve la mienne, dans les scènes de larmes, ou d'effroi.
    C'est son rire, trouve écho dans mon âme.
    Mais d'elle, je n'ai qu'un souvenir encore tout frais de son incroyable pureté, et les réminiscences d'une vie que l'on m'a arraché.
    Je la récupèrerai, cris mon âme à l'ombre qui comble sa présence.


      - Non, personne.


    Je hurle en silence tant mon mensonge me donne la nausée. J'attends, s'ils savaient combien j'attends, de la retrouver.
    J'attends l'illumination, la révélation, la solution pour être de nouveau à ses côtés. J'attends le séisme, l'hécatombe. J'attends que les saisons nous rattrapent, pour nous unir à nouveau. J'attends le point de rupture, pour mettre à feu et à sang toute une institution, faute d'un plan si brillant qu'il aurait porté son nom.
    Priant le temps, j'attends.

    Assis-toi sur mes rêves, mais tâches de ne pas les briser, s'il te plait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 48

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Lun 14 Mar - 22:07

    Alors je la regarde, fasciné. Pourrai toucher une nouvelle Lilith, comme recommencé. J'esquisse même un sourire, et puis, j'essaie de me contenir, de peur de passer pour fou. Parce que même si moi, j'ai l'impression de la connaitre par cœur, du premier chapitre au dernier point, pour elle je ne suis rien. N'existe pas, je ne suis qu'un idiot qui vient la perturbée alors qu'elle n'avait rien demandé. Si ça peut aider, je suis désolé.

    Enfin, pas tout à fait, je suis désolé à moitié. Parce que ma Lilith elle parle de sa sœur jumelle, mais j'avoue que la voir comme ça, c'est différent, je crois. Ça change du tout au tout, même. C'est juste étrange et sensationnel. C'est perturbant et à la fois pas croyable. Bon sang, elle serait comme ça, ma meilleure amie, si elle avait choisi d'être blonde, elle aussi ?

    - Non, personne. J'y souris, pour toute réponse, parce que je crois qu'elle ne veut pas de moi. Je veux dire à côté d'elle, n'est ce pas. J'imagine, n'importe quoi. Qu'elle soit avec sa sœur, et moi simple spectateur. Oh oui, tu sais, je l'échangerai bien, mon siège aujourd'hui. Et puis ... Je ne voulais même pas aller le voir, ce film là. Si j'avais su ... Si j'avais su j'aurai forcé Lilith à venir avec moi. J'aurai trouvé n'importe quel moyen. J'aurai m^me utilisé ma guitare, enfin, si j'avais osé.

    J'avale ma salive, et puis me contente de m'assoir en essayant difficilement de respirer. De ne pas la regarder. J'essaie de focaliser mon regard sur l'écran blanc qui se tient devant nous, révélateur de nombreux secrets. comme j'aimerai, que le cinéma soit réalité. Ou, je ne sais pas, tout à l'heure je pensais le contraire, je crois. Je soupire, et puis, presque machinalement, je me tourne à nouveau vers elle.

    Parce que je veux vérifier, encore un peu, si elle lui ressemble vraiment. Si ses yeux sont comme les siens, si son sourire est semblable au sien. Mais pour savoir cela, il faudrait trouver un moyen de la faire sourire, n'est ce pas ? Allez, Jared, n'importe quoi. Je ferme les yeux, cherche, vraiment, de tout mon cœur, mais je crois que je suis fichu, et démodé.

    - Excusez moi, encore une fois, mais vous savez quel film on attend ? Non parce que celle qui m'a vendu le ticket a oublié de me dire ce que j'allais regarder. Je commence déjà à fouiller mes poches à la recherche de mon ticket, de peur qu'elle me réponde que si j'avais lu le bout de papier j'aurai su qu'on attendais patiemment de regarder n'importe quoi ... Un film de super-héros à la noix ? J'esquisse un sourire, et tout en cherchant, j'attends la réponse qu'elle va me donner. Le miroir de ma moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Mar 15 Mar - 15:34


    Je délaisse mon passé immobile, aujourd'hui, pendue à ses quelques instants qui m'ont été offert.
    On m'a offert de toucher un paradis bien plus beau que la courbe de mes songes, hier. Un univers si grand, si pur, qu'il n'a pu être construit qu'à la seule image de ma Lilith.
    J'ai rencontré un ange, hier, qui m'a offert de briser le temps, l'espace d'un instant.

    Je chéris le chaos que ce souvenir provoquera en moi. Je laisserais quelques morceaux de cœur ici aussi, sur le carreau de ce bout de paradis là.
    Je saignerai, plus tard, pour avoir couru vers le lointain, là où s'agite doucement l'horizon, dans le silence de ma raison. Je saignerai pour ne pas avoir pu sacrifier ce bout d'éternité.
    Bientôt, très bientôt. Mais pas encore.


      -Excusez moi mais vous savez quel film on attend ?


    Il s'agite, cet homme que j'avais oublié, tandis que le fil décousu de mes pensées finisse par comprendre le sens de son interrogation.
    Moi, tu vois, je suis revue regarder le vide, le silence de son absence. Je suis venue pour sombrer dans le noir, brûler le film de ma mémoire, arracher à mes souvenirs la vision encore parfaite de la couleur du bonheur de ses larmes.
    Je suis venue chérir le futur, las de maudire le monde qui me l'a prise, mon âme.


      - Honnêtement... Je n'en ai pas la moindre idée.


    Je ris doucement de moi, de lui, pour l'ironie de la scène qui défile sous mes yeux.
    Le passé me revoit aux scènes flous de films qu'elle a un jour voulu regarder. Tout ses films, en arrière plan de sa beauté. Je ne les regardais déjà qu'à moitié, désintéressée.
    Je suis aveugle à tout autre chose qu'elle, tu sais ?


      - J'espère juste qu'il aurait pu lui plaire... je souffle, dans le creux du néant.


    Et déjà, j'imagine son regard briller et la ride entre ses sourcils s'animer, sans qu'elle n'en prenne connaissance. Je sens sa joue,contre mon épaule et ma main jouer avec quelques mèches de ses cheveux.
    C'est à ça qu'aurait ressemblait le film parfait. Un film où elle aurait été à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 48

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Mar 15 Mar - 17:55

    Ma vie signe un tournant, et je ne sais lequel, mais je le vois. Je le vois dans ses yeux qui sont un peu les siens. Celle que jamais je ne perdrai, ou tout du moins je crois. Comment le monde a-t-il osé les séparer ? Et tout ça pour quoi ? Pour plus d’inventions, plus de choses dorées, un monde plus fort, plus beau. C’est ma Lilith qui s’y connaît, moi je ne sais qu’imaginer.

    J’imagine tout ce qu’il peut lui passer par la tête, lorsqu’elle a une idée. Je me dis que peut être, un jour, elle trouvera comment me ramener ma mère, tu vois ? Tu sais, elle est douée, vraiment, mais je suis sure qu’elle l’est autant que toi, parce que vous vous ressemblez extérieurement, alors, intérieurement ça ne peut être autrement. Je soupire, attends, bon sang, j’aimerai ne pas être là, être spectateur de votre rencontre dans un cinéma. Tu lui manques, et moi, ça, je ne sais pas le combler. J’ai peur, comme j’ai froid, comme je ne sais pas.

    - Honnêtement... Je n'en ai pas la moindre idée.

    En réalité ? Ce n’est même plus grave, je soupire, une nouvelle fois, parce que je sors de mes pensées. De mes idées de partir en courant, prendre le bus, et revenir ici en moins de dix minutes pour lui ramener. Ce n’est même plus un changement d’émotion, c’est presque de la mélancolie. Je suis triste pour celle qui est devenue la meilleure partie de ma vie.

    Puis je réfléchis, du mien que je peux, la plus rapidement aussi. Me dis que pour aller chercher sa sœur, il faudra bien plus que la simple volonté de mon cœur. Je ne lui ramènerai pas, même ça je n’y arriverai pas. Je me surprends, à penser à mon père, pense qu’il n’aurait eu qu’a volé pour lui rendre sa personne préférée. Séphora, c’est bien ça ? Je suis désolé, crois moi.

    - J'espère juste qu'il aurait pu lui plaire...

    Je ne suis pas le seul à ne pas savoir ce qu’il fait ici apparemment. J’aimerai lui dire, que je fuis ma vie et toutes celles des autres, au moment même où je suis là, à lui parler. J’aimerai ouais, trouver les bons mots pour ne pas la choquer, et lui avouer que je sais comment elle va. Que je sais qu’elle se meurt petit à petit sans toi.

    Je crois même que je sais y rendre le sourire des fois, mais faut croire que Lilith, elle est comme moi. Elle cache ce qu’elle ressent vraiment, derrière ses sourires et sa bonté. Elle est aussi parfaite qu’une jeune fille rêvée. La meilleure de toute, tu sais ?

    - Lui plaire à qui ? je demande tout en connaissant déjà la réponse à sa question. Ou tout du moins je la suppose plus vraie que jamais. Et puis, je me rends compte, comme un idiot que ce que je suis en train de faire est plus qu’impolie, alors. Excusez moi, ce ne sont pas mes affaires, je ne sais pas pourquoi j’ai demandé. Pourquoi ? Pour me rendre compte un peu plus que sa voix est semblable à la sienne. Pour me dire que je n’y aurai jamais cru avant si je ne la voyais pas maintenant. Pourtant, Lilith m’a bien montré des photos, n’est ce pas ? Je m’en veux presque de réagir comme ça, aussi simplement. Presque comme un enfant.


Dernière édition par Guitar Hero le Mer 16 Mar - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Mar 15 Mar - 23:57


    S'il me fallait retenir un jour, une heure, une présence, qui, durant son absence, a su me raccrocher au monde, je ne retiendrais que cet rencontre avec un ange venu du ciel.
    D'un geste désintéressé rempli d'une telle bonté qu'il m'en fait encore trembler, il a su me la rendre, ma merveille.
    Il m'a offert un instant d'immortalité, lui, dont la pureté n'a d'égal que la sienne.
    S'il ne me fallait retenir qu'un nom, je retiendrais le sien : Hayden Smith.
    Lui, sa beauté, et le creux de sa main.


      - Lui plaire à qui ?


    Je fronce les sourcils, et m'en veut d'avoir, à nouveau occulter sa présence au profit de mes pensées. Plus encore, je lui en veux de me parler, de troubler la nostalgie tout empreinte de son dernier rire, pour me parler.
    Mais, au delà de ça, je m'en veux de ne pas comprendre la raison de sa question.


      - Excusez moi, ce ne sont pas mes affaires, je ne sais pas pourquoi j’ai demandé.


    Je déroule dans ma mémoire le fil de notre échange rendu flou par la semi-conscience de ce qui y a été dire, avant de comprendre que j'avais surement pensé assez fort pour traverser mon cœur et se noyer dans l'air.

    Lui plaire à qui ? La question résonne si ridiculement en moi qu'elle me fait sourire.
    De tout les pantins qui dansent sur cette Terre, il n'y a qu'elle, que mes yeux puisse trouver, où qu'elle soit cacher. Il n'y a que son visage que je puisse dessiner. Il n'y a que sa bonté, capable de me toucher.
    C'est à elle, que le monde doit plaire, s'il veut trouver une raison d'exister.
    Il n'existe aucun monde au delà de sa beauté.


      - Désolée, j'ai tendance à parler toute seule...


    Depuis qu'elle n'est plus là, je ne parle qu'au fantôme de son rire, espérant entendre flirter à mon oreille le miel de sa voix.
    Depuis qu'elle est partie, je pris chaque instant que le vent importe jusqu'à elle les mots que je souffle.
    Tout ira bien ma Lilith. Je te retrouverai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 48

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Mer 16 Mar - 13:29

    - Désolée, j'ai tendance à parler toute seule... Non, non, tu ne parles pas vraiment toute seule. Ne dis pas ça, ne me fait pas passer pour invisible, tu vois ? Je le suis assez chez moi. Tu connais, Wonderman, toi ? Je secoue le visage et me dis que je le connais par cœur. Que c'est sur lui qu'ils ont fait leurs plus beaux écris. C'est lui qui a sauvé l'humanité, et c'est mon frère qui lui succédera. Pas moi.

    J'esquisse un sourire, passe la main sur mon menton, me trouve con. Ma langue me brûle un peu plus chaque seconde de ne pas lui parler d'elle. J'aime me faire souffrir, peut être, attendre le dernier moment pour commencer à jouer. Lilith sera ma plus belle mélodie pour Séphie. Et puis ... Je regarde de nouveau l'intéressée, essaie d'imaginer chacune de ses pensées. Est ce qu'elle pense à Lilith autant qu'elle pense à elle ? C'est donc vrai, hein, la force des jumelles.

    Mon regard se perd alors que mon esprit ne veut pas que lui parler à présent. Je l'envie sans qu'elle ne le voit, me dis que mon frère ne pleurerait jamais comme ça pour moi. Ne serait jamais triste de nous voir séparer, peut être même que dans le fond il serait soulager. C'est difficile de se dire ça, mais bon sang, tellement vrai.

    Je soupire, et puis dans un élan de folie je ne sais pas pourquoi, je pose ma main sur son épaule, peut petre parce que j'ai l'impression de la connaitre tant elle m'a parlé d'elle. Parce que j'ai envie de lui dire, qu'elle va bien, sa Lilith, que je veille sur elle. Oh peut être pas aussi qu'elle devait prendre soin d'elle, mais j'essaie, du mieux que je peux même si parfois je ne sais pas trop, alors dans ces moments là, je la prends simplement dans mes bras.

    - Oh, moi, je sais que si l'héroïne s'appelle Séphora, Lilith aurait même plus qu'aimé. je finis par lui dire, juste avant de retirer ma main d'elle, de peur de trop faire, de trop tout. J'ai déjà mal au ventre de je ne sais quoi. Peut être de m'être mêlé d'un truc qui ne me regarde tout simplement pas. Même si j'ai cette impression, là, au fond de moi, que si elle n'est pas différente que ma meilleure amie, alors elle ne me repoussera pas. Surtout si je lui parle de Lilith n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Jeu 17 Mar - 20:35


    J'essaye de le fixer, à m'en abimer les yeux et le cœur, de devoir laisser son fantôme dans un coin de mes pensées.
    J'essaye, vraiment, de ne me focaliser que sur la gène qui semble émaner de lui, laissant dernière moi son ombre dansant sur les murs.
    J'essaye, bon Dieu ma Lilith, je jure que j'essaye, d'être ne serait-ce que moitié aussi bonne que tu l'es.

    Sa main se pose sur moi, arrachant mon corps toute tentatives d'altruisme que je tentais alors d'insuffler à mon âme épuisée.
    Je vieilli, loin de toi Lilith, tant vieilli. Je me sens usée, fatiguée. J'ai rongé ma corde, ai fouillé, remué, scanné le monde à la recherche d'une idée, d'une simple idée qui puisse tout arranger, inverser le cours des choses, et rétablir la vie, telle qu'elle était. J'ai maudit le temps, faute de savoir le remonter, malgré tout les efforts que j'y ai consacré.
    Comment voir le monde et tenter de l'aimer, lorsque celui-ci m'a arraché la plus belle de mes fiertés, ma moitié ?


      - Oh, moi, je sais que si l'héroïne s'appelle Séphora, Lilith aurait même plus qu'aimé.


    Il rompt tout contact avant que ton nom n'est même encore finit de raisonner en moi. Je me tourne, hallucinée, vers cet homme que mon esprit tout entier se refusait d'assimiler. Il fait valser mes sombres idées, s'embraser ma conscience. Et de sa phrase, toute empreinte de la beauté de nos liens dédoublés, gonfle mon cœur d'un amour bien trop fort, puisque jumeau de celui qui vibre dans le tien.
    Ma Lilith, la terre a cessé de tourner, depuis que ton nom à été lâché. Ton nom, sur ces lèvres étrangères.

    Il sonne merveilleusement, prononcé par cet homme qui, j'en suis certaine, à apprit à la faire chanter depuis des jours entiers. Il a dû t'observer, t'épier, pour pouvoir injecter tant de toi dans un simple ballet de lettres. Un duo de voyelles, un quatuor de consommes qu'il a su faire danser.
    Tu es une mélodie, ma Lilith, une symphonie. Ton nom même ne peut démentir ce fait.


      - Lilith... je murmure, pour ne pas pleurer.


    Je le vrille de mon regard dans le sien, tremblante de rencontrer, pour la deuxième fois, un être capable de me porter jusqu'au ciel. Pour la deuxième fois depuis que ma nuit s'est achevé, il m'est offert la possibilité d'embrasser le divin. Ma merveille, on m'offre un nouveau pont, entre ton âme et mes pensées.


      - Comment la connais-tu ?


    Ecris-moi un requiem, une ode à sa beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 48

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Dim 20 Mar - 15:07

    J'entrevoie une symphonie, quelque chose qui pourrait la faire rêver, retrouver sa soeur perdu, quelque chose de beau, de vrai. Et puis, je reviens à la réalité, me dis que si le monde a été assez con pour les séparer, moi, jamais je n'aiderai à ce que leur cœur soient à nouveau réunis. Si petit que je suis. Mon père, lui, aurait surement volé, pour les faire se retrouver. Moi, je ne ferai que quelques notes, perdues ailleurs dans mon esprit que personne n'entendra, je crois.

    - Lilith... oui, oui, c'est ce prénom là que j'ai dis. J'aimerai pouvoir lui faire comprendre qu'elle ne rêve pas. Que je la connais, peut être pas aussi par cœur, mais que je la connais sur le bout de mes doigts.
    Du pouce, je sais des fois, reconnaitre ses pensées alors qu'elle ne le dit même pas.
    De l'index, je connais son sourire, celui qui est vrai sincère, celui qu'elle ne fait pas vraiment souvent, trop triste d'être séparée de toi.
    Du majeur, je connais ses peurs et ses soupirs, aimerai être le fruit d'une de ses inventions, même si je dois être la plus con.
    De l'annulaire, parce que j'aime ses yeux, un peu plus que les tiens, même si je sais que dans le fond, ils sont plus semblables que ce que je le crois.
    De l'auriculaire, parce qu'elle a quelque chose, tu vois, en plus d'être intelligente et tout ça je parle, notre Lilith c'est beaucoup plus que ça.

    - Comment la connais-tu ? par le plus pur des hasards, je dirai. Je la connais parce que j'ai su la trouver, la voir au milieu de tous ceux qui sont dans notre école. Je la connais parce qu'elle est ma meilleure amie, la seule qui me connait, seule personne à connaitre mes secrets. A savoir que je pleure chaque jours, secondes, et les années à venir ma mère perdue, mon cœur brisé.
    Je la connais parce qu'a la vérité maintenant, je ne vois plus ma vie sans elle. Elle est comme ça, elle s'est encrée en moi, sans même le voir, s'en apercevoir, la plus belle de toute. La plus parfaite, et je sais, qu'avec toi, si je prononce des mots comme cela je ne passerai pas pour un fou, n'est ce pas ?

    Et puis non, je me dois d'être sincère, de ne pas imaginer, de ne pas croire que j'ai su, que j'ai vu, que j'ai su la voir en premier. Parce que ce son eux qui ont réussi, qui ont découvert la beauté de Lilith avant moi. Je les envies, eux tu vois. Je les envie autant que je les apprécie parce qu'ils sont su la trouver, et l'amener jusqu'à moi. C'est Lilith, Spéhie, qui me sauvera.

    - Je suis à Sky High avec elle. je finis par avouer, comme une faute que je n'aurai jamais du cacher. J'aurai du lui dire de suite, je ne sais pas. Me sens idiot, de la voir alors qu'elle pleure de ne pas l'avoir gardé près d'elle. C'est un peu ma meilleure amie. ou tellement plus, tu vois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Dim 20 Mar - 18:40

    J'ai l'impression de me noyer, de me perdre dans les rouage de cette grande horloge qui ne tourne plus très rond. Elle carillonne à m'en rendre folle, et j'accuse les coups qu'elle me porte, l'entend tinter tant elle se moque de mon incapacité à incendier le monde entier, pour te récupérer.
    Le temps sonne creux, à présent. Deux fois plus puissant, puisque désormais seule à subir leurs coups incessants.
    J'ai vieilli ma Lilith, tellement vieilli.


      - Je suis à Sky High avec elle.


    L'évidence de la réponse me trouble, tant il était impossible qu'il l'est côtoyé dans un tout autre endroit. Si tel avait été le cas, j'aurais été là.
    Il vient du ciel. De ce ciel que je hais tant je l'abime de mon regard chaque nuit. Je me perds dans les étoiles, lumineuses ou cachés, sachant que là haut, ma sœur les fait briller. Elles n'ont jamais paru si belles, depuis qu'ils me l'ont arraché.
    Les étoiles tirent leur beauté de ses yeux, j'en suis persuadée.


      - C'est un peu ma meilleure amie.


    Je ne peux empêcher mon sourire de craquer la barrière de mes lèvres, même si l'offense me fait frémir. Elle n'est qu'un peu quelque chose pour toi... Elle est mon essentielle à moi, toute entière.
    Elle n'est pas qu'un fragment de moi. Elle est mon souffle, mon air, l'oxygène qui me permet d'exister. Elle est mon sourire, ma force, ma douceur et ma bonté. Elle est ma boussole, mon point d'encrage, la réponse à tout les « Pourquoi ? » qui peuvent me traverser.
    Elle est mon cœur, bon sang !


      -Parle-moi d'elle.


    Fais-la vivre avec tant de vivacité que les couleurs de son âme tapisseront les murs de ce lieu. Laisse-moi savoir si tu la mérites vraiment, celle à qui tu n'accordes qu'un peu de toi, prouve-moi que tu mens, et que tu sais l'aimer de ton cœur entier.
    Monte-moi que tu es digne de l'amour qu'elle t'a accordé, comme elle le fait pour toue l'humanité.
    Laisse-moi la contempler par tes yeux, celle qui n'est qu'un peu ta meilleur amie, celle qui est toute ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 48

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Dim 20 Mar - 20:04

    Je m'en veux d'avoir dit ces mots là. D'avoir eu peur, d'un je ne sais quoi. Qu'elle en sache trop, de penser que c'est Lilith qui est à côté de moi. De lui parler de moi, de ma vie, de mes envies. De ses yeux, là, que j'aime tant, que je veux autant que tout en elle. Mais non, non, ce n'est que ma meilleure amie, jusqu'au jour où j'arrêterai de jouer. Jusqu'au jour où je saurai que ses pas ne sont pas guidés par le rythme de mes doigts. De mes pensées, tu vois ? C'est ça mon pouvoir à moi. Je joue d'une guitare enchanté, celle qui est à côté de moi. Ma seconde meilleure amie, peut être, elle ne me quittera jamais. Et j'espère que Lilith en fera autant, j'en crèverais si elle me quittait. Et je suis désolé de vouloir l'avoir pour moi, quand je sais comme elle te manque à toi.

    -Parle-moi d'elle. je souris à sa phrase, je souris parce que mon esprit s'enfuit déjà vers l'autre moitié d'elle. La question semble si faible, si je ne sais pas. Vague, peu être, parce que des choses, je pourrai en dire. Des centaines, même. Je ne saurai pas par où commencer. Je pourrai la décrive physiquement, mais à quoi cela servirait ? Il suffit qu'elle se regarde pour voir Lilith en réalité, d'ailleurs, j'aimerai lui demander, si ça lui fait mal de se regarder ? Je soupire, et me dis qu'elle doit être si difficile, sa vie. Me dis aussi que j'espère qu'elle a son propre Jared, celui à qui elle peut parler de cette sœur qu'on lui a enlevé.

    Je me place mieux dans mon fauteuil, me viens une idée, celle de lui jouer un morceau, un chanson qui lui raconterait comme sa sœur frôle le parfait. Oui, oui, des centaines de notes et de mots qui lui prouveront qu'elle a l'esprit et la bonté que personne d'autre n'a, personne non et surtout pas n'importe qui. Je laisse tomber mon idée de jouer aussi vite qu'elle est arrivée, parce qu'après tout ce n'est pas le lieux pour ça, n'est ce pas ?

    - Lilith ? Elle est incroyable, tu sais. Enfin, bien sur que tu le sais, mais moi, ça me surprends un peu plus chaque jours, je crois. C'est mon rayon de soleil, même si je ne sais qui lui manque sa moitié. D'ailleurs elle serre toujours ses bras autours d'elle, lorsqu'elle ne va pas bien, comme si elle serai quelqu'un près d'elle. J'aime lorsqu'elle touche ses cheveux lorsqu'elle est stressée, quand je lui pose des questions auxquelles elle n'a pas envie de répondre ... je m'arrête là, sans savoir pourquoi, parce que j'ai l'impression de raconter des choses qu'elle connait déjà. Je me sens inutile avec mes pensées futiles. Je soupire, pensif, essaie de ne pas me déconnecter de la jumelle qui est à côté de moi pour partir rejoindre celle de mes songes, mes rêves et tout ça.

    - Tu veux savoir quelque chose en particulier ? si elle est heureuse, si elle pleure, si je ne sais pas, demande moi.
    Je regarde les yeux de Séphora, j'aimerai pouvoir la comprendre aussi bien que Lilith, ne pas me tromper sur ce que je crois voir ou entrevoir. Je soupire, vaincu, parce que je me sacrifierai pour qu'elle retrouve sa moitié. Qu'on lui rende sa sœur adorée, et qu'on laisse mon cœur pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Dim 20 Mar - 21:48


    Un sourire nait sur mes lèvres, en écho au sien, parce que je connais les couleurs de ce regard là. La teinte n'est qu'infime, et ne représente rien face à celle qui anime mon regard lorsque je pense à elle, ma merveille. Mais elle est bien là, présente dans le fond de ses yeux.
    Il ne l'aimera peut être jamais autant que moi, que mon cœur atrophié d'avoir depuis trop longtemps perdu les battements jumeaux du sien, mais il l'aime, j'en suis certaine. Assez pour en pleurer, s'y perdre et en crever.


      - Lilith ? Elle est incroyable, tu sais. Enfin, bien sur que tu le sais, mais moi, ça me surprends un peu plus chaque jours, je crois. C'est mon rayon de soleil, même si je ne sais qui lui manque sa moitié. D'ailleurs elle serre toujours ses bras autours d'elle, lorsqu'elle ne va pas bien, comme si elle serai quelqu'un près d'elle. J'aime lorsqu'elle touche ses cheveux lorsqu'elle est stressée, quand je lui pose des questions auxquelles elle n'a pas envie de répondre ...


    Je soupire face au fil décousu de ses pensées qu'il laisse échapper. Je sais tout ça, crois-moi, je sais. Je connais la manière dont elle rejette sa tête en arrière lorsqu'elle rit, pour emplir le monde du bonheur qu'elle déverse au seul son de sa voix. Je sais la manière dont elle mordille son ongle, lorsqu'elle se laisse emporter par son imagination qui nous promet un futur meilleur que le monde ne l'était avant elle. Je la vois encore mordre sa lèvre, pour cacher son sourire qu'elle peine à maitriser et la ride entre ses sourcils que j'efface de mon index lorsqu'elle est face à un dilemme qui lui fait oublier un instant l'intelligente dont elle est toute façonnée.
    Je pourrais dessiner de mes doigts chacune de ses manies, pour les avoir vu naitre devant moi.


      - Tu veux savoir quelque chose en particulier ?


    Je voudrais savoir si son sourire brille autant que celui qu'elle avait, lorsqu'elle était encore là. Je voudrais savoir si elle est heureuse. Je voudrais savoir si quelque part, quelqu'un veille sur elle, comme je devrais le faire, moi. Comme je le ferai, lorsque j'aurais trouver le moyen de toucher le ciel. Quitte à l'embraser, j'y arriverai, crois-moi.
    Mais plus que tout encore, j'aimerais savoir qui tu es toi. J'aimerais caresser l'espoir que tu saches l'aimer comme elle mérite d'être vénérer, que tu sais voire la merveille qu'elle est.


      - Je voudrais surtout savoir ce qui, en elle, t'as fait tombé amoureux, toi.


    Je veux une bonne raison de ne pas te haïr, d'être plus proche d'elle que je ne le suis, moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 48

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Lun 21 Mar - 12:16

    J'esquisse un sourire, autorise mes pensées à s'envoler, vers ma LIlith adorée. Vers celle sans qui la vie serait bien plus triste, bien moins belle. Bien moins tout, en réalité. Ma meilleure amie, voilà, plus je ne sais pas. Je sais juste que j'apaise ses pensées, ses rêves et tout ce qui fait qu'elle est triste les jours où tu lui manques plus que les autres.

    Je soupire, et ne sais pas, me dis que j'aurai peut être du parler plus d'elle, en détails. Et non ce qu'elle sait déjà. Je m'en veux presque d'avoir fait ça. J'aurai du lui dire qu'elle a une étincelle dans le regard, quand je lui parle de toi. Mais même ça elle le saurait, en réalité, je ne savais pas quoi dire, et même maintenant qu'elle doit chercher quelle question me poser, je me dis qu'en réalité, elle connait déjà les réponse et même bien mieux que moi. Je suis désolé de ne pas pouvoir en dire plus, tu sais.

    - Je voudrais surtout savoir ce qui, en elle, t'as fait tombé amoureux, toi. La question me semble venir d'ailleurs, comme si je l'avais entendu sans l'entendre. Comme elle ne semblait pas vrai. Non, mais parce qu'en fait, je ne sais pas, encore une fois. Je me sens idiot, et même plus, je crois. Entendre le mot amour, comme ça. Non, mais tu vois Séphie, ce n'est pas ça notre relation à ta sœur et moi.

    Je respire lentement, essaie de me calmer surement, fonce les sourcils à présent, et puis je me dis qu'en réalité la seule réaction plausible que j'aurai du avoir à cette phrase là, c'est un rire. Rire juste comme ça, comme celui que je suis en train de faire à ce moment là. Gêné, idiot, et complétement sans raison, parce que ce rire là, ce petit con, te fait réaliser que la fille qui se tient à côté de moi a raison.
    Et puis, c'est en toussant que je me calme, sous peine de paraitre fou.

    Je soupire, et regarde Séphora. J'ai presque envie de lui dire qu'elle ressemble à Lilith bien plus qu'elle ne le croit, elle voit des choses sur les gens qu'elle ne connait même pas. J'aimerai, je ne sais pas, sentir monter en moi un courage venu d'ailleurs, de l'intérieur. Mais, non, voilà, c'est juste comme ça ... J'aime Lilith comme elle ne m'aime pas, c'est la vie, comme on dit. C'est comme ça.

    - En réalité ? Je crois que je ne le sais même pas. Mais c'est juste comme ça, non ? Quand on aime une personne, il n'y a pas de raison à cela, ça vient pas seulement d'une qualité, d'un défaut, ça vient de tout ? Et je crois que ta sœur est le mien. même si je suis sur de ne pas être le sien. C'est la vie, et pas mon paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Mar 22 Mar - 12:31

    Il flanche sous la force d'un rire que je ne comprends pas. Se rit-il de lui, de moi ?
    De moi, égarés face à un gouffre amer, sous un soleil mouillé qui n'a en rien la grâce de sa beauté ? Des paysages désolées, du verts qui disparaît de ma vue depuis que mes yeux ont perdu les siens ?
    De ce destin fourbe qui me l'a arraché, pour te la donner ?
    Tu ne l'aimerais jamais plus que je le fais.

    Dans un soupire, son rire disparaît, emportant avec lui la colère sourde dont le venin enflammait mes veines.
    J'espère, de mon cœur entier, que tu sais l'aimer et la chérir comme elle se doit de l'être. Jamais autant que moi, mais assez pour sauver son sourire.


      - En réalité ? Je crois que je ne le sais même pas. Mais c'est juste comme ça, non ? Quand on aime une personne, il n'y a pas de raison à cela, ça vient pas seulement d'une qualité, d'un défaut, ça vient de tout ? Et je crois que ta sœur est le mien.


    Elle n'est pas ton tout, crois-moi. Elle est le mien, et bien plus que ça. Elle est la lumière de mon monde qui s'use loin de son regard, la pureté d'une moitié infiniment plus que moi.
    Elle est la raison de mon existence même, le sang qui coule dans mes veines, les battements frénétiques de mon cœur qui ne pulse que pour elle. Je l'aime parce qu'elle vit en moi, qu'elle est une part de moi.
    Elle n'est pas moi. Je ne suis pas elle. Nous somme un tout, et bien plus que ça.
    Il n'y a pas de raison à cela. C'est la vie, qui nous a scindées, pour nous permettre de nous aimer comme personne n'a jamais aimé.


      - Il y a toujours quelque chose qui fait pencher la balance, dans ces amours là.


    Dans ces amours qui poussent à la dérive du temps, qui naissent dans le creux d'un soupir, qui lèchent tes entrailles de leurs flammes.
    Tout nait d'une poussière, d'une bourrasque de vent. C'est un voyage qui l'a sacraliser reine de ton âme, et tout ce périple n'a commencé que par un rien, un ressenti, la sensation d'un léger balancement du navire sur les flots, une oscillation du paradis à l'enfer, un berceuse, un écho lointain.
    Il y a eu quelque chose, qui a fait se courber tes yeux pour remarquer toutes les merveilles qui compose son âme, un détail. Lequel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 48

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Sam 26 Mar - 11:29

    Je ne sais pas, je suis perturbé. J'ai l'impression de me dévoiler à une inconnue. Comme si je n'en avais pas le droit. Comme si c'était Lilith qui aurait du entendre ça en premier. Je ne sais pas pourquoi j'ai parlé. Je lui en veux, de tant lui ressembler. J'esquisse un sourire, pour me rassurer. Pleure mon cœur, comme tu es doué pour ça. Pleure en silence pendant que je souris à cette vie où tu n'es pas là. Maman, reviens moi.

    J'aimerai mourir plutôt que de continuer à parler, penser. Pourquoi je l'aime ? Parce que contrairement à tous ceux qui se baladent à Sky High, Lilith est vraie. Lilith ne regarde pas mon frère comme un futur héros, et elle s'en fiche de mon père. Et je crève lenement en me disant que jamais elle ne m'aimera comme ça. Tu sais, le genre d'amour qui te prends aux tripes. Celui qui est plus triste que bon, celui où tu restes toujours seul à la fin de la journée. Faute de ne plus jouer. Une mélodie qui la fera sourire, parce qu'elle m'adore pour ça, de mes notes elle oublie que tu n'es plus là.

    - Il y a toujours quelque chose qui fait pencher la balance, dans ces amours là. Tu me hais, hein, Séphora ? C'est bizarre, n'est ce pas ? Comme tu peux me détester de la voir plus que toi ... Et moi, tu aimerais savoir pourquoi je te hais ? Parce que jamais elle ne m'aimera, et c'est bête bon sang, c'est bête d'être jaloux d'une sœur. Je m'en veux, tellement.

    Je passe la main dans mes cheveux, me décoiffe surement, attrape mes cheveux, et me rends compte que je tire comme je ne sais quoi sur mes mèches blondes. Je regarde Séphora, soupire, encore une fois, de trop peut être. Je ferme les yeux. Je fais n'importe quoi, je ne sais pas pourquoi je suis tant perturbé, j'aimerai que ses questions n'existent pas. Que je n'y ai pas parlé. Pourquoi déjà ? Je voulais parler de Lilith, pour qu'elle sache qu'elle pense à elle. Et maintenant ? Je me retrouve à parler de mes sentiments, les miens pas les siens. Ceux que je ne sais pas gérer. Ceux que je ne comprends pas vraiment. Les sentiments qu'elle n'a pas pour moi. Séphora, arrête de me torturer, hein ? Et puis ...

    - C'est peut être le fait qu'elle a compris ma tristesse avant même de me parler réellement. Elle comprend tout, Lilith, tu sais ? Bien sur qu'elle le sait, elle la connait mieux que moi. Et pleure mon coeur, de n'être pas grand chose. J'ai peur, si je la perd. Ne lui dis pas Séphora, que je l'aime, hein, garde mon secret, je t'en supplie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Dim 27 Mar - 6:08


    Je me surprends à détester le manège qui se joue en face de moi. Je hais ses tics comme je sais qu'elle pourrait les aimer, ma moitié.
    Son altruisme est si grand qu'elle n'aurait pu que remarquer ce mal être qu'il porte comme un étendard. Elle aurait voulu le sauver, comme elle désire si ardemment aider l'univers entier. Elle est bonne jusqu'à la moelle, ma Lilith, tant que, jusque dans mon sommeil, j'en tremble de fierté.
    Mais je ne suis pas elle. Toi qui prétend la connaître, ton « un peu » meilleur ami, devrait savoir, devrait voir, que je ne suis pas elle. Observe la ride au coin de mon œil, qui ne flirte pas avec son regard. Mes mains à moi ne sont pas de celles qui inventent, elles sont de celles créent pour protéger la merveille que vous m'avait arrachés.
    La bonté, ce n'est pas moi. Pour ça, adresse-toi à la part la plus belle de moi, celle que chaque jour, tu côtoies.


      -C'est peut être le fait qu'elle a compris ma tristesse avant même de me parler réellement.


    J'aurais misé ma vie sur cette vérité. Je mords mon ongle, alors que mes yeux dansent autour de lui, de son portrait à sa guitare, pour se perdre dans son regard. Il a un air paumé qui m'agace tant je devine qu'il lui plait, et je devine à l'ombre de sa silhouette le malaise qu'il a ancré au fond de l'âme. Quels cadavres cache-t-il donc, dans son étui à guitare ?
    Ne t'inquiète pas, ma merveille n'aura d'yeux que pour toi, si ce n'est pas déjà le cas. Elle te sauvera, parce qu'elle le veut, je le sais.
    Ma Lilith, dis-moi que je ne me suis pas trompée.


      -Et elle le sait, tout ça ?


    Toute liée à elle que je sois, te confier à moi ne portera pas ton message jusqu'à elle. Pourtant j'aimerais, je crève de ne pouvoir lui transmettre la moindre de mes pensées. Je meurs de savoir que jamais, elle ne verra de ses yeux à quel point elle peut me manquer.
    Invente-moi un monde où mes pensées ne souffrirons aucune distance, et où elles vogueront sans frontière jusqu'à toi, pour te bercer, te protéger.
    Fais des merveilles ma Lilith, comme tu sais si bien le faire depuis que nous sommes nées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 48

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Dim 27 Mar - 23:21

    Je me sens mis à nu devant une fille que je ne connais pas. Je me perds à la confondre avec sa sœur, à me dire que c'est à elle que je parle. Que c'est mon cœur qui murmure au sien. J'aimerai pouvoir rester connecté, faire cette différence qui est clairement là. J'aimerai pouvoir sortir de cette salle de cinéma. Retourner chez moi, même subir les tortures inutiles de mon frère chéri. J'aimerai pouvoir hurler, lui dire que j'étouffe de toutes ces pensées. Mes pensées. Je voudrai lui dire que la première personne qui aurait du entendre ces mots c'est Lilith. Je ne sais pas pourquoi j'ai fais ça. Parce que le film n'a pas commencé, on dira ...

    -Et elle le sait, tout ça ? Si elle le sait ? Je fronce les sourcils à l'instant où j'entends sa phrase se terminer. Jamais je ne pourrai lui dire. Alors je me sens encore plus idiot de me dire cela, parce qu'il y a deux secondes je me voulais qu'elle soit la première à entendre ces paroles là. Mais à la vérité, comment je le pourrai ? Comment je pourrai avouer mes sentiments à une fille telle que Lilith Anderson, dis moi Séphora ?

    Je soupire, et me rends compte que mes épaules me semblent lourdes à présent, je regarde ma guitare, à défaut de la regarder elle. Parce que j'ai peur, je crois, je me dis qu'elle est trop semblable à ma meilleure amie pour ne pas comprendre. Bien sur qu'elle doit savoir lire en moi, ça m'agace autant que ça me réjouis de me dire qu'elles s'aiment au point de ne former qu'un. Mon frère et moi, on aurait jamais pu être comme ça. Je lâche ma guitare, et me résigne à lui répondre, même si j'aurai aimé être muet l'espace d'un instant, un moment qui dure longtemps.

    - Non, bien sur que non. je réponds comme si l'évidence se dessinait devant mes yeux. Je tourne le visage devant l'écran, et ne sais plus comment faire maintenant. J'aimerai pouvoir soupirer, mais je ne veux plus l'ennuyer, j'aimerai pouvoir me plaindre, mais comment le pourrais-je alors qu'elle est séparée de sa sœur depuis longtemps. Je voudrai lui expliquer pourquoi sa sœur ne sait rien de tout ça, mais j'ai l'impression qu'elle hait Sky High encore plus que ses élèves.

    - Je peux contrôler les actes des gens grâce aux mélodies que je joue ... je finis par soupirer, sous peine de la voir s'énerver. Je crois que j'ai influencé Lilith à devenir mon amie sans m'en apercevoir. Alors pourquoi elle m'aimerait ? Pourquoi je lui dirai ? La prochaine fois, qu'on m'empêche de parler. Je repose mon regard sur l'étui de ma guitare enchantée, c'est dans un soupir que je me dis que je l'affectionne comme je la hais. Jamais je n'oserai demander à Lilith si elle m'aime pour ce que je suis, ou ce que je fais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Lun 28 Mar - 21:57


    Un nouveau soupire franchi la barrière de ses lèvres, me guidant dans la sinueuse introspection des sentiments qu'il fait naitre en moi.
    Je crois que je ne parviens pas à avoir pitié, à l'apprécier, parce que dans un élan de sottise démesurée, il ne sait jouir pleinement de la chance qui lui est donné.
    Chéris-la pleinement aussi longtemps qu'elle est à ta portée, au risque de la voir s'envoler.
    Vénère-la tant que tu as en la possibilité, de ton cœur entier, sans soupire ni lâcheté.


      -Non, bien sur que non.


    Je mords ma lèvre pour ne pas lui hurler au visage que chacun de ses mots m'irritent autant qu'ils écorchent mon cœur. L'évidence de sa phrase ne parvient pas à m'effleurer.
    Tu côtoies le divin, l'a à ta portée, mais te refuse d'avouer l'aimer, prisonnier de ce « un peu » qui n'en reflète pas assez. Cesse de vouloir faire d'elle ce qu'elle n'est pas pour toi, Lilith mérite, plus que tout autre la vérité.
    A soupirer dans le vide de ce silence dans lequel tu te mures sans même lutter, tu finiras par la perdre à jamais .
    Je suis certaine que là-haut, bien d'autre ont su remarquer sa beauté.


      -Je peux contrôler les actes des gens grâce aux mélodies que je joue …


    Cette fois, nos soupirs de répondent ; le sien, teinté de cette plainte craintive dans laquelle il se complet sans honte ; le mien, simple écho de ce fait que j'ai occulté.
    Il la côtoie, ma Lilith, dans cette école de héros et de génies sur-médiatisés. Il doit donc savoir briller, pour avoir ainsi été invité à rejoindre cette élite tant adulée.
    Et si ma Lilith se détache par le génie de sa bonté, son talent réside dans une guitare enchantée.


      -Je crois que j'ai influencé Lilith à devenir mon amie sans m'en apercevoir. Alors pourquoi elle m'aimerait ? Pourquoi je lui dirai ?


    Parce que tu es de ces futurs héros qui sauvera l'humanité, et qui se doit d'être plein de courage et de volonté.
    Parce que la vie ne sait être belle sans quelqu'un avec qui la contempler.
    Parce qu'aimer peut sauver tout un peuple entier.
    Parce que lorsqu'on aime, il faut savoir l'avouer, avant que tout ne soit brisé.


      - Parce que ta musique n'est pas toujours là pour la guider... n'est-ce pas ?


    Et que l'on me foudroie si je mens, une mélodie ne saurait avoir plus d'intensité que l'amour qu'elle porte en elle. Elle aime d'une force que tu ne peux imaginer, et l'écho de chacun des battements de son cœur saura te le prouver.
    Elle aime la terre entière, infiniment plus que celle-ci ne sait aimer. Elle aime comme je sais l'aimer, d'une puissance que nul ne saurait égaler.


      - Fais-moi confiance. Je connais son cœur mieux que je ne me connais.


    Pourtant, on me l'a envelée. Le ciel a extirper de mes entrailles encore brûlantes la prunelle de mes yeux, ma plus belle moitié.
    Et qu'importe le nombre de larmes que j'étouffe, les cieux n'en sont jamais satisfaits, et refusent de me la rendre.
    Faute de savoir l'amadouer, je jure de l'enflammer.
    Désolée, si la récupérer signifie te l'arracher. Je ne sais que trop le mal que son absence peut causer.
    Si tant est que cela puisse te rassurer, sache que jamais, je ne pourrais me résoudre à priver le ciel de son étoile la plus parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 48

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Mer 6 Avr - 14:30

C'est une amitié, pas plus que cela, nous sommes meilleurs amis, juste ça. Je me répète sans cesse pour me convaincre, apaiser mon cœur, celui qui pleure. Celui que Séphie ne comprend pas, c'est surement là qu'elle diffère de Lilith, je crois. J'ai mal comme je respire, et seule Lilith le voit ... Lilith, je l'aime pour ça. Je ferme les yeux, veux me prouver que cette vie n'est pas parallèle à la réalité. Parce que dans un autre monde, elle m'aimerait. Dans ce monde là, ma mère serait à mes côtés, dans ce cinéma. Et toi Séphie ? Ta sœur serait à ta droite, en train de rire de ce film qui ne vous intéresse même pas.

- Parce que ta musique n'est pas toujours là pour la guider... n'est-ce pas ? Non, mais ... Il y a un mais Séphora dans cette histoire là. On parle de mon cœur, et il ne sera pas satisfait, c'est comme ça, je le sais. Lilith ne pourrait m'aimer, réellement, comme on aime quelqu'un qu'on ne voudrait jamais quitter. C'est ma meilleure amie, elle m'aime comme un frère, je crois. Même si elle ne m'aime pas autant que toi. Je secoue le visage, et soupir, je me sens con de penser ça, encore une fois.

- Fais-moi confiance. Je connais son cœur mieux que je ne me connais. J'ai l'impression que ce n'est pas sa phrase qui me blesse réellement, ce sont ses yeux, je crois. S'ils ne ressemblaient pas autant aux siens, j'aurai arrêté de parler, il y a longtemps, et jamais je n'aurai dis à voix haute que je suis amoureux. C'est n'importe quoi, ce sentiment là, surtout lorsqu'il ne va que dans un sens, le mien.

Sa phrase montre une certaine assurance que je ne comprends pas. Comme si elle lui avait parlé de moi. D'ailleurs, j'en viens à me poser la question, savoir si j'existais un peu dans l'esprit de Séphora, si je suis quelqu'un d'assez important dans la vie de Lilith pour être cité. J'aimerai pouvoir arracher mes cheveux, encore une fois, à défaut de pouvoir arracher mon cœur, je crois.

- Alors tu penses qu'elle pourrait ressentir la même chose que moi ? je demande sans savoir pourquoi. Et je suis déjà persuadé du contraire, alors à quoi bon disserter sur ça ? Ce n'est pas grave, Séphora, j'accepte le destin comme il se doit. - C'est n'importe quoi, je suis sur que tu n'avais jamais entendu parler de moi, avant ça. C'est la vérité, n'est ce pas ? J'ai mal au ventre d'avoir demandé ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Jeu 7 Avr - 18:24


    Il fatigue mes pensées, ce musicien, enfermé dans son rôle de martyr qui ne lui va que trop bien. Il use ma patience comme il fatigue son âme, trop occupé à se lamenter, pour comprendre que ce bonheur est à sa portée.
    Il t'a cristallisé, ma Lilith. Il a fait de toi la reine d'un empire qu'il pense ne jamais pouvoir fouler. Il se vautre dans la médiocrité, par peur d'avancer, par peur de ce bonheur qu'il pourrait atteindre, s'il le voulait.
    A t'aimer trop fort sans oser te l'avouer, il a su te placer sur un piédestal qu'il ne parvient à embrasser. Et il laisse son cœur saigner de t'avoir lui-même placé hors de portée.
    Tu mérites un trône à la hauteur de ta beauté, ma Lilith. Un homme qui fasse de toi la princesse de ses pensées, qui emmerde le monde entier avec un grâce folle pour que ton sourire, jamais, ne puisse faner.
    Il ne te mérite pas, tu sais. Il n'est rien, il n'est pas. Ou pas encore.


      - Alors tu penses qu'elle pourrait ressentir la même chose que moi ?


    Je ne pense pas, je sais. Je sais que les larmes qui ravagent ton âme l'ont touchées plus profondément que tu ne peux l'imaginer.
    Je le sais, parce que tes yeux sont de ceux dont elle pourrait tomber amoureuse, et qu'ils couvent de leur ombre des maux qui ont su griser son être entier.
    Je sais que son cerveau est emplie d'idées qui la torture nuit et jour, d'inventions imaginés pour te sauver de ces fantômes qui te font doucement crever.
    Et je sais, par dessus tout, que si elle ne t'aime pas encore, elle le fera.
    Je le sais, parce qu'elle est moi.


      - C'est n'importe quoi, je suis sur que tu n'avais jamais entendu parler de moi, avant ça.


    Je mords ma lèvre frémissante, qui tremblante, peine à cacher les horreurs qu'elle rêve de voir révélé.
    Non, je n'ai pas entendu parler de toi, jamais. Parce que des gens, bâtis à ton image, me l'ont enlevés, et qu'à présent, je ne vis que pour contempler le vide qu'elle a laissé et maudire le temps de ne pouvoir la récupérer.
    Alors non, jamais ton nom n'a effleuré mon esprit, et je me plais à ne pas le connaître. Le jour où je l'apprendrai, ce sera de sa bouche, et de nul autre. Ce jour-ci, je la serrerai contre mon cœur et son quotidien me sera compter avec tant de perfection que ce sera comme si... Comme si nous n'avions jamais été séparées.


      - Non, jamais. Mais j'aurais pu, si on ne me l'avait pas arraché.


    Le timbre de ma voix me brûle tant je m'en veux de parler ainsi à cet homme qui détient le cœur de ma sœur entre ses mains. C'est une vérité, tu vois, incontestable.
    Il m'agace tant il se complet dans sa douleur, tant il subit la vie sans la moindre combativité. Tant il ne sais se battre, tant il se dit vaincu sans même avoir lutté.

      - Elle pansera ton cœur, le jour où tu trouvera le courage de le laisser parler. Mais d'ici là, si elle vient à verser une seule larme à cause de ta lâcheté...


    Et crois-moi, je le saurais. Je le saurais aussi surement que mon cœur peut parler au mien, aussi surement que mon âme ne peut que flancher face à ses larmes.
    Je le saurais, parce que mon être entier ne vit qu'au rythme du sien.


      - … Si elle en vient à souffrir, crois-moi, même ta guitare ne pourra rien pour toi.


    Ce jour là, ce sera ton propre cœur, qui t'achèvera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 48

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Ven 8 Avr - 21:48

Je laisse echapper un soupir, sans pouvoir m'epêcher de le contenir. Je me sens torturé par ses phrases, questions, qui n'en finissent pas. Je voudrai oublier que j'ai dis que je l'aimais. L'amour c'est si compliqué lorsqu'on est quelqu'un de simplement humain, alors lorsqu'on est à Sky high, je suppose que la complicatioon est doublée.

- Non, jamais. Mais j'aurais pu, si on ne me l'avait pas arraché. j'ai envie de lui dire désolé, de ne pas y avoir pensé, mais avec mon esprit focalisé sur LIlith j'en ai oublié qu'elle n'avait plus samoitié. D'ailleurs je me demande même comment j'ai fais pour oublier. Pour simplement ne plus y penser. Je suis le pire des meilleurs amis, de ceux qui se disent amoureux transis. Je le sais, et Séphie aussi.

- Elle pansera ton cœur, le jour où tu trouvera le courage de le laisser parler. Mais d'ici là, si elle vient à verser une seule larme à cause de ta lâcheté... Je me redresse à peine à la fin de sa phrase, essaie de l'assimiler avant de m'énever. La faire pleurer ? Ma lacheté ? J'ai envie de lui hurler au visage que jamais cette idée ne m'étais venu à l'esprit. La faire pleurer, plutôt ne plus jamais lui adresser la parole et saigner mon coeur tout seul que de saigner le sien. Et puis, je ne suis pas lache, comme dirait mon père, un Atwood ne peut l'être, c'est dans l'ordre des choses, depuis toujours, jusqu'a la fin des temps. Fils d'un ancien roi.

- … Si elle en vient à souffrir, crois-moi, même ta guitare ne pourra rien pour toi. alors mes yeux se dplacent presque trop lentement vers ma guitare. C'est une menace envers elle, hein, ça ? Envers elle, envers moi, de toute façon ce doit être du pareil au même, vu qu'elle fait partie de moi.

Je fronce les sourcils, et me rends compte que je suis complétement relevé, maintenant. Bien assis dans mon siège, droit. Je n'aime pas ses mots, et je suis sur que je haïrai ses pensées si je les entendais. Je voudrai lui faire comprendre d'une phrase que je ne suis pas celui qu'il faut craindre pour torturer sa soeur, je miserai plus sur une Serena, ou un vilain enragé.

La pensée seule de la voir souffrir me perturbe, je ne sais pas comment elle peut l'imaginer. Dis moi, Séphie, que ce n'était qu'une de ces phrases faites pour être surjouée ? Celle qui sont faites de la protection simple d'une soeur envers l'autre. Je me penche lentement vers elle, pour qu'elle comprenne vraiment mes prochains mots.

- Jamais, tu entends ? Jamais je ne ferai souffrir Lilith. Je pourrai forcer le monde entier à l'aimer s'il le fallait pour que jamais elle n'ait à souffrir. Ma phrase finie je me rends compte que je l'ai prononcé ... Mais je la sais vraie, c'est surement ça qui me rends le plus fou. Je forcerai même n'importe qui à se noyer, s'il fallait qu'elle soit tranquille après. Les gens diront tous que le dernier fils Atwood est complétement fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Sam 9 Avr - 16:45


    C'est maintenant, que je vois le monde prendre vie dans ses yeux habillés d'un froncement de sourcils qui me plait tant il allume son regard d'une lueur que je pensais morte avant même d'avoir existé.
    Offensé par un je-ne-sais-quoi que j'ai surement prononcé il fait vibrer son malheur pour le transcender, et en faire une force qui parviendrait à venir à bout de tout les maux de la Terre.

    Il se redresse et impose son ombre et ses pensées à toute une humanité qui reprend un souffle perdu d'avoir vu éclore la force brute, venu d'un être trop écorché pour qu'on puisse attendre de lui une quelconque impulsion de grandeur comme celle qui semble le traverser.
    Son âme toute entière brille d'une lumière tant attendu par mon regard qui s'amuse de la voir enfin briller d'un éclat qu'il n'aurait pas pensé trouvé.
    C'est maintenant, qu'il semble enfin la mériter.


      - Jamais, tu entends ? Jamais je ne ferai souffrir Lilith. Je pourrai forcer le monde entier à l'aimer s'il le fallait pour que jamais elle n'ait à souffrir.


    J'esquisse un sourire qui accroche au coin de ma bouche l'écho de son nom, dans l'espoir de porter jusqu'à elle cette vérité que tu viens de lâcher.
    Là, Lilith, tu entends ça ? Il enchanterait le monde d'une mélodie toute destinée à ta grandeur, pour ton seul bonheur.
    C'est ton héros à toi, celui-là.


      - Jamais ?


    Jamais est un mot plein de promesses, sache-le. Et cette promesse est de celle qui ne doivent être brisé, qu'importe le futur ou les faits.
    Et je sais, pour le vivre au quotidien, que sa seule perfection te permettra à tenir cette engagement que tu viens de lancer.
    Confie-lui chacune de tes convictions, et laisse-la les bercer au rythmes des battements de son cœur parfait. Continue de briller ainsi, et protège ce cœur sacré qui détient à lui seul le pouvoir de nous briser.
    Fais ce que je ne peux faire pour le moment, parce qu'à l'agonie d'être privé de ma moitié.
    Ne la laisse pas souffrir, jamais. J'en mourrai.


      - Alors prouve-le. Prouve-lui que tu l'aimes plus qu'aucun autre ne saura le faire.


    Montre-lui que tu l'aimes plus qu'elle ne le sera jamais pas quiconque autre que moi.


Dernière édition par Sephie le Dim 15 Mai - 5:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 48

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Mar 12 Avr - 0:26

J'aimerai pouvoir disserter sur tout ce que je pourrai faire pour que Lilith ne souffre pas, que personne ne la fasse pleurer. Et même si elle en aime un autre, je resterai comme cela, à ses côtés, dans l'ombre, à l'aimer. Putain, mon frère se foutrait tellement de ma gueule, s'il entendait ça.

Mais moi, si j'y réfléchis, je me dis qu'il rirait, certes, mais qu'est ce que je pourrai le plaindre moi, ce jour là. Je le plaindrai tellement, qu'il ne verra même pas que Lilith vaut mieux que toutes les filles qu'il peut regarder. S'imaginer avoir à ses côtés l'espace d'un instant. C'est ce qu'il faut comprendre dans cette histoire là, je veux Lilith pour toute la vie avec moi, pas simplement pour une nuit ...

- Jamais ? Oui, oui, c'est bien ce mot là que j'ai utilisé. C'est exactement ça, c'est une promesse que je fais à la moitié de celle qui est la mienne. Et je saurai le faire, je m'en sais capable. Je sais qu'on est que des lycéens, que notre vie n'est pas vraiment encore tracée, que tout peux changer. Mais je sais que ce que je ressens pour Lilith ça ne s'éteindra jamais. C'est ancrée en moi, comme ça.

- Alors prouve-le. Prouve-lui que tu l'aimes plus qu'aucun autre ne saura le faire. Je souris à sa phrase, me semble qu'elle est beaucoup plus facile à dire qu'a faire. Parce que je ne sais pas encore si je le pourrai. J'avoue que parfois je m'imagine que c'est qui me dis Je t'aime en premier, et après ? Après je me rapelle que c'est au garçon à faire le premier pas. Qu'elle mérite une déclaration plus belle qu'aucune autre. Je lui ferai, le jour où le courage sera enfin entré en moi.

- Un jour, je le ferai. Et j'espère qu'elle voit dans l'assurance que j'ai dans la voix, que ça aussi c'est une promesse. Peut être même plus vrai que le jamais. Elle est sincère, et complétement réelle. Je lui dis, me semble toucher le cœur de Lilith en même temps que celui de Séphie. Un jour, oui, je le ferai, je peux l'affirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   Dim 15 Mai - 5:46


A l'intérieur, le vide se creuse, et m'aspire doucement vers l'effroi. Son sourire m'écorche lentement, douloureusement consciente qu'il rythme le quotidien de la plus belle moitié de notre être qui jure n'être qu'une seule entité. Il respire une assurance nouvelle qui me séduit tant elle est belle.

Le manque d'elle fait se révéler l'essentiel, et j'en tremble doucement, les sens en alerte. Elle l'aimera, susurre mon cœur à mon âme chancelante, à moins qu'elle ne l'aime déjà. Je le sais aussi surement que respirer est devenu un calvaire, depuis qu'on me l'a arraché. Et je pris les anges qu'il sache comment la chérir à son tour.

S'il m'avait fallu lui apprendre comment l'aimer, je sais, à sentir battre mon cœur estropié, que je n'aurais su lui montrer. L'aimer tel que je le fais ne saurait être enseigné. Je suis née dans l'éclair d'un hurlement trop vif, tout destiné à saigner quelques tympans pour les préparer à la naissance d'un ange que j'ai su précéder de quelques battements. J'ai bâti mon univers autour de ses yeux, devenus boussole des miens, sans savoir comment me passer d'eux. J'ai appris les mots pour pouvoir les lui chanter, ai découvert le monde pour savoir comment l'en protéger.

Et je ne saurais m'improviser éducatrice de l'âme, aussi surement que je sais vos cœurs incapables de comprendre ce qui nous unies, ma sœur et moi. La symbiose de notre entité, scindée en deux moitiés, se plait à échapper à tous ceux qui n'ont su s'approcher suffisamment pour la contempler.
Elle est la vérité qui sommeil dans le creux de mes rêves. La bonté qui inspire mes sourires. La douceur tempérant les assauts frénétiques de mes tripes qui parfois me démangent.
Je ne suis que l'œuvre d'un faussaire zélé, qui, dans un élan illuminé, à voulu créer une copie d'un angelot tombé des cieux, une ombre, aussi dépendante qu'amoureuse de sa présence.


    - Un jour, je le ferai.


L'assurance dans le timbre de sa voix brise les derniers doutes en moi, et je me surprends à le remercier d'un sourire, dans l'ombre d'un futur plus beau, parce que prisonnier de ses yeux. Choyée et adulée, elle renaitra dans une symphonie nouvelle, qui saura panser ses plaies.
Tu le feras, et ce jour là, tu la mériteras.


    - Tu le feras.


Et, bercée par cette promesse nouvelle, je laisse l'obscurité nous avaler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |   

Revenir en haut Aller en bas
 

Son autre moitié. | Guitar Héro - Séphie |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» « On passe une moitié de sa vie à attendre ceux qu'on aimera et l'autre moitié à quitter ceux qu'on aime. » [Romain & Invités]
» Laila Clennam ~ On passe la moitié de sa vie à attendre ceux qu'on aimera, et l'autre moitié à les regarder partir...
» On passe une moitié de sa vie à attendre ceux qu'on aimera et l'autre moitié à quitter ceux qu'on aime.
» Le double de moi-même-L'autre moitié de mon âme(PV-Patte Astralle)
» Le passé, l’avenir, ces deux moitiés de vie dont l’une dit jamais et l’autre dit toujours. [PV Nami]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVIOR HIGH × heroism's slaves. :: SUPER NOUS :: - Sujets terminés-