AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 ├ Rendez-la moi. [ Lilith & Sephie. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nombre de messages : 130

MessageSujet: ├ Rendez-la moi. [ Lilith & Sephie. ]   Mar 8 Mar - 19:25


    Je souffre d'un mal étrange qui me ronge du cœur à l'âme.
    Je tremble de l'os à la moelle, ensevelie sous trop de sentiments pour pouvoir y faire face sans m'y noyer. Mon bonheur semble si palpable, que tout l'air en est contaminé et je soupçonne le soleil de s'en être abreuvé. Les couleurs de l'astre qui décline me renvoie à sa beauté, à ma félicité qui semble vouloir se faire désirer.
    Comment, après des mois et des semaines passés à agoniser de ne pas l'avoir à mes côtés, puis-je endurer un tel calvaire pour quelques minutes à patienter ? Jamais le temps de m'a parut si long, pourtant.
    Mes yeux fixe la porte d'entrée, parce qu'ils savent que les secondes sont comptés. Bientôt, très bientôt, ils trouveront leurs jumeaux, à qui ils pourront se confier.

    Je rêve de son regard, de son sourire, de tous ces infimes détails que seule moi connait et qui font d'elle l'être le plus pure, le plus parfait qu'il m'est été donné de côtoyer.
    On nous dit indissociables, parce que semblables en tout point et en toutes pensée. Ils ont tord, si tord que j'en riais, à l'époque. Ils ne semblent pas remarquer qu'elle n'est pas moi, que je ne suis pas elle. Nous sommes simplement les deux parts d'une seule et même entité. Elle est mon altruisme, ma bonté, ma pureté. Elle est chacune de mes qualités.
    Seule une de leurs affirmations est vraie. Nous ne sommes pas de celles que l'on peut séparer. Ils n'avaient pas le droit de me l'enlever.

    L'injustice est telle que, constamment, elle me fait trembler. Comment peut-on laisser me laisser construire ma vie autour d'une telle merveille, pour soudainement décider de me l'arracher ? Comment peuvent-ils espérer que je ne ma batte pas pour la récupérer ? Je ne suis que l'ombre de ses pensées, ne l'ont-ils encore jamais remarqué ?
    Je donnerai ma vie pour ma épargner la sienne et en détruirait des centaines pour reprendre ma place à ses côtés. J'espère qu'elle le sait, ma douce Lilith, que je combattrai vents et marées pour la retrouver.

    Mais pour le moment, rien de tout cela ne compte. Aujourd'hui, seul la grande horloge du salon, que je contemple depuis de palier, me semble digne d'intérêt. Aujourd'hui, seul le décompte des secondes captivent mes pensées.
    Aujourd'hui, je fissurerai le temps pour quelques instants d'éternité.
    Aujourd'hui, mon âme retrouvera sa plus belle moitié, son unicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 77

MessageSujet: Re: ├ Rendez-la moi. [ Lilith & Sephie. ]   Mer 23 Mar - 18:34

    Mon cœur fait des folies, il essaie d’aller plus vite que le bus afin d’arriver à destination le plus rapidement possible. Je crois qu’il a compris, le futé, qu’aujourd’hui, il allait retrouver sa moitié. J’ai une boule dans la gorge qui menace d’exploser et si ce n’était pour la ceinture de sécurité, je jure que j’aurais commencé une danse endiablée ; je n’aurais pas arrêté de sauter. Je n’arrive pas à arrêter de sourire, bien que je sois frustrée : Je suis sûre que la lenteur du bus est étudiée pour user ma patience. J’ai des fourmis dans les membres, car mon corps sait que bientôt, très bientôt, il sera enfin entier. Cette attente est insupportable, je voudrais inventer un objet capable de me téléporter en un clin d’œil à ses côtés. J’aimerais, j’aimerais… J’aimerais n’avoir jamais à ressentir ce que je ressens maintenant, et ne jamais avoir à la retrouver. Car j’aimerais ne jamais en avoir besoin, qu’elle soit toujours avec moi, partout, comme avant. La douleur de la perdre et la joie de la revoir, je n’en veux pas. Je voudrais juste être complète, et pas seulement quatre fois dans l’année. Si seulement ils comprenaient… Je n’aurais pas à me sentir si tremblante, si on ne m’avait jamais enlevé à elle. Ce que je devrais inventer, c’est quelque chose qui les aide à comprendre, en fait.

    Je m’imprègne de son image, telle que je l’ai vue dans le Paradis qu’Hayden Smith m’a involontairement montré. Ses cheveux d’or encadrant sont visage, sa perfection, son sourire, sa force. Je la revois avec tant de précision que je pourrais presque la toucher à nouveau, me jeter une nouvelle fois dans ses bras. C’était ce qui m’aidait à tenir, là-haut, outre la présence de Jared, mon héros. Je n’avais qu’à fermer les yeux. Mais bien sûr, ce n’est rien face à ce qui m’attend, là à quelques pâtés de maisons. Rien du tout, nous. Plus le bus se rapproche, et plus je la sens, comme si son aura entourait tout le quartier. J’ai l’impression d’entrer dans un champ de force imprégné de sa présence. Et cela rend son absence encore plus oppressante. Je respire mal alors que le bus rentre dans mon allée. Les soubresauts de mon cœur me coupent la respiration. Elle est là, mon Dieu, devant cette maison, là. Oui celle-là ! Vous la voyez ? Mais regardez ! Je voudrais le hurler à tous les passagers, je ne peux imaginer qu’ils puissent le rater, l’or de ma vie. Ma moitié, vous devez la voir, ma précieuse rareté. Mon unique félicité. Regardez, comme elle est parfaite.

    Le bus s’arrête, et mes gestes sont saccadés alors que je récupère mes sacs. J’ai l’impression de faire les choses au ralenti quand j’aimerais aller à la vitesse de la lumière. C’est toujours aussi long, de mettre un pied devant l’autre ? Mon cœur continue d’accélérer au fur et à mesure que je m’approche d’elle. Ca va trop doucement, bon sang. Je laisse alors tomber ma valise et cours vers mon bonheur parfait. Droit dans les bras de ma plus belle moitié.

- Oh ! ma Sephie.

    Je la serre fort, trop fort, peut-être, tellement j’ai peur de la perdre à nouveau. J’aimerais ne jamais m’en séparer. Allez, viens, on ne se quitte plus. Comme avant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: ├ Rendez-la moi. [ Lilith & Sephie. ]   Dim 27 Mar - 3:50

    Mon âme entière se consume, ressentant plus que jamais l'horreur d'avoir ainsi été amputée, amoindrie, privée de toute sa lumière pour le seul bien de l'humanité.
    Ils n'ont pas compris, ne comprendront jamais. Je n'ai ni compassion ni bonté sans ses yeux pour me guider. Les cieux ont su nous créer aussi semblables que dissemblables, aussi complémentaires que peuvent l'être le ciel et la Terre. J'ai besoin d'elle, de mon âme entière.
    Mon être cri au monde de me la rendre, d'achever les secondes qui me séparent encore de mon paradis qui m'a été sauvagement arraché.
    Lilith, où es-tu ?

    Et dans un fracas, la terre essuie une secousse sans précédent lorsque, dans l'élan d'une porte d'acier, son visage apparaît. Mes yeux hallucinés ne parviennent à se soustraire au spectacle qui s'offre à moi, tant mes rêves n'ont su rendre grâce à sa beauté.
    Lilith, ma Lilith, flottant dans les airs dans toute sa superbe, imperméable à la médiocrité et à la laideur de la terre.
    Elle est la lumière de ce monde.

    Mes bras agissent sans l'accord de ma tête, tant mon besoin d'elle fait dérailler le cours de mes pensées. Elle se jette dans mes bras, et j'inspire soudainement tout le bonheur d'un air purifié, parfait.


      -Oh ! Ma Sephie.


    La gorge nouée, je n'ose même pas de parler, de peur de tout ruiner.
    Qu'importe, les mots sont illusoires, désormais. A quoi bon parler, lorsque, pour la première fois depuis longtemps, on se sent enfin entier ?

    Je la serre contre mon cœur, qui jure de ses battements que sa place est à mes côtés. Ma Lilith, il chante pour toi que lui seul serra t'aimer aussi fort que tu mérites de l'être, crée une symphonie teintée de la fierté qui le fait s'animer.
    L'univers entier décline, mis à mal par la seule lumière de son être entier. Tout semble s'effacer, cesser d'exister et le temps passe, sans moi. Sans nous.
    Ma merveille, nous pouvons défier le cours du temps, toi et moi.

    Je me détache d'elle, juste assez pour illuminer mon monde d'une teinte verte dorée, bien plus beaux que leurs jumeaux ne le seront jamais.
    J'étrangle les sanglots perdus dans le fond de ma gorge et esquisse un sourire plus vivant que jamais.
    Ma Lilith, invente-moi un univers où nous n'aurions plus à être séparées.


      -Bienvenue chez toi, je murmure d'une voix cassée par l'émotion.


    Une larme dévale le long de ma joue, pour aller mourir sur son cœur. Voici une promesse de mon cœur au tien, ma merveille. Tu es rentrée, dans cette maison qui n'en est une que lorsque tu y es.
    Ma Lilith, mon chez moi se trouve dans le creux de tes bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 77

MessageSujet: Re: ├ Rendez-la moi. [ Lilith & Sephie. ]   Sam 9 Avr - 15:10

    J'en tremble tellement mon être est soulagée d'être enfin entier. Une véritable chaleur se répand en moi, et pour la première fois depuis des mois, je m'entends penser, vraiment, clairement, indubitablement. Avec mon coeur m'a été rendu la moindre de mes facultés, et mon esprit désormais complet regorge encore plus d'idées. Je suis sûre de savoir marcher, quand Sephie est à mes côtés. J'en pleure de joie, je le sais, mais mes larmes sont des perles, inspirées par la plus belle des sirènes, celle dont le chant me retiendra pour toujours prisonnière de mon plein gré. Et dans ses bras, je renais.

    Je sais qu'elle se retient de parler, je sais qu'elle a peur de gâcher ce moment. Je ressens la même peur au fond de moi. Ce moment est tellement attendu pour l'une comme pour l'autre que le moindre mot mal placé en briserait le mythe. Mais tu sais ma Sephie, je te sais incapable de te tromper. Tu connais mon coeur, tu connais mes pensées. Toi et moi ne faisons qu'une et chacune de tes paroles trouvera un écho dans mon coeur. Nous sommes taillées pour nous comprendre. Et même si tu disais la plus grosses des atrocités, de ta bouche, sa perfection me frapperait. Que ça fait du bien ! Tellement, tellement de bien. Sephie, cette fois, il faut que tu viennes avec moi. Je ne repars pas sans toi !

    Elle se détache de moi, juste assez loin pour que l'on puisse se contempler, mais pas trop pour ne pas se lâcher. Je la revois comme Hayden me l'a montrée, et mon coeur bat d'autant plus vite qu'il continue à lui dire merci, de l'y avoir préparer.


-Bienvenue chez toi.

    Je ne sais pas quoi dire tellement j'avais raison de penser qu'elle dirait quelque chose de parfait. Car son accueil est le plus beau de cadeau. Le fait d'être chez moi, dans ses bras est ce que je pouvais espérer de mieux. J'en veux à mon école de m'avoir séparé d'elle, encore plus fort maintenant que je suis dans ses bras. Je lui en veux de la faire pleurer, même de joie. Je lui en veux de briser le coeur de ma soeur aussi sûrement qu'il a brisé le mien. Si seulement ce monde comprenait, que cette séparation était en train de nous tuer. Que c'était comme couper une personne en deux et demander aux deux moitiés de fonctionner sans l'autre. Vous avez déjà vu un côté gauche sans son côté droit, vous ?

    J'attarde mon regard sur ses cheveux doré, que j'avais si bien imaginé, et j'en viens à me dire que Hayden m'a forcément emmenée auprès de la vraie, lorsqu'il m'a montré mon Paradis. Le moindre détail est identique.


- Je n'ai cessé de rêver de cet instant. Je te le dis parce que dans tous mes rêves, je te le disais.


    Je chante une vérité en sachant qu'elle la connait. Le contraire serait absurde, notre amour n'est pas surfait, tout ce que j'imagine a déjà été pensé par elle, et le contraire est vrai.

    Sephora et Lilith ; une seule entité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: ├ Rendez-la moi. [ Lilith & Sephie. ]   Sam 9 Avr - 18:57

Toute la beauté du monde, multiplié par deux, trouve sa jumelle dans le regard de ma sœur. Elle éclipse le soleil tant sa lumière fait vibrer mon être entier.
Je suffoque à l'idée d'avoir pu vivre aussi longtemps sans qu'elle ne soit à mes côtés. Comment ai-je survivre, lorsqu'on me l'a arraché ? Quel miracle as-tu réalisé, pour que je ne cesse pas d'exister ?
Ma Lilith, la beauté porte ton nom.


    - Je n'ai cessé de rêver de cet instant. Je te le dis parce que dans tous mes rêves, je te le disais.


Un sourire fend mon visage tant cette vérité est gravée dans mon cœur. Je le sais ma Lilith, d'une certitude gonflée par toutes les merveilles qui teintent ton âme et illumine la mienne.
Je le sais, parce que chacune de tes pensées trouvent écho dans les miennes, et que les mots ne seront jamais d'aucune utilité, entre toi et moi.
Nos âmes sont nées pour se refléter, ma Lilith, et jamais ton cœur ne cessera de parler au mien.

J'ai encore accroché dans le cœur tout ces mots que tes songes m'ont soufflés, et un souvenir d'une perfection inouï, qui m'a été offerte par un ange aux ailes brisés. C'est cette seule pensée, qui a faire vivre mon cœur amputé de sa moitié.
Mes rêves troubles de savoir que la réalité les consumera dès mon réveil me le murmuraient dans ton le souffle qu'ils leur restaient.
Et dans le paradis que j'ai su un jour effleuré, tu me le chantais.


    - Je sais.


Ma main se perd dans ses cheveux qui gardent encore la trace de chacune des pensées qui ne cesse de me traverser. Elles te sont toutes destinées, et s'accrocheront à jamais à ton être pour qu'il n'oublie pas, que je ne suis que la simple partie d'un tout dont tu représentes la plus belle des moitiés.
J'ai besoin de toi pour exister.

Et je maudis le monde avec plus d'ardeur que jamais, maintenant mon unicité retrouvé. J'ai l'impression de renaitre, depuis que mes yeux ont retrouvés leurs jumeaux. Armée d'une force que nul autre ne peut imaginé, je sais que la force qu'on me prête t'appartiens toute entière.
Tu es ma force, ma Lilith. Ensemble, rien ne nous arrêtera.
Allez, viens, on ne se quitte plus jamais, désormais.


    - Et dans mes rêves, je te promettais que tout ira bien.


Regarde ma Lilith, je respire à nouveau grâce à toi.
Tout ira bien désormais, et que plus jamais, je ne te quitterai. Je monterai au ciel avec toi, et deviendrait l'ombre de ta beauté.
Tout ira mieux à présent, je le promets.


Dernière édition par Sephie le Jeu 5 Mai - 23:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 77

MessageSujet: Re: ├ Rendez-la moi. [ Lilith & Sephie. ]   Dim 1 Mai - 2:01

    Tout est parfait, comme dans mon Paradis. Le soleil flamboyant qui scintille dans sa cascade de cheveux d'or, la douceur de ses bras fait pour m'enlacer, la chaleur de son regard quand un sourire vient à illuminer son visage. Elle sourit parce qu'elle sait tout ce que mon coeur chante, et ça fait tellement de bien d'être avec une personne qui me connait assez profondément pour ne pas douter de la puissance de mon amour pour elle. Elle sait lire dans mes yeux, dans mon coeur, sur ma peau et dans mon ventre à quel point elle doit sûrement être la personne la plus aimée du monde, à égalité avec moi, par elle. Et alors que je me fais cette réflexion, je ne peux m'empêcher de penser que j'aimerais que Jared sache lui aussi lire dans mon coeur. Il aimerait tellement ce qu'il trouverait dans la partie qui lui y est dédié. Mais bien vite, je laisse ma pensée s'envoler vers lui pour ne voir plus que ma soeur. Elle sait si bien éclipser le reste de mon monde que j'en suis émerveillée à chaque instant.


- Je sais.

    C'est à mon tour de sourire devant l'évidence même de ses paroles. Si nous devions taire tous les mots que l'autre sait, nous ne parlerions plus, je pense. C'est tellement fort, que c'en est terriblement beau. C'est inhabituel, unique, j'en suis sûre. Car si ça existait ailleurs que chez nous, ils auraient compris, à quel point nous séparer est une idiotie. Et dire à quel point ce mot est un euphémisme est presque inutile car je sais que c'est elle qui m'inspire mon sentiment de révolte, tant sa force l'entoure comme une aura. Dans ses bras, je sens à quel point nous sommes puissantes. Je ne suis plus la faible créature qui erre là-haut telle un fantôme à la recherche de son corps. Je me sens assez forte pour trouver un moyen de ne plus être séparer. Je sais qu'à nous deux, nous allons trouver.


- Et dans mes rêves, je te promettais que tout ira bien. Me dit-elle en me caressant les cheveux.

    Que ce soit dans mes rêves, dans mon Paradis ou dans la réalité la puissance de cette vérité me submerge. Car elle est la seule qui peut me faire ressentir cela et que je sais que tant que je suis avec elle, cette certitude sera vérifiée. Mon coeur se rappelle de la beauté des jours passés, quand elle et moi n'étions pas séparées. Je me rappelle comme notre vie était belle, grâce à elle. Il est clair que mon Paradis, c'est ma Sephie. Hayden ne me l'aurait pas montrer, que je l'aurais su quand même, car ces réminiscences auréolées de la beauté de la moitié la plus courageuse de notre entité sont ce qui se rapprochent le plus de la perfection. Le monde n'avait pas perdu sa couleur, car ne pas pleurer dans ses bras lorsque j'allais mal n'était pas une option.

    Je caresse son visage qui m'a tant manqué et me décide à lui avouer, que ce moment parfait, j'en ai vécu les prémices. Et je suis sûre qu'elle en aimera la bonne âme qui me l'a fait vivre, à la seconde où elle saura qu'il m'a sauvée. Je suis sûre qu'elle le trouverait parfait.


- Je ne sais pas comment tu as fait pour tenir. Je n'aurais jamais réussi si un de mes camarades à l'école ne m'avait pas permis de te revoir. Il a ouvert une fenêtre sur le plus beau des Paradis, et tu y étais l'unique résidente. Il m'a permis de te retrouver.

    Je ne sais pas si elle était l'ange ou le Paradis, mais Hayden m'a conduite vers ce qu'il y avait de plus beau dans ma vie.
    Sephie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 130

MessageSujet: Re: ├ Rendez-la moi. [ Lilith & Sephie. ]   Sam 7 Mai - 21:30


Sa main trouve mon visage et je sais, à entendre mon cœur chanter, que rien ne vaut sa présence à mes côtés. Sous ses doigts, elle façonne une nouvelle Sephora qui postule à un bonheur aussi vrai que sacré. Les veines embrassées par une joie que le vent lui-même semble absorber, je renais au simple contact de sa main, et réapprend à mon corps comment respirer.
Mon bonheur est née quelques minutes après moi, est gravé de ton nom, à toi.

Enfin vivante, parce qu'à nouveau auprès d'elle, je retrouve ma place dans un monde qui semble de nouveau briller, à la simple lueur de ses yeux posés sur moi. Il se fissure pour nous permettre d'y reprendre nos marques, de me faire devenir à nouveau la gardienne de ses rêves, ses chimères et ses espoirs.

Mes yeux rendus fous par une étincelle dans les siens que je ne comprends pas, la réalité m'arrache à mes songes éveillés, où le bonheur ne me quitterait jamais, parce que tout empreint de son odeur. Ne pas savoir ses pensées me renvoie à cette cruelle absence qui nous a, pendant trop longtemps, écorchés. J'étais mourante parce qu'amputée, capable du pire et de son contraire pour la retrouver.
J'irai dans les cieux ma douce, enflammer ce ciel qui maintient notre bonheur hors de portée. Et je laisserai, dans un sourire qui t'est tout destinée, se briser cette éternité qui nous maintient éloignées.

Invente-moi un quelque chose ma Lilith, un n'importe quoi, qui puisse me permettre de me fondre en toi et de me faire devenir, à jamais, l'ombre de tes pas.


    ─ Je ne sais pas comment tu as fait pour tenir. Je n'aurais jamais réussi si un de mes camarades à l'école ne m'avait pas permis de te revoir. Il a ouvert une fenêtre sur le plus beau des Paradis, et tu y étais l'unique résidente. Il m'a permis de te retrouver.


Mon cœur rate un battement, tandis qu'il comprend – bien avant moi – la signification des mots qui font vibrer le timbre de sa voix. L'écho de mon cœur affolé me renvoi à un autre, plus pur, qui a su nous lier, le temps d'un songe qu'il a fait naitre aux prix de ses battements qu'il se plait à sacrifier.
Un marchant de rêves au cœur d'or, qui saigne des paradis jusqu'à en perdre la faculté de rêver.

Je le connais ma Lilith, aussi surement qu'il a épousé ton âme, lorsqu'il t'a touché. Il a su porter vers moi toutes les vérités dont ton être est tatoué. Il m'a fait rêver ma belle, réveillant au passage une fougue agonisante devant l'autel de ta beauté.


    ─ J'y étais, ma Lilith. J'y étais.


Et j'en viens à me haïr de vouloir le remercier encore d'avoir saigné pour elle, apportant l'espoir à son cœur fatigué. J'en viens à me détesté d'une ardeur égale à ma volonté de le sauver, de ne plus laisser sa vie lui échapper à chaque paradis qu'il crée.

Ma main trouve la sienne, les yeux tremblants d'un parjure qui, même pensé, semble doucement abimer mon cœur gravé de cette promesse soudainement bafoué.
Rien ne vallait qu'il mette sa vie en péril, selon moi. Rien, sauf peut-être toi.


    ─ Hayden... Hayden m'a permis de te retrouver, à moi aussi.


Et j'ai juré sur mon cœur de sauver le sien, ce jour-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ├ Rendez-la moi. [ Lilith & Sephie. ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

├ Rendez-la moi. [ Lilith & Sephie. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAVIOR HIGH × heroism's slaves. :: SUPER NOUS :: - Sujets terminés-